bien-être

Les solutions bien-être pour nos tabous féminins

Ecrit par Margaux
le 5 novembre 2013

Toutes les nanas ont des tabous bien-être et beauté inavouables, ceux dont on a même du mal à parler, même à ses copines. Vous savez les poils incarnés, les petits soucis de mauvaise haleine, les odeurs de pieds ou de transpiration bien gênants...? Mais rassurez-vous, il existe des solutions ! Trucs De Nana a sélectionné des produits qui contrent ces problèmes et vous rassurent dans ces moments délicats. Pas de panique ! 

Pour un maillot sexy

Les poils incarnés sont des monstres qui se faufilent dans les endroits les moins gracieux, notamment au niveau du maillot. En s'incarnant, ils forment des vilains boutons qui triturés peuvent s'enflammer et on ne sait jamais trop comment les faire disparaitre.

1. A faire

On commence par faire un léger gommage au niveau du maillot, il faut le faire 1 fois par semaine ou 2 max. Avec un gommage doux pour zones sensibles et sans frotter trop fort. Pas de gant de crin !

Appliquez une lotion post-épilatoire qui prévient la repousse des poils et favorise une repousse sans poils incarnés.

Pour faire ressortir un poil incarné :

Désinfectez le bouton avec une lotion type hexomedine. Avec une aiguille (désinfectez-la également) et remontez le poil vers la surface de l'épiderme tout doucement. Attention, les poils poussent souvent par deux, donc vérifiez avec un miroir grossissant, que les deux soient bien sortis.

2. A éviter 

On a tendance à gratter, à appuyer, à faire n'importe quoi et à infecter le bouton. Ce n'est pas la bonne attitude à adopter !

Le rasoir est l'ennemi du maillot sexy. Lorsque l'on se rase pour s'épiler, les poils repoussent plus durs et plus rapidement. Du coup, on doit se raser presque tous les jours et ça fait apparaitre des petits boutons rouges et blancs, car cette zone déjà très sensible et complètement irritée.

Préférez une épilation à la cire et chez l'institut de préférence ou si vraiment vous ne pouvez pas utiliser de la cire, la crème épilatoire spéciale pour zones sensibles (seulement pour un maillot classique et non échancré).

3. Les produits conseillés

  • Gel après-épilation Bikini, CC, 20,99 euros.
  • Soin dermo-apaisant pour les zones sensibles irritées Noreva, 8,90 euros.
  • Gommage doux Phyto Gel exfoliant Yon-Ka, 36 euros.
  • Lotion contre les poils incarnés Skin Doctors, 19,99 euros.

Pour embrasser tous les garçons

Parfois on se rend compte que l'on a mauvaise haleine, ce qui nous met mal à l'aise pour parler ou embrasser son amoureux.

1. A faire

Alors oui un chewing-gum ou un bonbon à la menthe peut être une solution express. Mais cela ne règle pas le problème à la source.

Parfois, la mauvaise haleine vient d'un mal de gorge, si vous avez mal et que votre gorge est irritée. Dans ce cas, vous devez déjà vous soigner : pastille calmante, sirop, spray buccal. Et si nécessaire, consulter un médecin.

Pour prévenir une mauvaise haleine

 Il est important de bien s'hydrater et de boire de l'eau tout au long de la journée. L'haleine se dégrade également lorsque vous n'avez rien mangé de la journée : une pose fruits, amandes, yaourt 0% au milieu de l'après-midi peut-être une solution.

Alternative à l'eau : du thé vert ou de la tisane à base de plantes digestives. L'important est également d'aider à la digestion pour qu'il n'y ait pas de remontées gastriques.

Pensez à avoir une brosse à dent de poche avec un dentifrice pour vous laver les dents après chaque repas. Ou du moins du fil dentaire (à l'américaine!) et des gums spécial brossage de dents.

Même si tout le monde se réveille avec une haleine pas terrible (lorsque l'on dort, on garde la bouche fermée toute la nuit, on ne boit pas, ne mange pas et on digère ce qu'on a mangé la veille), on se brosse les dents avant de dormir pour que le matin soit moins désagréable. 3 minutes, en haut, en bas et à l'intérieur sans oublier la langue, délicatement !

http://i-cms.journaldesfemmes.com/image_cms/original/772458-le-brossage-de-la-langue-est-inutile.jpg

Faites aussi des bains de bouche pour bien désinfecter ou utiliser des spray pour l'haleine, qui s'appliquent sur la langue et peuvent rendre service rapidement. 

2. A éviter

La mauvaise haleine provient plus généralement d'une mauvais hygiène alimentaire. A éviter : l'alcool surtout les grosses cuites – l'alcool fort et les bières dans le top 5 – les plats trop épicés, et ceux à base d'ail, d'oignon. N'ayez pas la main lourde sur les sauces asiatiques et indiennes ainsi que les fromages forts.

Sauter un repas, c'est le meilleur moyen pour accentuer une mauvaise haleine !

La cigarette : si vous voulez avoir mauvaise haleine, rien de mieux que la cigarette ! Donc à éviter au max.

3. Les produits conseillés

  • Lotion buccale à la menthe Naturado, 11,60 euros.
  • Spray buccal à la menthe Fluocaril, 4,50 euros.
  • Bonbons à l'echinecea A.Vogel, 1,87 euros.
  • Gommes bio à l'orange et la propolis La Drôme Provençale, 6 euros. 

Pour des pieds tout frais

Certaines personnes ont des problèmes d'odeur de pieds, qui peuvent être occasionnelles ou très embarrassantes.

1. A faire

Favorisez les chaussures avec des semelles qui respirent, comme certains modèles de la marque Geox.

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter une semelle dans la chaussure qui absorbe des odeurs. Attention, ces semelles ont une durée de vie plutôt limitée. Après quelques mois max, vous devez les changer.

Des spray existent aussi pour éliminer les mauvaises odeurs. Ou de la poudre à mettre sur les pieds propres avant d'effiler ses chaussettes.

Pensez à prendre soin de vos pieds : faites des gommages avec une rappe régulièrement. Pour bien éliminer les peaux mortes qui peuvent accentuer les odeurs de pieds.

Également, faites attention à votre pédicure. Les peaux mortes sous les ongles des orteils peuvent pourrir et rester là, et donc créer des mauvaises odeurs. Nettoyez-vous les ongles des pieds avec une brosse à ongles et coupez-vous régulièrement les ongles. 

2. A éviter

N'achetez pas des chaussures en plastiques (faux cuir), car le plastique ne laisse pas respirer les pieds et les odeurs restent dans la chaussure.

Ne gardez pas vos vieilles chaussures ! Il faut les remplacer lorsque vous vous rendez compte que même après plusieurs jours d'aération elles sentent toujours mauvais.

Jetez vos vieilles chaussettes également et surtout celles en fibres non naturelles. N'achetez que des chaussettes en coton, lin ou laine légères pour l'hiver. Attention avec les collants en lycra, qu'il faut laver après chaque utilisation.

3. Les produits conseillés

  • Poudre de pierre d'alun Aroma-Zone, 3,50 euros.
  • Déodorant anti-transpirant pieds Neutrogena.
  • Liquide contre le fungus des ongles de pieds Naturasil, 25,99 euros.
  • Semelles anti-transpiration Peditrans, 17,50 euros la paire.
  • Spray anti-odeurs pieds Dry Foot, 6,99 euros.
  • Set de gommage avec gant exfoliant pour les pieds Senev, 7,90 euros. 

Ça se passe sous la culotte

A certains moments de nos cycles hormonaux ou parfois pour une raison qui nous échappe, nos pertes blanches sont plus denses et des odeurs désagréables s'échappent de notre culotte.

1. A faire

Il est toujours préférable de laver cette zone avec un gel adapté, ph neutre et sans savon, qui garde le ph naturel de la flore vaginale et donc ne crée pas de déséquilibres, pouvant provoquer des odeurs ou des mycoses.

Parfois les pertes blanches denses, un peu jaunâtres et mal odorantes, sont les signes d'une mycose. Dans ce cas, il est préférable d'aller consulter soit un médecin généraliste, soit son gynécologue. Surtout si vous sentez que votre sexe gratouille.

Le geste hygiénique à faire : dès que vous rentrez chez vous le soir après les cours ou le taf, petite toilette obligatoire avec le gel nettoyant intime.

Si vous ne rentrez pas chez vous, vous pouvez opter pour des lingettes intimes. N'utilisez pas ces lingettes tous les jours, il s'agit uniquement de cas d'urgence. Et bien sûr, changez de culotte après.

Dans la journée si vous sentez que l'odeur ou que la sensation de pertes abondantes vous dérange, vous pouvez mettre des protèges-slip. Attention, les protèges-slip ne sont pas faits pour durer toute la journée, vous devez les changer toutes les 4-5 heures (comme une serviette hygiénique de règle). Et même si elles protègent votre culotte, vous devez la laver après une journée. 

2. A éviter

Ces odeurs sont habituellement le résultat d'un déséquilibre du ph naturel. Il faut à tout prix éviter les slims super serrés et collants en lycra. Dans ces moment là, optez pour des jeans plus larges, des pantalons en coton, des joggings confortables.

Aussi oubliez les culottes en fibres non naturelles et mettez des culottes en coton. Et surtout pas de string qui frottent.

Si vous dormez habituellement avec une culotte (toujours en coton!), portez une nouvelle culotte toute propre et confortable. Et si pendant ces moments vous pouvez dormir plutôt avec un pyjama, c'est mieux de laisser votre foufoune s'aérer » pendant la nuit.

3. Les produits conseillés

  • Gel nettoyant intime Saforelle, 5,50 euros.
  • Lingettes nettoyantes fraicheur intime Rogé Cavailles, 3,99 euros.
  • Nettoyant féminin intime Nirenä, 23,99 euros.
     

Ça se passe sous les aisselles

Par moment, on n'est pas très sûre de notre sudation. Un coup de stress, un coup de chaud, ou le changement de température qu'on subit souvent en cette période hivernale, et notre transpiration s'emballe.

1. A faire

On se fait une bonne réserve de déodorants efficaces. On utilise plutôt des déo en spray, que des billes qui durent moins longtemps et on privilégie ceux sans alcool ni sels d’aluminium surtout si on a la peau sensible. Pour les amatrices d'anti-transpirants, préférez les sels d’aluminium « naturels » comme la Pierre d’Alun.

Pensez à porter plus de cardigans ou de vestes de tailleur qui peuvent s'ouvrir et s'aérer plus facilement. Les gros pulls bien chauds peuvent avoir l'effet d'une chaudière.

Si vous avez un rendez-vous important dans la journée ou la soirée et que vous risquez d'être stressée et donc de transpirer davantage, vous pouvez utiliser des patchs qui se collent sur l'intérieur du vêtement en face de l'aisselle et absorbent les odeurs et la sudation.

Gardez toujours dans votre sac un mini déo pour en appliquer de temps en temps. Attention, une application excessive de déo peut devenir contre productive. Pratiques, les lingettes déo dans ce cas-là sont intéressantes.

Chez certaines personnes, le talc est plus efficace qu'un déo classique car il absorbe les odeurs et la transpiration ou lieu de la masquer. 

2. A éviter

On met de côté des vêtements acryliques, lycra, polyester… et on garde des tee-shirts ou des sous-pulls en coton, viscose ou lin. Idem pour les pulls, on oublie ceux qui sont des mélanges de fibres artificielles. On préfère les fibres de laine, cachemire, coton, mohair, alpaga.

Mettre une tonne de parfum pour masquer les odeurs, cette méthode attirera encore plus l'attention de votre entourage sur vous et ne vous mettra pas en valeur.

Si vous avez la peau sensible, les anti-transpirants qui régulent la transpiration et qui du coup contiennent une substance astringente – les sels d'aluminium – pourraient provoquer chez certaines des effets négatifs, des boutons, des rougeurs et autres démangeaisons.

Une pilosité des aisselles trop abondante peut accentuer la sudation et les odeurs. Epilez-vous régulièrement les aisselles, plutôt à la cire qu'au rasoir. 

3. Les produits conseillés

zoom du produit

  • Poudre de soie tact apaisant et traitant Doc Hauschka, 25,90 euros.
  • Déodorant Natural touch DOVE, 3,95 euros.
  • Déodorant bodylind AnneMarie Borlind, 10,90 euros. 
  • 10 mini-lingettes express déodorantes Sephora, 3,90 euros.

Ça se passe au niveau du bidon

Bon, on l'admet les filles aussi vont au toilette et les filles aussi ont des gaz… Après, le but c'est de mieux les contrôler.

1. A Faire

Manger sainement pour faciliter la digestion et le transit intestinal. Mangez des fibres le matin facilite le transit et permet d'aller plus facilement aux toilettes. Manger des fruits comme du raison blanc (qui se digère très facilement) est une bonne habitude.

Mangez du riz blanc pendant les jours de crise et évitez la junk food.

Si vous avez des soucis de ballonnement, il existe des compléments alimentaires qui facilitent la digestion

Le mieux étant d'aller au toilette une fois par jour, lorsque vous êtes constipée parlez-en avec votre pharmacien pour prendre un médicament en cure d'une semaine ou plus selon le besoin.

Si vous avez des gaz, le mieux étant de les évacuer. Et oui ! Allez donc aux toilettes, faites un tour du quartier, trouvez une excuse pour vous retrouver seule dans un endroit tranquille, histoire de pouvoir être à l'aise. C'est libérateur, il faut l'avouer. 

2. A éviter

Pendant ces moments de ballonnement et de gaz, éviter les pantalons serrés à la taille et au ventre. Ouvrez discrètement votre bouton de pantalon si besoin. Idem avec les collants ou les leggings méga moulants.

La nourriture épicée peut provoquer de la diarrhée chez certaines personnes. 

Ne mâchez pas de chewing-gum toute la journée, une surconsommation peut provoquer des gaz, car votre ventre se gonfle d'air.

Se retenir d'aller au toilette sous prétexte que l'on est pas chez soi ou que l'on est au taf ou chez son mec. Tout le monde est au courant que les femmes font caca, faut arrêter avec ce cliché ! Et puis, pas de panique vous pouvez mettre du désodorisant, un coup de javel dans les toilettes, un pschitt de parfum léger, brûler une allumette…

3. Les produits conseillés

  • Compléments alimentaires pour la digestion Devigest, 29,99 euros.
  • Nettoyant intestinal Digestive Science, 29,99 euros.
  • Charbon et argile verte en complément alimentaire, Naturado, 14,35 euros.

TDN espère que cet article bien-être aura levé certains tabous et apporté des réponses à toutes celles qui en cherchaient 🙂 N'hésitez pas à commenter et à partager vos astuces.

#aisselles #ballonnements #beauté #bien être #constipation #digérer #gaz #gommage #haleine #maillot #pieds #pilosité #poils incarnés #transpiration excessive #transpirer #troubles digestifs
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser