mode

Les lubies fashion de l’été : on ose ou on bannit ?

Ecrit par Margaux
le 2 mai 2012

Comme tous les ans, les podiums et les créateurs nous gâtent de pièces plus incroyables les unes que les autres, parfois même des pièces impossibles ! Seules les fashionistas chevronnées se risquent à les porter. Pour ne pas trébucher et faire un « fashion faux pas », TrucdeNana vous donne les conseils mode. Les pièces […]

Comme tous les ans, les podiums et les créateurs nous gâtent de pièces plus incroyables les unes que les autres, parfois même des pièces impossibles ! Seules les fashionistas chevronnées se risquent à les porter.

Pour ne pas trébucher et faire un « fashion faux pas », TrucdeNana vous donne les conseils mode. Les pièces sur lesquelles vous pouvez miser et celles qu’il ne faut même pas envisager !

Le jean destroy

Il était réservé aux grunges et autres hard rockeuses tatouées et percées. On le voit faire son comeback partout sur les it-girls et les peoples. Attention on ne parle pas du jean délavé ou légèrement élimé, on parle bien du jean troué, complètement déchiré.

Verdict TDN : Portable, mais avec une tenue girly et féminine. Le pantalon en denim reste l’option la moins risquée. Pour les plus téméraires, visez la veste ! Le plus de cette tendance : la pièce destroy doit être XL.

On aime la veste d’homme vintage portée avec des grosses bagues en accumulation. Pour le reste de la tenue : sobriété au rendez-vous. Jean noir slim, bottines beige et chemise cintrée pastel.

On aime ce street look, casual chic. Mais on remplace le cheich par un foulard en soie coloré et les escarpins glitter par des compensées. Bien vu les lunettes de soleil XL ! (Photo Garance Doré)

La jupe plissé soleil

Le plissé soleil est un plissé très serré (comme un éventail) qui ne peut se réaliser que sur des matières fluides et aériennes. Cet été, on le voit partout, et surtout sur nos jupes

Verdict TDN : Portable MAIS uniquement sur une jupe longue très bohème et de préférence de couleur soutenue.

Top l’association jupe longue / t-shirt en coton loose porté à l’intérieur. Pas de talons, l’effet bohème se crée grâce à des sandales plates en cuir et pourquoi pas rebrodées de petites pierres. Le must ? Enrouler les manches du t-shirt pour en faire un débardeur. (Jupe Zara)

Le short culotte vintage

Habituellement porté par les Pin-up, ce micro short taille haute revient peupler les pages mode des magazines. En demin, en coton, beige, noir,… on ne sait plus quoi en penser tant il monopolise nos yeux !

Verdict TDN : On le laisse aux Pin-up ! Impossible à porter en ville même si vous avez le cul de Gisele Bünchen car il est bien trop sexy. Il peut uniquement s’envisager à la plage, en vacances sous le soleil.

Les imprimés en total look

Les imprimés tropical, ethnique, arty… l’été nous offre un panel de premier choix en 2012. Le bémol majeur ? La tendance est au total look !

Verdict TDN : Oubliez ! Il faut vraiment être extrêmement doué en combinaison et avoir des pièces de luxes pour réussir un « mixt & match » d’imprimés. On ne vous le conseille pas en total look, mais plutôt en touches. Un foulard, une blouse, un jean.

On apprécie le look travaillé et coloré, mais on reste consciente que nos chances de le réaliser sont particulièrement limitées. On ne se risque pas, à moins d’être une experte.

On préfère l’option d’une seule pièce chargée, avec une pièce nude. Un jean travaillé ethnique avec une chemise en soie blanche, c’est un bon compromis (Défilé Paul & Joe).

L’imprimé tropical : non, sauf en paréo sur une plage idyllique aux Maldives, une caïpirinha dans une main et un magazine people dans l’autre ! (Jupe Zara)

Les chaussettes dans les sandales

Attention, on ne parle pas des allemands sur les plages andalouses avec des chaussettes de sport glissées dans des Birkenstock (Dur !). On imagine plutôt des petites socquettes enfilées dans les sandales à talons.

Verdict TDN : Oui, mais… Déjà il faut bien choisir les sandales à talons ou compensées et sans fioritures. Ensuite les chaussettes : neuves ! Soit montantes, soit travaillées, soit en dentelles… bref des chaussettes stylées.

On aime le look babydoll mi-saison avec les jambes à moitié nues et une robe un peu flottante. Le détail sensuel : montrer ses genoux. (Photo Garance Doré)

On applaudit l’effort réussi de la chaussette mi-hauteur qui ne casse pas la jambe (par miracle) grâce à une jupe sous le genou de couleur noire. On évite toute fois l’écharpe serpillière. (Photo The Sartorialist)

Autre idée pour adopter la socquette, la porter dans des sandales compensées avec un jean retroussé et un pull pastel.

L’imprimé cachemire

Initialement associé aux années 80, cet imprimé sera le favori des prochaines collections de l’hiver 2012-13 et commence son retour dès cet été.

Verdict TDN : On l’adopte avec parcimonie. Evitez les bas : pantalon, jupe, short, l’effet cachemire accentue les formes et ne valorise pas trop la silhouette. Misez sur une blouse ample bohème, un long foulard en soie ou un maillot de bain.

Un maillot de bain girly avec l’imprimé cachemire version rose, parfait pour une baignade de sirène. (La Redoute)

On bannie l’ensemble imprimé cachemire, surtout avec la chemise nouée. Même si on s’appelle Lana del Rey, ce look ne passe pas ! (Sinequanone)

Le bibi avec voilette

Le style Cruella D’enfer refait parler de lui, cette fois non pas pour ses tâches, mais pour sa coiffe. Le bibi avec voilette en résille est en effet un accessoire qui revient sur le devant de la scène.

Verdict TDN : Ne l’envisagez même pas. Cet accessoire est à rayer de notre wishlist immédiatement. Seules options pour le porter : une soirée déguisée ou un mariage méga huppé, pour ne pas faire tarte avec un chapeau soucoupe volante.

Effet humoristique pour une soirée à thème, surtout avec les oreilles ! (Photo Elle.fr)

Le pantalon fleuri

C’est la mode des grosses fleurs pour cet été, ambiance bouquet garni garantie. Plus encore cette mode fleurie particulièrement bien sur les pantalons. Alors, est-ce qu’on l’adopte ?

Verdict TDN : Oui le pantalon fleuri est une bonne idée pour les beaux jours. Malheureusement il doit correspondre à certains critères. Pas de pantalon en coton large, on favorise le jean et en coupe slim. 

Si vous faites une taille 40 ou plus, trouver un motif floral sur un fond noir pour ne pas trop élargir la silhouette. Le haut doit jouer la sobriété !

Le fluo

Depuis plusieurs saisons le fluo garde sa place parmi les indispensables. En hiver, on l’aime pour rehausser une tenue triste, en été, on l’adopte pour rehausser notre bronzage.

Verdict TDN : Chez TrucdeNana on adore le détail fluo, mais uniquement le détail. Le meilleur conseil fashion pour ne pas se tromper avec le fluo : l’apposer sur nos accessoires. Une paire de chaussure, une montre, un bijou, un vernis à ongles,… faites votre choix mais n’en abusez pas trop !

Bien vu le sac fluo avec un jean, un pull blanc et un poncho kaki ! On copie l’idée. 

Pour les plus aventureuses, vous pouvez aussi faire un clin d’œil fluo avec un soutien-gorge fuschia sous une blouse ample claire (Attention subtilité et pas vulgarité !).

La brassière

Oui, vous savez ce mixte entre un débardeur et un soutien-gorge. Enfin même un soutien-gorge mais plus couvrant. Une sorte de top hybride, particulièrement coriace à porter.

Verdict TDN : Fortement déconseillée, on vous suggère la brassière pour les soirées, si vous voulez vous déguiser en Madonna. Même avec des abdos de compète, il est rare de réussir à la porter dans fausses notes.

Brassière collection FAA chez H&M. 

Seule et unique manière de porter la brassière (en plus de la beach attitude) : faire très chic ! Un blazer noir cintré, un slim brut, des escarpins colorés et une brassière sobre. On laisse la veste fermée et le nombril se fait très discret.

Les mules

On parle de mule, lorsque la chaussure s’enfile sans attaches à l’arrière du pied, que le bout est généralement ouvert et le talon fait environ 8cm. Cette chaussure improbable revient en force cet été, on ne sait pas bien pourquoi.

Mules Kurt Geiger chez Asos. 

Verdict TDN : A bannir ! Les mules, qui font référence à un animal ni beau, ni gracieux, sont à laisser au placard de nos grands-mères. En plus de ne pas bien soutenir le pied, elles font vraiment vieillottes démodées. On n’adhère pas avec cette tendance du tout !

Les escarpins pointus

Avec leur touche rétro pompée aux 50’s et leur influence rockabilly des 60’s, les escarpins pointus réapparaissent dans toutes les vitrines avec des influences tantôt chic, tantôt moderne.

Verdict TDN : On adore les escarpins pointus et les adopte sous certaines conditions. D’abord, il faut que le talon fasse au moins 6cm, sinon le petit talon fait bourgeoise coincée. Ensuite, il faut une paire avec un détail spécial : bout métallique, couleur flashy. Les noirs sont acceptés mais pour calmer une tenue extravagante.

Isabel Marant est la créatrice fan des escarpins pointus, cet été elle les propose brodés et avec une bride à la cheville, rétro et ethnique à la fois. (Défilé printemps-été 2012)

L’autre option booster une tenue simple avec des escarpins pointus de couleur, le vert menthe tranche parfaitement.

A vous de jouer avec les tendances et de les adapter à vos envies et à votre personnalité. Ne jamais prendre la mode pour une religion, elle peut être questionnée et rejetée. On ne suit pas toujours les tendances au pied de la lettre.

Par Margaux Rousselot de Saint Céran

#blog #brassière #chaussette #escarpin #fashion #fleur #fluo #imprimés #mode #mule #plissé #pointu #soleil
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser