santé

Je me soigne en mangeant !

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2008

Certains aliments peuvent soulager nos maux de tête ou faire baisser le cholestérol et la tension, favoriser la beauté de la peau et renforce les os ou empêcher les caries de se développer, aider à arrêter de fumer… Voici des décennies que les chercheurs du monde enter se penchent sur « des lamelles de citron […]

Certains aliments peuvent soulager nos maux de tête ou faire baisser le cholestérol et la tension, favoriser la beauté de la peau et renforce les os ou empêcher les caries de se développer, aider à arrêter de fumer… Voici des décennies que les chercheurs du monde enter se penchent sur « des lamelles de citron et des écailles de saumon » afin d’évaluer l’impact de chaque aliment sur notre santé. Résultat : on sait désormais quels aliments sont à privilégier pour prévenir et apaiser certaines maladies et ceux à éviter si on ne veut pas empirer les choses. C’est ce que nous propose de découvrir un petit bouquin malin au format poche « 100 Réflexes pour se soigner avec les aliments » d’Anne Dufour.
Le ton de son auteur est sympa (la pilule passe mieux avec toutes les notions de nutrition et de diététique pas toujours évidentes à « ingurgiter »…) et les infos pertinentes. Le livre se décompose en trois parties pour apprendre quoi et comment manger. On commence avec « Manger pour se soigner » qui expose les principaux bénéfices d’une alimentation saine et quelques bons principes d’utilisation des aliments. On apprend notamment quel est le nombre de portions quotidiennes conseillées, à savoir : 5 à 7 pour le riz, les pâtes et autres aliments à base de céréales complètes ; 3 à 5 pour les légumes ; 2 à 4 pour les fruits et de 7 à 10 de viandes et œufs par semaine. Le second et plus gros chapitre est consacré à « l’Abécédaire des maux et réponses alimentaires » : de A comme Acné à V comme Vomissements en passant par Cancer, Hypertension, Mémoire, Tendinites… on retrouve dans chaque pathologie : les aliments conseillés, les aliments déconseillés ou à éviter et une journée de menus, du petit déjeuner au dîner. D’un seul coup d’œil, on peut composer son assiette idéale en fonction de ce dont on a précisément besoin.
Voici quelques « trucs » piochés dans le bouquin :
Pour l’Acné, misez sur les fruits frais ou surgelés, les fruits de mer, les viandes maigres et les noix mais évitez les viandes grasses, les produits laitiers ou encore les biscuits apéritifs, bref tout ce qui est gras. En cas d’Anémie, on peut renforcer ses réserves de fer grâce aux moules, au boudin noir et aux viandes rouges mais aussi avec les légumes verts à feuilles, les haricots ou les abricots secs. Attention aux alimentations végétariennes mal équilibrées et au thé consommé pendant les repas car il empêche l’absorption du fer des aliments.
Pour les personnes souffrant d’Anxiété, il est fortement recommandé de boire de l’eau riche en magnésium (Hépar) et de manger des amandes, du saumon et des céréales complètes tout en proscrivant les pâtes, les bonbons et la plupart des aliments raffinés.
Si vous souhaitez diminuer votre taux de Cholestérol, il suffira de manger beaucoup d’ail, de l’avocat, de champignons ou encore d’huitres, d’orge et de tofu. Et bien sûr faire une croix sur l’alcool, les aliments qui renferment des graisses hydrogénées comme les biscuits, les plats préparés et les pizzas ainsi que les produits laitiers en général et le café bouilli.
En cas de coup de Déprime, l’aubergine, le chocolat noir, les dattes, le foie et les fruits et légumes frais sont salvateurs tandis que l’alcool et le café en excès ainsi que des céréales trop sucrées et grasses le matin sont à éviter.
Pour les maux d’Estomac, on vous conseille de boire de l’eau de Vichy Saint Yorre et de manger du chou cru, des bananes, du miel extrait à froid ainsi que du réglisse et de l’avoine. Par contre, il faudra éviter tout excès calorique, les épices, sauces (mayo, tomate et piquantes) et tout ce qui est gazeux et qui contient de la caféine.
Pour stimuler votre libido et celle de votre mec, mangez des poissons gras (donc rendez-vous au sushi-bar !), des agrumes, du chocolat et des épices comme la vanille et la cannelle et laissez dans votre placard l’ail, l’oignon (pour ne pas puer du bec, c’est évident) et les graisses saturées qui interfèrent avec les sécrétions hormonales et abaissent la production de testostérone.
Quand on fait de la Rétention d’eau, il vaut mieux alterner eaux très faiblement minéralisées et eaux riche en magnésium, consommer beaucoup de fruits (surtout des abricots et des agrumes) et de légumes (fenouil, céleri, artichauts et feuilles de pissenlit) et du sel gris (non raffiné) de type Guérande. Et là on bannit le sel blanc et tout ce qui contient du sel caché (et il y en à beaucoup) : plats tout prêts, charcuteries, apéritifs, fromages, pâtisserie industrielle et pain.Pour le Sommeil, il faudra privilégier les protéines végétales (tofu, céréales et légumes secs) au dîner ainsi que la viande blanche, la banane et les noix. En revanche, il est déconseillé de manger les aliments à base de farines blanches (pâtes, tapioca, pain) qui sont des aliments à index glycémique élevé (par contre nickel pour les gros efforts sportifs), du couscous, des pizzas garnies et encore du café, de la crème glacée, du chocolat et les viandes longues à digérer si on faire dodo correctement. Enfin, pour lutter contre la Spasmophilie, on vous conseille de consommer des aliments à index et charge glycémique bas ou sucres lents comme les pâtes et le pain complets, les petits pois et les fruits et légumes secs. L’huile de colza ou d’olive et les eaux riches en magnésium bues en alternance avec celles riches en calcium (Wattwiller) sont aussi de bons alliés. Par contre, les aliments tels que l’alcool, ceux qui sont pauvres en minéraux et en vitamines, le café et les colas ainsi que le sel et aliments trop salés sont déconseillés.

Vous l’aurez compris, ce sont généralement les mêmes aliments qui reviennent côté « bon » avec les fruits et les légumes frais, les viandes maigres et blanches, les poissons et autres céréales et noix et côté « mauvais » avec les aliments trop salés, trop gras et trop lourds. Pour se sentir bien en général, il convient donc d’éviter ces derniers autant que possible et, tout au moins, les combiner avec d’autres plus sains (et oui, on fait quoi si est fan de charcuterie et de pâtes ?).

#aliments #bien être #fruits #légumes #nature #nourriture #nutrition #peau #santé
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser