beauté

Produits de beauté et péremption

Ecrit par Justine Andanson
le 30 novembre 2010

On les paye cher, alors on veut les garder longtemps… et on a tord ! Nos produits de beauté sont comme nos yaourts ou nos steaks hachés qu’on a dans le frigo : ils périment. Et comme on ne mangerait pas d’une viande qui est passée depuis un mois, on ne peut pas s’appliquer des crèmes ou du maquillage qui n’est qu’un nœud de bactéries. Vous allez me dire que sur votre mascara, il n’y a pas marqué de « consommer avant le … ». Certes. Alors on vous dira tout sur la durée de vie de vos produits chouchous !

A CHANGER TOUS LES 6 MOIS

–    Ma crème bronzante, je l’ai choisie avec effet hâlé et indice protecteur. Elle m’a coûté un bras ou presque, alors je me dit que l’année prochaine, je pourrai la ressortir du placard sans problème. Je la vois comme un investissement, alors je m’en applique peu, très peu sur la plage. J’ai tout faux ! Primo, je dois appliquer ma protection solaire une fois tous les deux heures, parce qu’il n’en reste plus – ou moins – après avoir transpiré au soleil ou pire, après s’être baigné. Deuxio, l’été prochain, elle sera remplie de bactéries et de saletés qui me feront plus facilement des gros boutons qu’un joli bronzage.

–    Mon fond de teint peut être à l’origine de nombreuses réactions cutanées. Vous avez déjà du remarquer que si on se démaquille mal, il y a très vite des petits boutons qui viennent nous le rappeler. Alors imaginez ce que cela serait avec un fond de teint périmé… Allez zouuu ! Je le jette, même si c’est un Mac ou un Make Up Forever et que ça me fait mal, tellement mal.

–    Mon mascara : qu’il soit waterproof ou non, je le garde aussi maximum six mois. Au lieu de choisir le mascara de grande marque, qui fait 50 ml, j’en prends un petit, d’une marque plus abordable. Sinon, je prends le risque d’avoir les yeux rouges et bouffis dans quelques temps… Et pour le coup, ça me servira bien que le mascara soit waterproof, avec tout ce que je vais pleurer !

A GARDER MOINS D’UN AN

Ma crème hydratante m’habille tous les jours. Sans elle, je se sens –et je suis – nue, sans protection contre la pollution, le soleil et la poussière. Je la chouchoute, je la ménage, je l’économise. Comme pour la crème bronzante, je ne peux pourtant pas la garder plus de six mois. Une fois qu’elle est ouverte, j’ai plutôt intérêt à m’en badigeonner volontiers parce qu’elle ne dure pas longtemps. L’idéal est de s’en appliquer matin et soir. Je la liquide à temps sans m’en rendre compte, et j’ai de meilleurs résultats.

A JETER AU BOUT D’UN AN PILE

–    Mon lait pour le corps : Si au bout d’un an, il m’en reste encore, c’est que je ne m’en mets pas assez souvent ! Il faut hydrater son corps comme on hydrate son visage, ou presque. Dans tous les cas, après chaque douche, on s’applique notre lait pour avoir une peau plus douce, surtout l’été, pour ne pas avoir la peau tiraillée par le bronzage.

–    Mes rouges à lèvres ne resteront qu’un an dans ma trousse make-up. Je fais bien attention à ce qu’ils ne restent pas en pleine chaleur pour ne pas qu’il tourne ou qu’il fonde plus vite que prévu. En plus, au bout d’un certain temps, on voit qu’ils commencent à être pâteux, et ça, ce n’est pas bon du tout ! Et ça vaut aussi pour les baumes hydratants.

–    Mes vernis à ongles perdent de leur brillance au bout d’un an. Ils sont plus durs à appliquer passé ce délai. Mais si on les garde bien au frais, ils peuvent être valables un peu plus longtemps.

ON GARDE PENDANT DEUX ANS

–    Mes fards à paupières conservent plus longtemps, youpi ! Je peux alors mettre le paquet et m’acheter une super palette de Dior ou de Guerlain.

–    Mes crayons pour les yeux sont eux aussi, des bons investissements. Je les taille régulièrement pour empêcher les bactéries de s’accrocher et être sûre qu’à chaque application, ma mine est clean.

Je garde tout au frais pour éviter que mes produits ne passent plus vite que ce qu’ils devraient et surtout, je referme bien les couvercles pour éviter que des bactéries supplémentaires ne viennent s’incruster !

Par Sonia Carrère

#beauté #clinique #date #fête #lévres #maladie #maquillage #mascara #péremption #paupieres
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser