David

David la chapelle … se paye l’ hôtel de la monnaie

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2010

Pour une magnifique rétrospective de photos qui font sa réputation de l’un des 10 plus grands photographes de notre époque.Sa première photo, sa maman, mannequin, qui posait un verre de martini à la main sur un balcon de Puerto Rico, alors qu’il est gamin (14 ans en 1977), photographe de mode déjà ?A une époque […]

Pour une magnifique rétrospective de photos qui font sa réputation de l’un des 10 plus grands photographes de notre époque.
Sa première photo, sa maman, mannequin, qui posait un verre de martini à la main sur un balcon de Puerto Rico, alors qu’il est gamin (14 ans en 1977), photographe de mode déjà ?A une époque où on reprochait à la photographie de mode son caractère factice. Cette situation a commencé à changer dans les années 8O, on plébiscitait l’inventivité de la photographie de mode et de nos jours, les rapports entre la Photo et l’Art semblent naturels. David la CHAPELLE en est l’illustration : ses photos sont comme des tableaux. Et depuis quelques années, il délaisse même la mode et ses icônes pour se consacrer à la photo d’art.
Andy WARHOL lui donne sa chance et il la prend à l’âge de 19 ans en publiant des photos de nus dans une revue, interview .Il commence à se faire un nom dans le petit milieu new yorkais et petit à petit son style s’affirme. Mais le style a toujours été le dernier de ses soucis, « il considère toute règle prédéterminée comme une limite de la créativité ».Si on ne parle pas de style, on peut parler d’univers car David La CHAPELLE a un univers très … particulier ! Qui peut choquer, amuser, fasciner mais qui ne laisse pas indifférent !
David La CHAPELLE est :« Un artiste narratif », ses photos racontent les dérives d’une situation de consommation effrénée, les excès en tous genres, les accumulations de biens matériels et immatériels mais si lui-même a participé en faisant des campagnes de pub ! Un « artiste pop kitsch baroque » ose les couleurs criardes, joue avec l’esprit décalé.Un « photographe metteur en scène », ses photos sont minutieusement préparées sans retouche de l’ordinateur.des mises en scènes extravagantes !Il montre les corps, pornographie peut être mais porno chic, érotisme peut être mais érotisme construit ; il dénonce le culte du corps qui le fascine néanmoins, il met en scène des stars en donnant un accent exhibitionniste, la rappeuse Lil’ kIM vêtue de tatouages du logo Louis VUITTON, Naomi CAMPBELL sur une table de salle à manger ; il met en scène aussi des nus anonymes dans ces immenses fresques.Il est attiré par le Divin, il réactualise les scènes du Nouveau Testament.Ses maîtres ou ses influences ?
Bien sûr WARHOL mais il sait se détourner de la modernité et aller vers MICHEL- ANGE, BELLINI, CANOVA ou LE BERNIN !Un artiste fou, déjanté, certains crient au génie comme on a pu le faire pour un certain DALI, ils ont d’ailleurs ce même côté surréaliste ! D’autres passent leur chemin.
Deux choses m’ont interpelée pour TRUCDENANA. Une des ses photos, Room for Naturalism, 1995, qui a dû inspirer Maiwenn le BESCO pour l’affiche du film « le bal des actrices », qu’en pensez-vous ?
[image]http://www.trucdenana.com/photos/20092302-davidlachapelle-1_grand.jpg[/image]

Et une question que David La CHAPELLE se pose (son côté divin) : What will you wear when you are dead ? Traduisez que porterez vous le jour de votre mort ?C’est une manière ironique à lui de nous parler de la mode et de la superficialité des apparences.En tant que modeuse, zut, on n’y avait pas pensé !Je vous suggère la chemise de nuit en pilou qui sent bon l’eau de cologne, offerte par vos arrières arrières petits enfants ! Qu’en pensez-vous ?

C’est pour rire parce que cette Expo reste empreinte d’humour… décalée, certes !

Rétrospective « David La Chapelle » à la Monnaie de Paris
11, Quai de Conti, 75006 Paris
[url=http://www.monnaiedeparis.fr/musee]Monnaiedeparis.fr[/url]
Merci à la revue Connaissance des Arts pour sa couverture et ses écrits.
[url=http://www.connaissancedesarts.com]Connaissancedesarts.com[/url]

Par Marie Terry

#art #culture #david #exposition #LaChapelle #people #photo #photographie #Warrol
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser