fashion

Tout ce qu’il faut savoir pour éviter de passer pour une cruche pendant la Fashion Week Parisienne

Ecrit par Justine Andanson
le 27 septembre 2011

Depuis des années, vous rêvez d’assister à un défilé de la fameuse Fashion Week Parisienne… Enfin, cette semaine, une copine journaliste modeuse vous a invité à l’accompagner. Vous êtes aux anges mais vous n’avez surtout pas envie de faire mauvaise impression et de lui foutre la honte ! En plus de vous sapez « fashion […]

Depuis des années, vous rêvez d’assister à un défilé de la fameuse Fashion Week Parisienne… Enfin, cette semaine, une copine journaliste modeuse vous a invité à l’accompagner. Vous êtes aux anges mais vous n’avez surtout pas envie de faire mauvaise impression et de lui foutre la honte ! En plus de vous sapez « fashion », il vous faudra un minimum de culture générale sur la mode… pour briller au 3e rang (car faut pas exagérer) et en soirée post-catwalk.

Leçon de mode n°1 : vous devez connaitre sur le bout des doigts les 10 Directeurs Artistiques les plus influents de nos grandes maisons françaises.

1/ Louis Vuitton

C’est le créateur américain Marc Jacobs qui s’occupe de l’ensemble des collections Louis Vuitton depuis 1997 (Homme, Femme et Access). En plus de Louis Vuitton, Marc Jacobs gère aussi sa propre marque Marc Jacobs et celle plus accessible côté prix, Marc by Marc Jacobs. La rumeur en ce moment : la maison Dior serait intéressé par ce brillant styliste pour remplacer John Galliano. Il laisserait ainsi sa place actuelle à la directrice actuelle de Céline : Phoebe Philo.

Ses codes : la créativité, l’extravagance, la modernité, le look mi-grunge mi-funk.

2/ Céline

Phoebe Philo s’occupe de la création artistique de la maison Céline. Talentueuse styliste anglaise qui a tout appris à la St Martins School. Elle a fait ses preuves en 2001 chez Chloé en remplaçant Stella McCartney. Depuis 2008, elle travaille au sein de la maison Céline et a permis à cette maison « endormie pendant 10 ans » de reprendre vie en introduisant des nouvelles gammes plus pointues et plus populaires auprès de la presse. 

Ses codes : le minimalisme, les lignes classiques, sensuelles, féminines et modernes.

3/ Chanel

On le connaît tous car on le voit partout ! C’est évidemment l’allemand Karl Lagerfeld qui s’occupe de la direction artistique de la maison Chanel depuis 1983 (et oui il n’est plus tout jeune !). En plus d’être un couturier brillant, il est aussi photographe, réalisateur et designer. Il dirige les collections Chanel Prêt-à-Porter et Haute Couture ainsi que celles de la maison italienne Fendi au près de Silvia Venturini.

Ses codes : l’innovation, l’éclectisme, le côté décalé et joueur de Karl Lagerfeld, l’éloge de la féminité, l’élégance.

4/ Chloé

La maison Chloé a souvent changé de directeur artistique ces deux dernières décennies. Après Stella McCartney, Phoebe Philo, Paulo Melin et Hannah MacGibbon partie d’elle-même pour vaquer à d’autres occupations, c’est au tour de l’anglaise Clare Waight Keller de diriger la marque. Dans une semaine, on assistera à Paris à son premier défilé pour la maison Chloé. Beaucoup de pression pour cette demoiselle car son challenge est de faire mieux (ou du moins aussi bien) qu’Hannah Mac Gibbon, très appréciée dans le milieu. Clare n’est pas une inconnue puisqu’elle a travaillé chez Gucci, Ralph Lauren, Calvin Klein et enfin chez Pringle of Scotland pendant presque 5 ans. 

Ses codes : des lignes romantiques, chics, minimalistes.

5/ Givenchy

C’est un italien qui est le Directeur artistique de la maison Givenchy depuis 2005 : Ricardo Tesci. Il est diplômé du Central Saint Martin College of Art and Design de Londres. Il se charge de l’image de la maison en s’occupant des collections de prêt-à-porter et de haute couture. Le véritable succès de Givenchy est du à l’univers rock et ténébreux qui définit parfaitement les dernières collections. Ricardo est un créateur au style fort comme Alexander Mc Queen, qui a été capable de donner du sang neuf à cette vielle maison crée en 1952. 

Ses codes : @font-face { font-family: « Cambria »;}p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: « Times New Roman »; }div.Section1 { page: Section1; sssun style d’inspiration rock et gothique, la féminité, la sensualité mais « dark« .

6/ Yves Saint Laurent

Stefano Pilati, italien de renom, rejoint la maison Yves Saint Laurent en 2000 en travaillant aux côtés de Tom Ford, un des plus grands directeurs artistiques de tous les temps (oui, oui, dans l’univers de la mode, tout le monde ADORE Tom Ford. En plus, c’est le grand ami de l’ex rédac chef de Vogue Carine Roitfeld). Stefano Pilati succède à Tom Ford en 2004 pour s’occuper des collections du prêt-à-porter femme et homme en 2004. Avant d’être dans l’une des maisons les plus emblématiques françaises, le directeur artistique a essentiellement travaillé pour des maisons italiennes tels que Cerruti, Giorgio Armani et Miu Miu

Ses codes : le style masculin/féminin, des collections chics et disciplinées.

7/ Lanvin

Alber Elbaz prend la direction de la maison Lanvin en 2001. C’est un créateur de mode israélo-américain. Tous ses défilés sont attendus avec impatience par les rédactrices de mode du monde entier. Avant d’être choisi comme directeur artistique chez Lanvin, il a fait ses preuves chez Guy Laroche et Yves Saint Laurent

Ses codes : la féminité, l’élégance, le glamour, la sobriété.

8/ Hermès

Pendant 6 ans, c’est Jean Paul Gaultier qui s’est occupé des collections de prêt-à-porter féminin de la marque. Puis Hermès a décidé d’arrêter sa collaboration avec lui en choisissant Christophe Lemaire, un français qui était depuis 2000 chez Lacoste, pour le remplacer. On découvrira sa deuxième collection pour la maison Hermès lors de cette Fashion Week parisienne. 

Ses codes : la modernité, le minimalisme, le style sportwear, des vêtements à la fois chics et confortables.

9/ Balenciaga

Nicolas Guesquière est l’actuel directeur artistique de la maison Balenciaga depuis 1997. C’est un styliste français qui a fait sa main en tant qu’assistant chez Jean-Paul Gaultier, puis est devenu styliste maille chez Thierry Mugler et enfin designer chez Trussardi. Nicolas Guesquière a redonné un nouveau souffle à cette maison qui s’était essoufflée pendant 18 ans. Il a redéfinit la ligne de cette maison mythique, qui depuis 2001 fait partie du groupe PPR. Sa mode est très visionnaire, chic et futuriste. En 2007, il est nommé chevalier de l’Ordre et des lettres.

Ses codes : @font-face { font-family: « Cambria »;}p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: « Times New Roman »; }div.Section1 { page: Section1; }un côté visionnaire, avant-gardiste et rock.

10/ Nina Ricci

C’est le styliste anglais Peter Copping, diplômé du Central Saint Martins College qui a pris les rênes de la maison Nina Ricci en 2009 en succédant à Olivier Theyskens. Peter Coping fut pendant une longue période, premier assistant de Marc Jacobs chez Louis Vuitton. Depuis ces dernières saisons, il a su faire évoluer l’image de Nina Ricci en la rendant plus contemporaine et plus féminine.

Ses codes : @font-face { font-family: « Cambria »;}p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: « Times New Roman »; }div.Section1 { page: Section1; }la féminité, le romantisme.

Et pour votre 2ème leçon mode, je vous suggère de vous rendre sur le site News-de-star pour connaitre les fashion faux pas à ne pas commettre afin d’être impeccable pendant cette fashion week, que vous soyez en sitting (avec une place assise) ou en standing (debout avec la fosse…) !

Par Clémence Andanson

#2011 #actualité #Céline #catwalk #chanel #chloé #connaissances #défilé #dior #fashion #Lanvin #Laurent #Saint #tendances #Vuitton #week #Yves
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser