question d'une lectrice

Je pense que je lui plaît !

Scls34, 33 ans

Bonjour,

Je ne sais pas si je l’intéresse. Je suis en couple et l’ami de mon copain ne fait que de me regarder quand il vient, souvent il vient avec moi quand je cuisine pour discuter ou m’invite à danser quand on fait des soirées mais j’ai toujours refusé.
Parfois, il ne me calcule pas mais il est toujours entrain de me regarder ou de me sourire. À plusieurs reprises, il a poser sa main sur mon bras en cédant comme s’il me pincait doucement ou sur ma cuisse ou l’ épaule.
Je ne sais plus quoi penser il dit que je ne lui plaît pas, que je suis pas son genre, que mon copain n’a pas de soucis à se faire.
Que pensez de tout cela ? Lui est dans une relation compliquer et ne veux pas nous présenter sa copine qu’ il a déjà présenté à plusieurs amis.

Merci,

réponse de l'experte

Zoé Piveteau

Psychologue Clinicienne

Chère Scls,

La grande absente dans tes questionnements, c’est toi. Tu ne dis pas ce que cela te fait, ce que tu ressens. Es-tu troublée, contrariée, intriguée, désirante … L’ambiguité qui existe avec ce garçon est consécutive à ses choix ( regards, invitation, pincement …) mais aussi aux tiens ( laisser faire, attente …) Il dit que ton ami n’a pas de souci à se faire, qu’en est-il de toi ? te fais-tu du souci ? Tu n’es pas une marchandise que l’on convoite.  Tu ne vas pas être portée par le courant du désir de l’autre. Tu peux dire ce que tu ressens, ce que tu veux ou ne veux pas. Qu’en est-il pour toi ? As-tu envie que cela continue, que cela s’arrête ? Te sens-tu désirable, inquiète et pourquoi ? As-tu envie de l’intéresser ?

Pourquoi ce garçon se démarque-t-il des autres ? Comment se passe votre vie de couple ? Te sens-tu regardée et aimée par ton copain ? Que vient pointer ce garçon par son comportement, de quel manque est-il le révélateur ? Quelle est la part d’interprétation, de désir, de crainte chez toi et qu’en fais-tu ?

Je t’invite à te poser ces questions et d’autres encore, que tu peux te formuler, car cela te permettra de te positionner en tant que personne et non en tant qu’objet dans cette situation. Tu peux également, lui dire, si cela te gêne, que tu es mal à l’aise avec cette approche tactile et que tu préfères qu’il en soit autrement. si à l’inverse cela te plait, dis-le toi en premier lieu. En effet, ce qui compte, c’est que tu puisses reprendre la parole et poser des mots sur ce qui se passe en toi et pour toi.

Bien à toi.

Zoé Piveteau


focus sur l'experte

Zoé Piveteau

Psychologue Clinicienne

Psychologue clinicienne Adresse du cabinet : 20 rue Fénelon, 92120 Montrouge - France

#affection #conseils #couple #drague #sentiments #Trucsdenana

Commentaires des nanas (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser