5 raisons

5 Raisons de déprimer mais avec beaucoup de dérision

Ecrit par Marie TERRY
le 5 février 2014

Vous le savez,Trucs de Nana aime parler avec légèreté de toutes choses même de choses moins légères. Déprimer, dépression, des mots qui ne sont pas forcément associés et associables avec de l'humour mais fort d’une initiative parisienne, la nuit de la déprime, on part sur cette lancée pour se lancer un défi de trouver 5 bonnes raisons de parler de déprime avec le sourire.

1re Raison : La nuit de la déprime nous amuse

A l'initiative de Raphaël Mezrahi, une nuit de la déprime  a été instituée en 2013. Après le triomphe de la 1re édition, cet événement revient ce 10 février 2014 à l'Olympia ! 

Le concept : de nombreux chanteurs ont accepté d'interpréter les chansons les plus tristes de leur répertoire ou du répertoire de leur choix. Des glaces, du café, des Kleenex et des charentaises seront offerts à tous les spectateurs…

nuit de la déprime

Un aperçu des tristes protagonistes : Thomas Dutronc, Jean Luc Lahaye, Véronique Sanson, Michel Fugain, Maissiat, Gérard Lenorman, Grégoire, Nolwenn Leroy, Michaël Youn,..
Hâte de vous voir ! En attendant, n'oubliez pas :  » À quoi sert de courir après le bonheur, alors que la déprime est à portée de main « . R Mezrahi

2e Raison : la Saint-Valentin offre de quoi déprimer…

Vous êtes seule et en avez marre d'être seule. Votre portable est votre seul « ami » (et heureusement, il vibre...) réflexion culte de la comédie Valentine's Day.

A l'image de la nuit de la déprime, organisez une nuit entre copines et surtout amusez vous. 
TDN vous en a déjà parlé l'année dernière dans les 5 raisons de fêter la Saint Valentin Même lorsqu'on est célibataire.

3e Raison : La déprime entretient un concept qui peut faire rire 

A part le commerce florissant de Kleenex qui lui est ravi de nos déprimes, (il sponsorise d'ailleurs la nuit de la déprime), d'autres initiatives ne sont pas loin d'être border line entre l'envie de pleurer et de rire. On a trouvé : des ateliers câlins sont en train de voir le jour. On s'inscrit pour venir se faire toucher, câliner. Promis, on va tester, c'est notre boulot de journaliste. 

4e Raison : On réécoute de belles chansons tristes 

Et souvent françaises pour bien apprécier la teneur des mots, des rimes, des phases.
Sûr, il y aura bien un texte qui correspondra à notre histoire qu'on croit unique « tu ne peux pas comprendre! » et pourtant, on verra que nous ne sommes pas seules et cela réconforte.
« J'ai vécu la même histoire, depuis je compte les jours… » de Francis Cabrel. 
Cela peut consoler, non ? 

Parmi les sons à écouter pour déprimer…

Et en anglais…, on ne peut y échapper :

Et bien d'autres plus récentes qui font autant déprimer, de Fauve, Stromae, John Newman, James Arthur… que vous pouvez écouter non stop sur Deezer.

5e Raison : Déprimer peut être bénéfique SI…

Déprimer comme disent les « psy », c'est affronter les difficultés en face.Et on avance si on arrive à les comprendre, les régler, les surmonter. Cela peut booster, amener à prendre des décisions même douloureuses. « Après la pluie, vient le beau temps. » Il faut accepter ces moments où on va moins bien sans s'y complaire évidemment et en parler pour ne pas être seule dans ces moments de doute, d'angoisse. 

Vous avez compris que ce sujet reste léger et que nous ne voulons pas vous entrainer dans une déprime ambiante. C'est juste l'occasion de dédramatiser, de vous dire aussi que nos experts sont là pour répondre à vos soucis, et que surtout TDN est là pour vous divertir. 

#5 raisons #amour #chansons #chocolat #déprimer #glace #nuit de la déprime #pleurs #saint valentin #triste
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser