Santé Bien être

Endométriose & Naturopathie : quels accompagnements possibles?

Ecrit par Manon Brucker
le 29 juin 2020

Règles douloureuses, saignements, fatigue chronique, dyspareunie... Auparavant ignorés, ou parfois même considérés comme "normaux", ces symptômes sont parfois le signe d'une maladie encore trop peu connue : l'Endométriose. Mais alors, l'endométriose c'est quoi ? C'est lorsque l'endomètre, c'est à dire le tissu qui tapisse l'utérus et saigne pendant les règles, colonise des organes en dehors de son territoire et provoque ainsi des lésions, des adhérences et des kystes. On dit souvent qu'il n'existe pas une mais "des" endométrioses, car chaque Femme atteinte voit la maladie se développer différemment en elle. Et c'est aussi pour cela que sa détection est si complexe ! On décrypte

Postulat non négligeable: aujourd’hui, les médecins s’accordent à dire qu’une Femme sur 10 en âge de procréer serait atteinte d’endométriose.

Les accompagnements médicaux sont multiples, mais aucun traitement définitif n’existe. C’est pourquoi un suivi à vie est souvent préconisé. Sans se substituer à une prise en charge médicale, la Naturopathie peut néanmoins permettre d’améliorer considérablement la qualité de vie des Femmes atteintes.

Comment la naturopathie peut aider?

Les trois techniques majeures du Naturopathe sont la nutrition, l’activité physique et l’équilibre psycho-émotionnel. Grâce à elles, il est possible d’agir sur plusieurs mécanismes physiologiques engendrés par l’Endométriose et prévenir certains effets négatifs :

  1. L’inflammation est un facteur important dans la gestion de l’Endométriose.

    C’est pourquoi il est important de supprimer les aliments pro-inflammatoires de l’alimentation, au quotidien ou en période de crise.  La santé du microbiote doit aussi obtenir une attention particulière, puisque l’on constate souvent des dérèglements intestinaux chez les Femmes atteintes d’Endométriose. Il faut donc prendre soin de ses petites bactéries ! Notamment en les nourrissant correctement, grâce aux fibres et prébiotiques disponibles dans les fruits et les légumes, ou aux probiotiques naturels tels que les aliments lactofermentés.

  2. Les adhérences (ou tissu cicatriciel) formées par l’endométriose ont tendance à se raidir avec le temps et entraîner des douleurs si elles ne sont pas « détendues ».

    Le sport, au delà de son action positive connue sur le corps et l’esprit, permet d’activer les échanges circulatoires et cellulaires et ainsi de décontracter ce tissu. Pour cela, il faut choisir des activités adaptées et ciblées pour bichonner le périnée ! Yoga, pilates, marche, … Il faut trouver celle qui convient le mieux à ses besoins. Elle permettra ainsi de se mettre en relation avec son corps dans la douceur et la bienveillance.

  3.  La douleur ponctuelle ou chronique sollicite beaucoup l’énergie des Femmes atteintes par l’Endométriose.

    Le repos est donc primordial, et doit être accepté individuellement mais aussi par l’entourage. Personne ne peut être une Super-women tous les jours ! Le parcours et le quotidien parfois complexes des Endogirls peuvent aussi entraîner un stress considérable, qui contribue à l’inflammation. Cohérence cardiaque, méditation, sophrologie, yoga, … nombreux sont les outils qui peuvent aider à s’apaiser. Tout comme les activités physiques, tout est ensuite une question de choix !

Une autre technique utilisée par les Naturopathes est la phytologie

Endométriose et phytologie?

Que ce soit sous forme brut, d’extrait ou d’huile, les plantes peuvent être d’un soutien considérable dans la gestion de la maladie ! Chaque Endométriose est différente.Chaque Femme a ses propres besoins ainsi qu’un suivi médical propre à elle. Aucun protocole standardisé ne peut être partagé.

Néanmoins, il est possible grâce aux plantes d’agir sur l’équilibrage hormonal et notamment l’excès d’oestrogènes, mais aussi l’inflammation, les crampes, la congestion (du bassin, mais aussi du foie souvent oublié !) ou bien même les hémorragies. Tout l’intérêt d’aller voir un Naturopathe est donc d’obtenir des conseils personnalisés !

Les autres bienfaits de la Naturopathie sur les Femmes et leur parcours

Au delà de la gestion de la maladie, la Naturopathie peut aussi accompagner les Femmes à certains moments de leur parcours. Par exemple, pour préparer une opération chirurgicale, en favorisant la récupération et la cicatrisation par exemple. Ou bien pour l’aider à concrétiser son projet de bébé, en préparant son corps à accueillir la vie et en boostant sa fertilité. De plus, certains Naturopathes pourront aider à ouvrir les discussions sur des sujets tels que la relation au corps ou la sexualité, affectés parfois par la maladie et dont l’expression peut parfois être délicate. Généralement, cibler des Thérapeutes qui proposent des accompagnements spécifiques garantit d’avoir un suivi le plus holistique possible !

Des mesures simples et une hygiène de vie spécifique peuvent parfois changer notablement le vécu de la maladie. En alliant un suivi médical expert ainsi qu’une prise en charge naturopathique globale par un naturopathe formé correctement à l’accompagnement de cette pathologie pourrait bien permettre d’améliorer grandement le quotidien des Femmes atteintes d’Endométriose. Alors pourquoi s’en priver ? 😉

Pour plus d’informations concernant l’Endométriose, rendez-vous sur : https://www.endofrance.org/

Pour un accompagnement spécifique à l’Endométriose par une Naturopathe: https://www.naturopathieaufeminin.fr/accompagnementsdufeminin

Retrouvez l’interview de Manon Brucker, coach référencée sur la plateforme de coaching sport & bien-être en ligne, Boosty.

#bien-etre #endométriose #hormones #Manon Brucker #méthodes naturelles #naturopathie #phytologie #sante
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser