question d'une lectrice

Je suis complexée !

stephanie00, 19 ans

Bonjour !

J’ai 17 ans bientôt 18. Je n’ai jamais eu de copain, je n’ai jamais embrassé personne.

Ceci a créé un complexe que j’ai développé au fur et à mesure des années : je ne supporte plus mon corps, je me trouve moche, je déteste mon caractère, j’évite même de parler parce que souvent je dis des choses « bêtes ». Je suis de plus en plus timide et quand je suis invitée en soirée je bois pour que ma timidité diminue.
Mes amies me disent sans cesse de ne pas m’inquiéter car chaque chose vient en son temps, mais je le suis. J’ai l’impression que toute ma vie je n’ai jamais attiré personne. J’ai eu quelques attirances mais cela n’a mené à absolument rien (la personne ne savait même pas que j’existais…).

Voilà, j’essaye de décomplexer vraiment, je fais un travail sur moi-même et ça m’arrive de les oublier. Mais il y a toujours quelque chose qui vient me rappeler à quel point je ne suis pas assez quelque chose etc…
Ça me bouffe la vie, je souffre en silence mais je m’inquiète énormément car je ne trouve pas de solution et je pense très clairement que je vais finir ma vie seule…

réponse de l'experte

Sophie de Kerorguenez

Psychologue

Bonjour,

J’entends bien que tu es très inquiète de ne pas encore avoir eu de copain et que cela attaque beaucoup ton image de toi ! Mais je pense qu’on pourrait envisager le problème à l’envers : ne serait-ce pas parce que tu ne te trouves pas à la hauteur que tu n’oses pas aller vers les garçons ? Tu dis que tu n’attires personne, mais je n’en suis pas si sûre. J’ai plutôt l’impression que tu as tellement peur d’être rejetée que tu ne t’autorises pas à être dans la séduction et à aller vers eux. Tu dis d’ailleurs que la seule fois où quelqu’un t’a plu, il ne savait même pas que tu existais. C’est que tu devais être bien discrète ! Peut-être même que tu plais à certains mais qu’ils n’osent pas venir vers toi car ils sentent que tu restes en retrait ?

La confiance en soi s’acquiert toute la vie, elle se consolide et elle se renforce au fil des expériences, que ce soit des échecs ou des réussites. Ce qui te donnera confiance en toi, ce n’est pas forcément de plaire à tout le monde. Mais c’est de te rendre compte que tu as osé te jeter à l’eau et dépasser tes peurs en allant vers un garçon, et d’en éprouver de la fierté. Et ce quelle que soit sa réaction ! On ne décide pas si quelqu’un sera attiré par nous ou non, mais on peut décider de se dire que cela ne change rien à notre valeur personnelle ! Ce que tu vaux ne dépend pas du regard que les autres portent sur toi. Tu es une jeune fille unique et pleine de qualités ! Mais il faut d’abord que tu t’en convainques toi-même et que tu t’autorises à être plus bienveillante avec toi-même. Quelque fois quand on ne se sent pas à la hauteur, on peut penser (consciemment ou pas) qu’on ne mérite pas l’attention et l’affection des autres.  Conclusion : la première étape pour se laisser aimer, c’est de s’aimer soi-même. C’est un cheminement que tu dois faire progressivement, seule ou avec l’aide d’un thérapeute, pour avoir une image de toi plus positive et aller vers les autres plus sereinement.

Et pour terminer : pas d’inquiétude !! Tu n’as que 17 ans, tu as toute la vie devant toi ! Beaucoup de jeunes filles de ton âge n’ont pas encore eu de relations amoureuses, et de toute façon il n’y a aucune règle ! Tu es loin de finir seule, pas de panique ! 🙂


focus sur l'experte

Sophie de Kerorguenez

Psychologue

Psychologue clinicienne intervenant dans le secteur privé auprès d'adultes, et dans le milieu scolaire auprès des enfants et adolescents. Le recours à une approche thérapeutique moderne et intégrative permet de mettre du sens sur les difficultés actuelles en repérant des automatismes qui se sont cristallisés dans le passé (des schémas de pensées, des croyances sur soi, sur le monde et sur les autres), et en s'en dégageant progressivement de manière active pour s'épanouir pleinement dans l'ici et maintenant

#ado #amour #amoureux #complexe #couple #physique #psy #psycho #relation #souffrance

Commentaires des nanas (1)
  1. Raoul Djihoulande

    J’ai eu une plaie sur mon visage lors d’un accident. Que vais je fait pour ne pas laisser une tache après cicatrisation ?

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser