Avignon

Festival d’Avignon – Interview d’une danseuse qui fait le Off !

Ecrit par Justine Andanson
le 13 juillet 2012

Chaque année, en juillet, grâce à son festival (mais aussi son célèbre Off), Avignon devient une ville-théâtre, transformant son patrimoine architectural en divers lieux de représentation, plus étonnants et magiques les uns que les autres. On y passe la journée, la soirée ou on y séjourne quelques jours pour découvrir des artistes et apprécier des […]

Chaque année, en juillet, grâce à son festival (mais aussi son célèbre Off), Avignon devient une ville-théâtre, transformant son patrimoine architectural en divers lieux de représentation, plus étonnants et magiques les uns que les autres. On y passe la journée, la soirée ou on y séjourne quelques jours pour découvrir des artistes et apprécier des spectacles de théâtre, de musique… et aussi de danse. Céline Taranto, danseuse, est à Avignon cet été avec sa troupe pour présenter son show aux festivaliers. Interview.

Comment avez-vous créé votre troupe ?

Il y a à peu près un an et demi alors que j’étais danseuse au sein d’une compagnie, j’ai rencontré mon acolyte Elise. A l’arrêt de la compagnie pour laquelle nous avons travaillé plus d’un an, nous avons décidé de monter notre propre projet et dans un premier temps monter notre show ! Un show éclectique où l’on mélange nos univers et partage nos expériences. Nous avons commencé à la créer en novembre dernier et nous avons eu l’occasion depuis de danser pour plusieurs événements.

Est-ce la première fois que vous allez à Avignon pour le festival ?

Non, nous avons déjà eu l’occasion d’y aller, chacune en tant que spectatrice mais aussi en tant que danseuses au sein d’une autre compagnie l’an dernier.

Qu’est-ce que vous allez y faire ?

Nous désirons présenter notre show en rue, la meilleure école qui soit pour savoir si le spectacle plait ou pas, ce qu’il faut garder et ce qu’il faut retravailler !

Qu’est-ce que vous ressentez sur scène ?

Une sensation unique, un voyage où la tête se vide complétement au point d’oublier deux secondes avant de monter sur scène ce que l’on doit faire. Plus rien n’existe, c’est le corps qui s’exprime ! Et une fois qu’on en sort, on se dit que ça s’est passé trop vite !

Des anecdotes à propos de votre troupe ?

Oui… Devoir se rendre à une soirée de gala dans un endroit perdu au fin fond d’une campagne et tourner pendant des heures… avant de se rendre compte que la fête a bien lieu au bout du chemin sordide où l’on n’osait s’aventurer !

Mais aussi les séances photos en petites tenues à 7h du matin en plein Paris ou les contorsions sous des filets dans une usine désaffectée, ça aussi c’était mémorable !

Sans parler des portés acrobatiques qui tournent au drame lorsqu’on oublie qu’on a pas les bras de Patrick Swayze !

On parle souvent du théâtre au festival d’Avignon, mais on a tendance à oublier la danse… qu’en pensez-vous ?

Cela me paraît plus ou moins normal dans le sens où le festival d’Avignon a été créé par Mr Jean Vilar qui avait une ambition, mettre en avant l’art du théâtre !Ce n’est que des années plus tard que la danse a fait son entrée avec de grands chorégraphes tels que Merce Cunningham, Pina Bausch ou Martha Graham

Quels sont vos arguments pour donner envie aux lectrices d’aller vous voir ?

Nous sommes l’un des rares groupe féminin qui ose se présenter en street…
On présente un show tellement énergique et pétillant qu’elles ne s’ennuieront pas une seule seconde ! Ça fuse constamment dans tous les sens, on mélange les styles, du ballet moderne à la danse urbaine sans oublier le cabaret, le latino et le disco… On leur offre un spectacle aussi frais et dynamique qu’un road movie en Californie !

Quels sont vos secrets forme pour garder la pèche et une jolie silhouette tout l’été ?

(Rires) Nous avons la même silhouette toute l’année ! Nous avons un rythme de vie où nous sommes tout le temps en mouvement. Nous prenons des cours de danse et de barre au sol presque tous les jours pour préparer notre corps. Au delà de ça nous adorons manger ! Une chose est certaine, nous ne nous privons pas.

Retrouvez Cécile Taranto du 8 au 22 juillet, tous les jours à partir de 11h et ce jusqu’au soir, place de l’horloge.

Merci et bon festival !

Propos recueillis par Justine Andanson

#artiste #avignon #danse #danseuse #danseuses #festival #groupe #off #prestation #show #spectacle #troupe
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser