question d'une lectrice

Maman de deux enfants, mon couple est en crise

melle maman, 32 ans

Bonjour!
Tout d’abord, je suis heureuse d’être parmi vous…
Je me suis séparée de mon ex il y a 5 mois, nous avions un garçon âgé de 10 mois et j’étais enceinte de 7 mois d’un 2 ème petit garçon…
C’était à mon retour de vacances, j’y étais pendant un mois et à mon retour, j’ai retrouvé un autre hommes : méchant, pas attentionné, menteur, bref tout les défauts ! Sachant qu’avant mes vacances il était tout le contraire… Il y a toujours eu des haut et des bas dans notre couple causés principalement à nos problèmes de logement et financiers. Un jour il a décidé de me quitter en me faisant croire que c’était de ma faute, il l’a fait sans aucune pitié alors que faible comme j’étais je lui avais demander de ne pas me laisser tomber enceinte et de rester au moins jusqu’à mon accouchement ou jusqu’à ce que je stabilise ma situation… Il n’a pas cherché à comprendre ! Il prenait mon fils 3 à 4 jours puis de mon coté, j’ai accouché, trouvé un logement et j’ai élevé mes fils seule. Il voit l’ainé que les week-end et qu’en journée… Je ne sais pas quoi penser par rapport à ce changement radicale de sa personnalité, pourquoi il n’est pas proche du 2ème enfant, aujourd’hui âgé de 2 mois, il ne demande pas à le voir, il n’assume plus rien… Je précise qu’il était fou amoureux de moi et c’est comme si du jour au lendemain, il éprouvais une grande haine pour moi, je me demande si c’est parce que la 2 ème grossesse lui a fait se rendre compte qu’il n était pas prêt ? Mais je me dis que ça ne vaut pas la peine de foutre en l’air 3 ans de vie commune inoubliable… Je ne le reconnais plus, mais je n’ai pas de réponse par rapport à ça. Ce changement trouble beaucoup mon fils ainé et malheureusement j’ai l ‘impression que ce n’est pas prêt de s’arrêter… Qu’en pensez vous?
Merci d’avance

réponse de l'experte

Zoé Piveteau

Psychologue Clinicienne

Chère Mlle Maman,


Tout d'abord, merci pour ta question et ta confiance. C'est en effet une épreuve très douloureuse dans ta vie de femme et de mère que tu es en train de traverser.


Le devenir père et le devenir mère sont des étapes très puissantes qui viennent faire résonner les relations avec ses propres parents et ses propres représentations. En somme au moment de donner la vie, c'est tout l'édifice de son histoire personnelle qui est remis sur le devant de la scène. Et les blessures enfouies peuvent émerger douloureusement.


Il est nécessaire, il me semble de comprendre ce qui s'est passé pour ton conjoint, afin de mettre des mots pour toi et pour tes enfants. Il faut par exemple rassurer tes deux fils en leur disant que ce n'est pas de leurs fautes. Qu'ils n'y sont pour rien dans le départ de leur père.


Ensuite au niveau de votre relation amoureuse, entre adultes vous pouvez aussi en parler. Poser cartes sur table, mettre de côté au maximum l'orgueil blessé de chacun. Vous pouvez demander pour cela une médiation familiale, afin d'être accompagné dans cette épreuve.


Je vous invite à vous tourner vers deux numéros anonymes Interservice parents au 0144934493 et AlloParentsbébé au 0800 00 3456


De la même manière il est important que tu puisses trouver un lieu de parole et de réflexion, pour cela je te conseille d'aller dans une maison verte ou un espace parents enfants. C'est l'occasion pour vous de réfléchir tous ensemble avec des professionnels de la petite enfance à ce qu'il se passe pour vous au sein de votre famille.


Ce qui ne se parle pas s'envenime. Donc met des mots pour tes fils sur ce qu'il se passe. " Papa a besoin de réfléchir, il est un peu perdu dans sa tête. C'est pour cela je pense qu'il a besoin de vivre ailleurs. Mais tu n'es pas tout seul, ton frère et moi ont vit avec toi. Je suis contente d'être ta maman. Ton papa est content d'être ton papa ( même si il ne le sait pas encore pour le petit). Tu vas voir ce sont des moments qui sont difficiles, et je comprends que tu ais des questions ou que tu ne sois pas très content. Et moi je suis là si tu as besoin de me parler. ...." A toi de trouver vos mots, ce que tu as envie de lui faire passer.


Toujours est-il que vous n'êtes pas seule non plus. Ne t'enferme pas en toi-même. Continue à te confier, à accepter d'avoir des plaisirs simples, à conserver une partie de toi tournée vers l'extérieur et les plaisirs sociaux.


Prenez soin de vous et n'hésite pas à nous dire comment la situation évolue.


Bien à toi

Zoé Piveteau



focus sur l'experte

Zoé Piveteau

Psychologue Clinicienne

Psychologue clinicienne Adresse du cabinet : 20 rue Fénelon, 92120 Montrouge - France

#enfants #mère #père #parent #paternité #séparation

Commentaires des nanas (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser