Sandra

Sandra Zeitoun De Matteis : l’amie des VIP

Ecrit par Saad Merzak
le 25 mai 2015

Pour la 68ème édition du Festival de Cannes, Sandra Zeittoun De Matteis, directrice de l'agence Sandra & Co a encore mis le paquet en accueillant de nombreux VIPs dans la suite Sandra and co. On se souvient encore du passage de Robert Pattinson ou celui de Pénélope Cruz en 2014 ! L’occasion pour nous de savoir qui est cette surdouée des relations publiques et quels sont les conseils à suivre pour ne pas se faire recaler de soirée à Cannes.

Bonjour Sandra, le Festival de Cannes s’est fini dimanche dernier, quel bilan faites vous de votre lieu éphémère « La suite Sandra and co » ?

Bilan super positif ! Cela a été au delà de mes espérances. La magie de Cannes a opéré pour nous cette année. 

Quelle est la clientèle de vos soirées ?

Une clientèle assez éclectique et chamarrée. Nous ne sommes pas dans le cloisonnement des gens. Je préconise un mélange des talents. On y croise à la fois des personnalités de la mode, du cinéma, de la chanson ou encore des journalistes. La suite « Sandra and co » permet l’échange et la convivialité entre ces personnes.

Quel conseil donneriez vous à une personne qui souhaite s’incruster à une soirée cannoise lorsqu’il ne connaît personne ? 

C’est surtout de ne pas s’incruster. Ça ne sert vraiment à rien. Il faut partir du principe que si on n’est pas invité, c’est qu’on a rien à faire à la soirée. Les soirées cannoises sont faites pour s’amuser car il y’a de l’affect’ mais elles ont aussi pour but de favoriser les échanges entre professionnels du cinéma, de la musique et du divertissement. Le conseil essentiel : rester chic bien sûr !

C’est quoi la tenue idéale lorsqu’on veut éviter de se faire recaler en soirée ? 

Pour les mecs, c’est costard-chaussures. Avec de belles chaussures car le mec avec un costard et des godasses pourries, c’est pire que tout ! Les belles chaussures, c’est la première chose que les femmes regardent. Le petit plus est la jolie cravate. Quant aux filles, c’est plus une question d’allure que de tenue. Il y a plusieurs styles : les bohèmes, les it-girls, les chics… Dans mon lieu, on peut entrer sans forcément être en talons aiguilles.

sandra-itw

À quoi ressemble une journée type Sandra lors du festival de cannes ?

À une journée de 24H. C’est la course sans cesse mais je vous rassure je ne suis pas toute seule. J’ai un « girls band » digne des Spice Girls qui est là pour m’épauler. Le soir c’est un peu détente mais la journée, nous commençons à mettre en place les préparatifs de nos diners, soirées de films…

Comment garder la forme après 15 jours de festival ?

La passion. Voilà, c’est ça mon secret. Ça fait plusieurs années que je fais ce métier et je n’ai jamais été blasée ou épuisée de faire ce que je fais. Lorsqu’un projet est dur à monter, ce qui a été le cas avec celui-ci puisque nous avons été abandonnés par l’un de nos sponsors à 6 jours de l’ouverture du festival… Et bien on kiffe tout simplement de se lever le matin en voyant que le projet est là. 

Quels sont vos projets pour les semaines à venir ?

Beaucoup de surprises. Je peux déjà vous en dévoiler quelques unes. Nous préparons quelques évènements pour la fête de la musique. Un événement sur le surf qui aura lieu en septembre et je m’occupe toujours du Pink Paradise.

Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser