régime

Régimes : pas un pour rattraper les autres ?

Ecrit par Justine Andanson
le 25 novembre 2010

Qui parmi vous, chères lectrices, n’a jamais oh grand jamais fait attention (même un chouilla) à sa ligne ?… Si vous n’êtes pas toutes en plein régime ( bien heureusement), vous êtes très nombreuses à connaitre les noms des régimes en vogue tels que chrononutrition, Atkins, californien, citron détox, Cohen, Dukan, Fricker, Mayo, Montignac, régime […]

Qui parmi vous, chères lectrices, n’a jamais oh grand jamais fait attention (même un chouilla) à sa ligne ?… Si vous n’êtes pas toutes en plein régime ( bien heureusement), vous êtes très nombreuses à connaitre les noms des régimes en vogue tels que chrononutrition, Atkins, californien, citron détox, Cohen, Dukan, Fricker, Mayo, Montignac, régime de la soupe au chou ou encore Weight Watchers… D’autre part, environ 70% des Français auraient déjà suivi un régime, beaucoup sans en avoir besoin.

Parmi tous les régimes, certains sont réputés efficaces en perte de poids, d’autres moins, certains riches en protéines, les autres pauvres en glucides, mais qu’en est-il de leur risque potentiel sur notre santé …? L’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a voulu répondre à cette intéressante question et pour ce faire, a passé au crible 15 régimes, les plus en vogue, et a évalué les déséquilibres qu’ils provoquent. Trop de protéines, trop de sel, pas assez de vitamines ou de minéraux : ces régimes ne sont pas « sans risques« , conclut l’Anses, dans un rapport alarmant qui sera publié aujourd’hui.

Déséquilibrés

L’Agence de sécurité sanitaire a évalué les déséquilibres qu’ils entraînent en macronutriments (les lipides, glucides et protéines), en vitamines et en minéraux. Déséquilibres importants, en déduit-elle. Pour plus de 80% d’entre eux, les apports en protéines seraient supérieurs aux apports nutritionnels conseillés. Selon le Docteur Lecerf, chef du service nutrition de l’Institut Pasteur de Lille qui a rédigé le rapport, ce régime pourrait même accroître les risques de cancers et maladies cardiovasculaires, même si aucune étude encore ne le prouve, concède-t-il dans Le Parisien.

Trop de carences

Deux fois trop de sel, pas assez ou beaucoup trop de calcium, des apports en fibres jusqu’à dix fois moins importants que ce que préconisent les nutritionnistes… Pas un régime n’est exempt de carences ou surdoses !

Conséquences dues à ce déséquilibre : diminution de la masse osseuse et risques de fractures, calculs biliaires, cancer colorectal… L’agence pointe aussi des troubles de l’ovulation, chez les adolescentes qui multiplient ces restrictions alimentaires, ou des troubles de la croissance chez les enfants mis au régime de plus en plus tôt.
« La recherche de la perte de poids sans indication médicale formelle comporte des risques, en particulier lorsqu’il est fait appel à des pratiques alimentaires déséquilibrées et peu diversifiées« , estime l’Anses.

Résultats peu convaincants

La cerise sur le gâteau (ou plutôt le radis sur le salade !), les risques sont bien trop importants pour un résultat si peu convaincant selon le Docteur Lecerf. En effet, ces régimes seraient pour la plus part inefficaces. 95% des personnes reprendraient du poids après un régime, voire se retrouveraient en surpoids après, alors qu’elles ne l’étaient pas avant, et perdraient toujours du muscle en reprenant du gras.

Le régime le moins critiqué par l’étude est Weight Watchers, plus équilibré que les autres, et plus facile à intégrer dans son alimentation, et sa vie quotidienne.

En tout cas, une chose est certaine, le meilleur moyen de perdre les kilos superflus c’est de manger équilibré (la fameuse rengaine des 5 fruits et légumes…, pas trop gras, ni trop salé, ni trop sucré) et de pratiquer une activité physique! Bouger ses fesses et se nourrir sainement, bien mieux que de réduire son assiette à une minuscule portion de jambon-poireaux pas du tout appétissante, non ?

#équilibré #étude #carences #minceur #nutrition #poids #régime
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser