amour

J’ai le béguin pour un mec de ma classe ou de mon bureau. Comment le gérer ?

Ecrit par Margaux
le 21 mars 2012

Dur, dur de le cacher plus longtemps, ce mec beau gosse au sourire charmant, il vous fait de l’effet ! En même temps quand on voit les statistiques, vous êtes loin d’être la première : la moitié des couples se rencontrent sur leurs lieux de travail. Rien que ça ! Bon, se l’admettre c’est le […]

Dur, dur de le cacher plus longtemps, ce mec beau gosse au sourire charmant, il vous fait de l’effet ! En même temps quand on voit les statistiques, vous êtes loin d’être la première : la moitié des couples se rencontrent sur leurs lieux de travail. Rien que ça !

Bon, se l’admettre c’est le premier pas, encore faut-il savoir le gérer au quotidien. Et oui ce mec vous le croisez tous les jours, il travaille sûrement avec vous parfois. Pas facile d’adopter la bonne attitude à ses côtés, quand on sait tout ce que vous vous imaginez avec lui. Chez TrucdeNana, on a évidemment déjà vécu cette situation embarrassante et on vous donne des astuces pour ne pas vous faire griller en beauté !

Des signes qui ne trompent pas…

Bizarrement depuis quelque temps, le matin vous mettez encore plus de temps à vous préparer. Hors de question d’aller bosser en tenue de pyjama et sans maquillage ! Du coup vous arrivez à la bourre, mais plus canon que jamais. Mais sortir sa tenue « femme fatale » trop souvent peut paraître suspect… Restez naturelle et n’en faites pas trop, au final les mecs préfèrent quand on est en jean, petit pull et bottines, et pas avec un pot de peinture sur la figure.

Un poil « too much » si c’est tous les jours (et si c’est au lycée) !

Autres signes flagrants : vous vous transformez quand il vous parle. Soudainement vous rougissez, vous avez des bouffées de chaleur (attention à la transpi!) et un petit rire nerveux vous échappe. Tant que vous ne faites pas tomber vos cahiers ou votre café lorsqu’il passe à vos côtés, tout n’est pas perdu.

Apprenez le self-control

Attention avec ce genre d’attitude, vous risquez de vous faire choper par vos camarades ou collègues en un rien de temps. Pour ne pas vous faire griller et pour ne pas faire fuir le mec en question (une nana qui se comporte d’une manière légèrement hystérique quand elle lui parle, ça fait flipper!), reprenez-vous !

Concentrez-vous sur votre taf et soyez plus professionnelle lorsqu’il vous parle. Respirez à fond avant d’aller lui demander quelque chose et garder votre calme. Après tout, ce n’est qu’un mec parmi tant d’autres. Et si il ne vous sourit pas ou ne vous dit rien de gentille, n’en faites pas un drame. Les mecs ne sont pas doués pour les compliments, surtout devant les autres mecs de la classe ou du bureau, il doit garder son statut de « mâle » !

Ayez un(e) allié(e)

Avoir un confident ou une confidente dans le secteur pour vous couvrir ne pourra être que bénéfique pour vous. Mais une personne suffit, pas la peine de prévenir tout le groupe de nanas (elles parlent trop), ni un mec qui est copain de Léo (son petit nom), il finira par lui dire. Comptez sur une personne de confiance qui saura garder sa langue dans sa poche et pourra vous couvrir si quelqu’un dit quelque chose à votre sujet.

Par exemple si Léo (lui) dit « Je crois que Léa (vous) est un peu à fond sur moi. » A votre allié(e) de répondre : « Toi et ton égo de malade ! Arrête de te faire des films. » Mais si c’est une nana de mauvaise langue qui dit « J’ai remarqué que Léa n’arrête pas de mater Léo, ça sent le kiffe ! » A votre allié(e) de lui dire (sans exagérer) : « Tu trouves ? Parce que moi j’ai rien remarqué. Je pense que tu exagères. » Avoir une bonne alliée, c’est avoir quelqu’un qui sait quoi dire dans toutes les situations.

Gare aux langue de vipères !

Faites diversion

Cette étape est toujours assez délicate et il faut savoir la jouer en douceur et en subtilité. En gros, le but est de faire croire que vous kiffez un autre mec de la classe ou du bureau, mais tout en laissant planer le doute. Vous avez l’habitude de bien vous entendre avec les mecs et d’être copine avec eux. Restez souriante avec un en particulier et faites penser aux autres qu’il vous plaît un chouilla.

Ne choisissez pas le gros dragueur du quartier, plutôt le bon pote qui n’osera pas vous sautez dessus à la première occasion. Comme ça si les rumeurs courent, elles seront forcement fausses, vous pourrez clamer que c’est n’importe quoi et qu’il ne s’est jamais rien passé (vrai!). De la sorte, les gens ne feront pas attention au fait que vous allez déjeuner avec Léo et les gens de son groupe presque tous les jours.

On avoue que cette technique est risquée et ne doit pas être tentée par tout le monde au risque de vous griller auprès des camarades et collègues (passer pour une allumeuse), de faire du mal au gentil garçon qui n’a rien demandé et de faire croire à Léo que vous êtes vraiment à fond sur son pote…

Ne pas se faire doubler

Le problème avec les mecs de la classe ou du bureau, c’est qu’ils sont entourés de meufs. Vous n’êtes peut-être pas la seule à avoir des vues sur le beau-gosse de Léo ! Apprenez à déceler les potentielles harpies qui le guettent. Si vous repérer qu’une nana le mate à outrance (en plus de vous) et qu’elle à l’air à fond, menez votre petite enquête discrètement pour savoir si elle représente un potentiel danger.

Confiez la mission à votre allié(e), heureusement qu’il ou elle est de confiance ! Demandez-lui de récolter des infos discrètement. Et si cette fille s’avère un risque, barrez lui la route. Vous savez, on dit qu’il faut garder ses ennemis encore plus près de soi que ses amis. Faites-en une amie et dégoûtez-la de Léo. Elle finira par vous écouter et ira voir ailleurs.

Collectez des infos persos

Pour l’approcher en toute sécurité, il vous faut des infos de premier choix, histoire de ne pas vous rater. Premier point vous devez savoir si l’homme en question est célibataire ou en couple. Pas la peine de continuer à fantasmer sur un mec maqué. Assurez-vous aussi qu’il ne soit pas gay, on ne sait jamais…

Lors de vos pauses déjeuners, posez-lui des questions sur ses loisirs, ses films et musiques préférés. Mais posez les questions de manière générale, comme si les réponses de tout le monde vous intéressaient, alors qu’en réalité vous ne retenez que les siennes. 

Évidemment si il existe des désaccords entre votre vision des choses et ce qu’il dit, faites le savoir. Les hommes n’aiment pas les femmes qui veulent leur ressembler. Avoir du caractère et affirmer ses idées et ses goûts, c’est un point fort. N’en faites pas trop non plus, pas la peine de vous énerver ou de vous emballer pour Titanic devant toute la classe ou tout le bureau !

Passez à l’action !

Maintenant que vous avez menez votre enquête et que vous avez préparez le terrain, il est temps de passer à l’étape suivante… Pour savoir si vous devez ou non passer à l’action, FAITES NOTRE TEST !

#étude #action #amour #amoureuse #attirance #boss #boulot #bureau #camarade #charme #classe #collégue #confiance #couple #cours #drague #femme #gestion #homme #jeux #job #manipulation #mec #Office #patron #quizz #relation #rumeur #séduction #secret #sexe #sexy #technique #test
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser