Amour

Comment surmonter sa rupture en été ?

Ecrit par Sonia Carrère
le 14 août 2018

« Avec lui, j’ai passé tout mon hiver. On a partagé nos soirées, nos rires, nos pleurs. Il était vraiment parfait. Mais c’est fini, ça y est. Un jour, il m’a dit que tout était fini. Et comme j’avais fait tous mes projets d’été avec lui, je ne sais plus quoi faire, qui je suis, et ce que je vais devenir. Je me dis qu’on ne voudra plus de moi, que je ne trouverai plus jamais un mec aussi costaud et protecteur que lui... ». Le mur des lamentations, ça va cinq minutes ! Il est temps de réagir les filles si vous ne voulez pas tomber en dépression ou pire, laisser passer le prochain beau gosse sans le cueillir !

ETAPE 1 : PLEURER

Il faut que ça sorte ! Vous ne pourrez pas faire la forte éternellement. Alors devant les autres, montrez que vous allez bien, parce que quelqu’un de déprimé H-24, c’est saoulant ! Ca n’est pas un moyen de vous cacher, c’est juste pour épargner vos amis votre morve qui coule autant que vos larmes, vos heures entières à écouter « Ne me quitte pas » de Jacques Brel et à hurler dessus… Au final, on se rend vite compte que ça ne nous apporte que des migraines de pleurer non stop.

ETAPE 2 : JE M’OCCUPE

Vous ne devez absolument pas rester une seule seconde à réfléchir, à penser à lui ! Le secret de la guérison, c’est de l’effacer de sa mémoire, de sa tête et de son cœur. Pour ce faire, sortez en boîte, achetez-vous des fringues glamour & sexy et amusez-vous ! Il va falloir faire un travail sur vous-même pour retrouver confiance. Arrêtez de vous dire : « si Jules m’a planté, c’est parce que je suis moche, grosse, et nulle ». Il faut apprendre à vous créer un amour propre sans lui et ses compliments journaliers.

Interdiction de regarder des films d’amour, ni d’écouter les « I Still Believe » de Mariah Carey, sinon, c’est la rechute, l’amour inconditionnel, l’espoir qui ne fait pas vivre mais qui rend dingue, les pleurs, ect… vous connaissez la chanson. Votre ordonnance : sortir beaucoup et voir du monde ! Quand vous vous retrouvez seule chez vous, rangez, faites le ménage, faites même du tricot si ça peut vous aider à vous occuper l’esprit ! Le Must : vous vous trouvez du boulot, comme ça, vous avez une nouvelle occupation, vous gagnez quelques pièces et vous n’aurez ainsi plus le temps de respirer les t-shirt qu’il a laissé chez vous…

ETAPE 3 : JE CHERCHE DU GIBIER

Au bout de quelques temps, il est temps d’arrêter de vous dire que votre Jules était l’homme le plus parfait. S’il l’était, pourquoi vous aurait-il largué ?! Des mecs marrants, intelligents et beaux, il y en a partout ! Il suffit de bien chercher. Certes, ils n’aspirent pas tous à une relation sérieuse, mais il est peut-être temps pour vous d’attendre un peu moins le grand amour, et de vous poser moins de questions.

C’est l’été, on en profite pour bronzer et être au top, et puis même si vous ne voulez pas enchainer les mecs, vous pouvez au moins faire connaissance avec eux, ça ne coûte rien. Le temps guérit tout, c’est bien connu.

Parce que ce qui est pire que de savoir qu’un de perdu n’est pas dix de retrouvé, c’est quand même un de perdu, et un qui passe mais qu’on ne voit pas, puis un autre… Jusqu’au jour où on se rend compte qu’on a laissé notre vie entre parenthèses pour un bouffon qui nous a larguée et qui au fond, n’était pas si top que ça – il ne voulait même pas nous laisser la place à côté du hublot ! A partir d’aujourd’hui, éclatez-vous, avec ou sans lui ! Et quand il reviendra… vous serez avec un mec tellement plus beau, tellement plus intelligent et tellement plus drôle que lui, que ce sera lui qui écoutera des chansons dépressives, et qui chialera comme un bébé… 🙂

 

#aide #amour #coeur #conseils #copain #depression #ete #mecs #petit-ami #rupture #separation #vacances
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser