sexy

Notre avis sur le film Fifty Shades of Grey

Ecrit par Esther Maury
le 13 février 2015

Une journaliste de TDN a vu pour vous le film 50 nuances de gris : elle nous donne son avis. Loin des critiques incendiaires publiées par certains journaux, elle dresse le portrait d'un film sympa, sexy et plutôt bien réalisé. Lisez !

Suite à l’embargo mis en place pour la sortie tant attendue du film « Fifty Shades of Grey », l’adaptation du livre éponyme de l’écrivain E.L James, une poignée de journalistes a pu découvrir le film la veille de sa sortie officielle en France, mais n’a pu publier ses critiques qu’à partir de 10h le jour J. Ayant réservé mes places pour le soir même, j’ai essayé de fuir ces critiques afin de ne pas altérer mon jugement. Mais c’est bien évidemment peine perdue lorsque l’on travaille sur le web, et qu’on essaie d’éviter un sujet qui a envahi la toile. Véritable punition, navet, supplice, aucune alchimie entre les acteurs… tous ces titres venaient s’imposer à moi, comme un complot destiné à venir gâcher mon plaisir. Et je dois bien l’avouer, je suis arrivée devant le cinéma en trainant un peu des pieds.

Suite aux nombreuses spéculations sur le casting l’an dernier, j’ai été très déçue à l’annonce des noms de Dakota Johnson et Jamie Dornan. Ils ne sont pas ceux que j’imaginais. Et ces derniers mois, les rumeurs indiquant qu’il n’y avait aucune alchimie entre eux ne m’étonnaient guère. Cependant, si l’info comme quoi ils ne peuvent pas se sentir est vraie, alors, je trouve que ce sont de formidables acteurs. La chaleur de leurs regards et de leurs corps est parvenue jusqu’à moi. Oui, Dakota ne se mord pas la lèvre et ne lève pas les yeux au ciel exactement comme je l’avais imaginé, mais peu importe, ça le fait. Leurs regards sont puissants, exprimant tour à tour la froideur et la chaleur. Ca sonne juste.

J’ai été capable de prédire chacune des phrases, ce qui signifie que l’adaptation est fidèle au livre.

3 pauvres fessées ?!

Pardon ? Alors que ma relation décomplexée avec la sexualité n’est plus à prouver autour de moi, ne souffrant d’aucun tabou pour évoquer et aborder librement le sujet, je ne suis absolument pas sortie frustrée ou carencée par un manque de sexe à l’écran. Dakota passe plus de temps nue qu’habillée, pareil pour Christian, même si on ne voit effectivement pas son sexe. Mais avait-on envie de le voir ? Personnellement non ! J’avais simplement envie de ressentir la tension sexuelle s’émanant d’une pratique peu commune (ou peu avouée) et encore souvent taboue.

Bref, je n’ai pas envie d’être dérangée dans la vision méga excitante que je me suis faite du sadomasochisme, grâce à la liberté d’interprétation que m’a offerte E.L James. Certes, elle est entrée dans le détail des scènes érotiques beaucoup plus que Sam Taylor-Johnson. Nous étions dans un livre, elle devait nous guider davantage. Mais lorsqu’il y avait des choses qui me dérangeaient, je sautais une ligne, ce qui aurait été plus compliqué si ça avait été le cas dans le film. Alors oui, on ne voit pas en détails l’érection ou les doigts de Christian s’enfoncer dans une Anastasia haletante, on ne voit pas Jamie Dornan caresser de manière circulaire le clitoris grossissant de Dakota Johnson ! Mais Thanks God ! Les scènes de sexe doivent représenter 30% du film, ce qui est déjà énorme, et les 3 pauvres fessées ( il y en a 6 grosses au fait ) m’ont largement suffit. Oui, je me suis parfois tordue sur mon siège comme Ana lorsqu’elle négocie son fameux contrat avec Christian.

bdsm

Un véritable supplice qui ne se termine jamais ?

J’ai lu beaucoup de critiques sur la longueur du film et le fait que le meilleur moment était lors de l’apparition du générique de fin. En effet, le film traine sur la fin, mais il en va de même pour le livre à mon sens.

En revanche, lorsque je lis qu’il faut attendre 1h30 pour découvrir la chambre rouge, je ne suis pas d’accord, pas parce que je ne l’ai pas vécu comme ça, mais parce que c’est simplement faux. Nous découvrons assez rapidement cette pièce, même si le passage à l’acte n’a pas lieu tout de suite à l’intérieur (euhhh, elle est encore vierge, s’il vous plait !)

Ce qui m’a manqué ?

Il m’a manqué les pensées d’Ana ! C’est ce que j’ai adoré dans le livre, et dans la version audio. Et même si elles n’avaient sûrement pas toutes leur place dans le film, elles m’ont quand même manqué.

Je conclurai simplement en précisant que ce n’est peut-être pas le meilleur film de tous les temps, mais il reste fidèle aux livres, et ne mérite certainement pas d’être bashé. Il doit se heurter à la longue attente et impatience de ses fans, et doit donc relever un challenge double.

Si certains journalistes l’ont jugé mou et pathétique, voire nul, tout comme la majorité des personnes que j’entendais parler dans le métro ce matin, ça n’avait pas l’air d’être le cas des dizaines de couples à la sortie de ma séance, qui ne cessaient de se bécoter et de se peloter devant le cinéma, tous incapables de m’indiquer où se trouvait le métro le plus proche.

ana

L'avis des autres lectrices 

Christine, 27 ans : Ce n’est pas le film du siècle mais c'est marrant ! C'est tellement torride qu'on entend des rires dans la salle… Je pense que c’est à prendre au dixième degré ! Et puis, rien que pour le « cul » de Jamie,ça vaut bien la place de cinéma   Le film est très fidèle au bouquin. J’étais même un peu déçue qu’il ne me surprenne pas davantage. Par contre, pas de Miss Robinson ni de docteur. Dommage ! Cela m’aurait plu de les voir. Perso, je pense que 50 Shades, c’est clairement du porno soft et que cela devrait être interdit aux moins de 16 ans.

Sandy, 29 ans : Alors pour moi c'est une bonne adaptation malgré un Christian qui (toujours selon moi) ne colle pas aux romans. Dakota par contre, c'est Ana sans aucun doute. J'ai adoré! Le film est plus soft que les romans mais je n'en attendais pas moins. Les 2 heures de film passent trop vite, j'avoue etre restée sur ma « fin » sans mauvais jeux de mots.

Mathilde, 22 ans : Je n’ai pas du tout été déçue par le film, les acteurs sont bons et les scènes érotiques sont vraiment bien jouées ! Excitant jusqu’au bout ! Autant que le livre.

Caro, 35 ans : déçue déçue ! J’avais pourtant bien fantasmé sur le livre, là c’est vraiment un film pour teenager. Il est mignon mais pas assez charismatique le Jamie.

Maud, 32 ans : Déçue par l'acteur qui interprète le rôle de Christian Grey. J'imaginais un acteur plus viril avec un petit côté pervers. Dakota dans le rôle d'Ana est bien plus plausible. Sensuelle mais réaliste ! Autres déceptions, certains détails récurrents dans le livre n'ont pas été assez repris selon moi et j'ai trouvé le film assez lent… J'espère que le 2 sera plus rythmé !

Chronique ciné par Marine Maurice

#50 nuances de gris #avis #bdsm #Cinéma #critique #Dakota Johnson #fifty shades of grey #film #Jamie Dornan #sexy
Commentaires (1)
  1. xoxo girl

    oui sais normal je pense que c’est ta puberte.ne t’inquiete pas il y a des filles qui les on pas avant 20 ans… donc attens un peu et tu verra 😉

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser