Témoignages

Couple : vivre ensemble, ce qui change vraiment

Ecrit par Mégane Breton
le 15 septembre 2017

Vous en avez rêvé, vous l'avez idéalisé, vous l'attendiez comme le saint graal et voilà enfin qu'il est arrivé dans votre vie sans crier gare : l'amour. Par passion, par folie ou tout simplement pour le côté pratique, vous avez décidé de vous installer sous le même toit que l'être aimé. Entre désillusion ou au contraire, révélation, vous nous avez confié vos sentiments face à cette nouvelle vie à deux. Couple : vivre ensemble, ce qui change vraiment ou l'intimité d'amoureux au quotidien, c'est maintenant, sans faux-semblant.

La vie de couple est rythmée par des étapes importantes : la rencontre, l’apprentissage de l’autre, le premier « je t’aime », la présentation aux copains, aux beaux-parents … Puis vient un jour décisif, ou l’un et l’autre avez décidé de vous installer ensemble, dans le même appart.
Que vous soyez un loup solitaire, un inconditionnel de la coloc’ ou au contraire que vous ayez du mal à vous émanciper, cette décision ne sera pas sans conséquences sur votre relation. Envie de faire demi-tour ou au contraire d’agrandir la maisonnée, vous nous avez confié (homme comme femme), votre ressenti sur la vie à deux.

Robin, 35 ans, en couple depuis 6 ans

« J’ai rencontré Léa, par le biais d’une amie commune. C’était en soirée. J’ai dû la draguer pendant 6 mois avant de parvenir à mes fins. Nous sommes sortis ensemble en octobre et nous avons décidé d’emménager à deux, 9 mois plus tard, en juillet. J’ai adoré la période où l’on ne vivait pas sous le même toit. Ce qui était génial, c’était de profiter d’un moment qui nous permettait de nous retrouver.
Dès l’instant où l’on a commencé à vivre ensemble, cette excitation-là a disparu peu à peu. La routine a commencé à s’installer et bien que le soir, nous étions contents de nous retrouver, ce n’était pas avec la même énergie. On savait qu’on allait se voir, il n’y avait plus d’organisation, de discussions à ce sujet ou d’excitation.

Le fait de vivre ensemble a été une expérience à la fois cool et négative. D’un côté, on s’est mis à partager des choses ensemble, comme la cuisine. J’ai adoré partager ces moments-là avec elle. Mais de l’autre, j’avais la sensation de perdre petit à petit ma liberté. Je ne pouvais pas sortir autant, où du moins, comme je le voulais, je me restreignais de peur d’avoir des reproches, ça devenait pesant. »

Alexia, 23 ans, en couple depuis 1 an et 5 mois

« Ça fait 1 an et bientôt 5 mois qu’on est ensemble avec Arnaud et ça doit bien faire un an qu’on vit ensemble. Tout s’est passé très rapidement. L’été dernier, je n’avais plus d’appart, il m’a donc proposé de m’héberger. Ça s’est tellement bien passé qu’à la rentrée, il m’a proposé d’habiter avec lui.
Au début, j’avais très peur, car je me disais qu’il valait mieux que l’on prenne notre temps. Mais en même temps, je me suis dit que quand ça se passe aussi bien, pourquoi ne pas tenter le coup …

J’ai un tempérament qui fait que j’analyse beaucoup les choses pour faire en sorte que tout se passe bien et que je puisse m’adapter à toutes les situations. Je pense qu’accepter l’humeur de ton mec ou de ta copine dans une relation est hyper important. Nous ne sommes pas toujours sur la même longueur d’onde. Et au quotidien, cela se ressent beaucoup. Quand tu vis avec ton mec, tu ressens toutes ses émotions, qu’elles soient positives ou négatives. Un couple s’est fait pour partager les bons et les mauvais moments mais comparé à la relation que l’on avait au début, où tu sais que quand tu vas le retrouver pour passer uniquement des super moments, ça change un peu …
Ce n’est pas toujours évident d’être dans un « mood » différent.
La clef pour moi, c’est de prendre du recul pour ne pas se fâcher par la suite pour un oui ou un non, ou alors, écouter l’autre.
Je cherche toujours à comprendre ce qu’il n’allait pas au lieu de foncer dans le tas et de faire perdurer les tensions et ça, on ne le vivait pas avant de s’installer ensemble. 

Après, il faut savoir entretenir la relation. Savoir se manquer, communiquer. J’apprécie que l’on fasse nos activités chacun de notre côté ou bien, moins se voir pour que même si, l’on habite ensemble, mieux se retrouver. Il ne faut pas tomber dans la routine qu’impose la situation d’habiter sous le même toit. 

Le gros point positif en revanche, c’est que tu partages tout avec lui. On a aménagé notre petit cocon à tous les deux, il a des petites attentions au quotidien qui me touchent beaucoup, même si ça peut paraître dérisoire, comme cuisiner. Je sais que je vais le retrouver le soir, que le lendemain matin, je serai aussi à ses côtés et je pense honnêtement que de vivre ensemble ça nous a renforcés ! » 

Vincent, 28 ans, en couple depuis 3 ans et demi 

« On s’est rencontrés lors d’une soirée chez des amis communs, il y a 3 ans et demi. On a décidé de s’installer assez rapidement ensemble, au bout de 6 mois. Pour moi, l’expérience de la vie à deux est positive à 100%. Avoir une personne qui partage sa vie, c’est un soutien absolu. Une vraie équipe. On a la chance d’être très complémentaires donc la vie est bien plus simple à 2. Mais surtout, je sais qu’en rentrant après ma journée de travail, que ça ait été dur ou non, elle sera là pour moi. Nous sommes parvenus à devenir beaucoup plus complices, on peut partager bien plus de choses ensemble à présent, que ce soit nos passions respectives ou alors en découvrir des communes.

En revanche, ce qui me manque, c’est justement le manque. Ces périodes un peu frustrantes où l’on ne pouvait pas se voir qui généraient le besoin de l’autre. Mais on arrive à reproduire cette situation de temps en temps, alors tout va bien.« 

Agathe, 29 ans, en couple depuis 7 ans 

« Avec Pierre, on s’est rencontrés il y plus de 7 ans. C’était lors d’un stage, on bossait côte à côte. Je n’avais pas du tout envisagé de sortir avec lui à la base, j’étais dans une période de ma vie un peu compliquée où j’avais d’autres garçons en tête … Au fil des mois, on a commencé à apprendre à se connaître, il nous arrivait d’aller boire des verres ensemble, de déjeuner tous les deux. On était devenus amis. C’est seulement au bout de 7 mois, que notre relation a vraiment commencé. On a rapidement posé les bases, on connaissait les envies de chacun, on savait où on allait. Mon stage ayant pris fin, je suis retournée à la FAC, lui est resté dans l’entreprise dans laquelle on bossait.

On a décidé qu’on emménagerait ensemble au bout de 5 ans de relation. J’aimais vivre seule dans mon appart, il venait quasiment tous les jours, ça nous convenait comme cela. Lui, vivait chez ses parents, il avait pour projet d’acheter et de profiter de son appart seul pendant quelque temps, ce qui m’allait très bien. J’avais des réticences au niveau de l’installation à deux. Je suis venue vivre chez lui, mais finalement tout s’est déroulé de façon limpide. On a trouvé nos marques, nos méthodes pour continuer à se voir comme un couple et non pas comme des colocs. On communique beaucoup, il n’y a aucun souci si l’un veut passer la soirée avec ses copains, ou que l’autre veut partir en WE avec des potes. Notre rythme est naturellement calé l’un sur l’autre de part nos professions, mais on parvient très bien à vivre l’un sans l’autre le temps de quelques jours. Ça me paraîtrait très étrange de ne plus vivre avec lui maintenant. Je dirai que la seule chose qui manquerait un peu dans notre relation « d’avant », ce serait le côté manque. Mais chaque jour, je suis contente de me dire que je vais le retrouver le soir, à la maison. On avance à deux en étant nous-mêmes, on s’élève grâce à l’autre, je découvre de nouvelles choses sur lui malgré les années, et ça, c’est vraiment quelque chose d’important à mon sens. Malgré les années et le quotidien, je ne souhaiterais pas retourner en arrière, j’aimais notre relation et je l’aime toujours autant si ce n’est plus depuis que l’on partage des moments d’intimité.« 

Et pour vous, ça s’est passé comment ? Racontez-nous votre expérience de vie de couple dans les commentaires !

#amour #appart #couple #ensemble #maison #relation #sentiment #témoignages #toit #vivre
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser