séduction

RDV Ciné : Coups de coeurs et déceptions 2012

Ecrit par Justine Andanson
le 10 janvier 2013

Chères Nanas, Afin de commencer cette nouvelle année cinéma en beauté, nous vous avons concocté un spécial RDV Ciné... Retour sur une année cinématographique qui nous a gâté ou désenchanté avec nos dix coups de coeur et nos dix déceptions. Bonne année les filles et n'oubliez pas que votre avis nous intéresse ;)

COUPS DE COEUR

10. Millenium

Cette version de David Fincher nous prend aux tripes et nous permet d’assister à un thriller passionnant et angoissant grâce au génie de la mise en scène et l’interprétation impeccable des acteurs. Mention spéciale à Rooney Mara.

9. Les bêtes du sud sauvage / Take shelter

Alors que « Take Shelter » permet à 2012 de sublimer le commencement de son année cinématographique, « Les bêtes du sud sauvage » la conclue en beauté.

D’un côté un homme est affolé par la « supposée » fin du monde, de l’autre une petite fille tente d’y survivre avec force et courage. Tous deux partagent la volonté de protéger et préserver ceux qu’ils aiment.

Ces deux œuvres saisissantes sont portées par la beauté des images et surtout par la grâce de ses interprètes.

Dans le nouveau cinéma Américain, Jeff Nichols et Benh Zeitlin s’imposent comme des grands espoirs de la réalisation.

8. Killer Joe

Toujours à la limite, William Friedkin s'offre la liberté de ne rien se refuser et de ne ménager personne. Repoussant et envoutant, c'est en provoquant le malaise que le film atteint le meilleur de lui-même.

L'inquiétude nous gagne, on devient suspicieux, à l'affut du moindre détail, un souffle, un regard, une musique et puis pris au jeu, la folie nous chatouille et tout devient férocement drôle.

7. Holy Motors

Non ! Il ne s’agit pas que d’une déclaration d’amour au septième art, mais plutôt de célébrer la vie et ses chimères.

Leos Carax arbore l’idée d’un cinéma libre, poétique et inventif, il nous entraîne dans un tourbillon de sentiments aussi absurdes que mélancoliques. Génial

6. Amour

Tendre mais jamais mièvre, cruellement réel mais jamais satyrique, Amour nous touche en plein coeur et nous livre ce qu'il y a de plus personnel et sombre chez l'être humain. Michael Haneke en fait un film primordial, d'une rareté et d'une puissance dévastatrice. Et nous rappelle, surtout, pourquoi on aime le cinéma…

5. Skyfall

Sam Mendes nous offre l'interactivité d'une vaste palette de sentiments complexes et profonds. Servit par un scénario béton, Skyfall reprend les rites de l'espionnage britannique, balançant entre scènes d'action explosives et séquences plus intimes.

Au delà d'un blockbuster le film s'inscrit à jamais dans le temps et la saga car ici chaque détail compte et nous captive.

4. De rouille et d'os

D’une maîtrise absolue et parfaite, ce film de chair nous plonge dans le handicap des sentiments, dans ce qu’il y a de plus terrible et de plus beaux. Marion Cotillard y est plus belle que jamais.

3. Moonrise Kingdom

D’une virtuosité et d’une originalité inouïe, ce septième film de Wes Anderson nous plonge dans une sorte d’épopée romanesque où seul lui a la recette.

2. Camille redouble

La cinéaste s'offre la liberté d’aborder les drames de la vie avec intelligence et recul, parvenant à un superbe passe-passe drama-comique.

Inventif, le scénario propose des dialogues parfaitement ciselés, Camille redouble nous explose au visage, on se laisse alors bercer par cette douce nostalgie dont il est impossible de ne pas s'identifier et en fait mon film français préféré de l’année.

1. The dark knight rises

Les filles, on y est ! Mon chouchou !

Moins original que le second volet mais plus puissant, Christopher Nolan revient 4 ans après et nous livre un Batman servi par une galerie de personnages exquis, des scènes d’action renversantes et une atmosphère very dark.

Nolan clôt en beauté les aventures du chevalier noir et j’ai envie de croire que seul lui pouvait le faire ainsi.

DÉCEPTIONS

10. La dame de fer

Dans une bio trompeuse et mauvaise de Margareth Thatcher, le film nous livre la performance la plus incroyable de Meryl Streep et à la fois la plus absurde

9. Nous York

Avec un scénario beaucoup trop convenu, des clichés à outrance, le film se laisse regarder mais il s'oublie vite, très vite.

8. Bachelorette

 

Il ne ressort pas grand chose de cette bluette sans âme dont l’ennui nous happe sauf… la comparaison avec l’excellent « Mes meilleures amies », malheureusement bien loin de leur arriver à la cheville.

7. La vérité si je mens 3

Une comédie essoufflée, des gags qui tombent à plat, un scénario paresseux… On s’en serait volontiers passé.

6. La cabane dans les bois

Si le film nous offre une bonne idée de départ, il sombre très vite dans le grotesque et nous étouffe par sa lourdeur.

5. Je te promets

Inspiré d’une histoire vraie, ce mélo mielleux sonne pourtant très faux et nous laisse une sacrée impression de déjà-vu… en pire.

4. American pie 4

 

Ce quatrième opus reprend les mêmes ingrédients et recommence mais 15 ans après… Entre temps on en a vu des belles choses dans le potache et on attendait certainement mieux que des blagues indigestes vues et revues dans les précédents.

3. Abraham Lincoln chasseur de vampires

Il se voulait être LA bonne surprise cinématographique de l’année, mais cette production Tim Burton n’emmène pas large et manque affligeament d’inspiration et de créativité.

2. Battleship

Une bataille navale qui dure plus de deux heures et nous plonge dans une atmosphère débilisante où le seul enjeu est encore d’admirer la musculature de Taylor Kitsch.

1. Twilight chapitre 5

 

 

 

« Twilight » ou l’anti-film par excellence est poussé par une paresse insupportable. Du scénario à l’interprétation en passant par les effets spéciaux, tout y est risible. Alors, besoin de renflouer les caisses ?

Par Emilie Leon Los Santos pour TrucdeNana
Cinemilie.blogspot.fr

#avis #ciné #Cinéma #coeur #coup #déceptions #Heidi Klum #joe #Killer #mode #opinion #séduction #skyfall #twilight
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser