course

Votre première course : La It-list pour ne rien oublier !

Ecrit par Justine Andanson
le 9 avril 2015

Qui dit première course, dit préparation en amont ! Lorsqu’on prend son premier dossard, c’est déjà souvent la panique alors autant s’organiser un peu.
Voici une petite liste pour vous aider à ne rien oublier avant la course !

Dans son sac à préparer la veille de préférence, on trouvera forcément :

The color run

  • Sa tenue de course à adapter en fonction de la météo évidemment et… ses chaussures !  Une fois votre dossard récupéré, accrochez tout de suite la puce pour ne pas l’oublier le jour J. 
     
  • Vous êtes plutôt « Retrait du dossard juste avant la course » ? N’oubliez tout de même pas, le mail de confirmation pour l’inscription, votre pièce d’identité et la copie de votre certificat médical. Sans eux vous risqueriez de paniquer sur la zone de départ et un départ stressé n’est pas une bonne idée ! 
     
  • Des épingles à nourrice pour accrocher son dossard. Munissez-vous d'une petite boite remplie d'épingles, ça peut toujours sauver vos copines qui les auront forcément oubliées… Et puis, vous savez à quoi on reconnait une vraie coureuse ? Elle a toujours des épingles à nourrice dans son sac à main et une copie de son certif !
  • Prévoir une tenue pour après la course. Confortable et chaude, elle vous permettra de retirer votre tee-shirt humide et ainsi éviter d’attraper froid. Une paire de chaussures aérée sera aussi la bienvenue. Aujourd'hui c’est le jour ou jamais pour se balader en jogging en ville !

  • Une bouteille d’eau à boire par petites gorgées. Entre votre dernier repas et le moment du départ buvez toutes les 20 min et on arrête 30 minutes avant sauf s’il fait très chaud évidemment ! 
     
  • Des trucs à grignoter pour l’après-course. Pour être sure d’avoir ce que l’on aime mais surtout pour éviter les mauvaises surprises en cas d’allergie ou d’intolérance, apporter votre goûter. Je suis moi-même allergique à la banane, autant vous dire que j’ai toujours des trucs à manger sur moi !
     
  • Un plan d’accès au site. Si l’on ne connait pas du tout le lieu où se situent le départ et l’arrivée de la course, c'est toujours préférable. 
     
  • Si vous êtes sensible aux ampoules, de la crème anti-frottement pour les pieds (Sé Nev, Eucerin, Pedi Relax, Gamarde…) ou toute autre zone sensible (l’entre cuisse par exemple ou sous les bras), prévoyez votre tube. 

    Un truc de championne : on étale très généreusement la crème sur ses pieds, ils doivent être blancs ! Ensuite on essuie ses mains sur ses chaussettes retournées et on les enfile. Pas d’ampoule et des cuticules hydratées, alors merci qui ? Bon si vraiment ça n’a pas marché, emportez un ou deux pansements seconde peau pour les ampoules pour le retour, mieux vaut être prudente !
     

  • Des lingettes démaquillantes et un tube de crème hydratante, ainsi qu’un déodorant et des lingettes bébé ou comment en quelques secondes redevenir une femme qui sent bon !

Pour fini, pensez à choisir un sac bien coloré qui se repère facilement dans l’amas de sacs aux consignes. Ce sera tout de suite plus facile pour le bénévole de le retrouver si vous lui dites « c’est le gros truc vert pomme dans la 2e rangée ».

Attention : on ne laisse pas non plus ses bijoux les plus précieux… ça reste des consignes tenues bénévolement, pas un coffre-fort avec agent de sécurité !

Merci à Cécile Bertin, notre experte running qui ne manque jamais une occasion pour bien nous conseiller ! Et si justement vous souhaitez participer à une course, voici une liste de quelques unes exclusivement réservées aux filles. 

#beauté #course #footing #jogging #La Parisienne #liste #marathon #runneuse
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser