Voyage

Comment calmer son angoisse de l’avion ?

Ecrit par Léa Dechambre
le 28 juin 2018

L'avion est le moyen de trans...Bon vous avez déjà toutes entendu ce fameux dicton qu'on vous répète dès que vous parlez de votre peur de l'avion. Malgré tout ceux qui tentent de vous rassurer par des faits scientifiques, vous ne pouvez pas vous empêcher d'angoisser lorsque vous êtes à bord. À l'approche des vacances d'été, on vous a réuni quelques conseils pour vivre au mieux cette crise d'angoisse.

Le cœur qui bat très vite, le souffle court, l’impression de s’étouffer, les mains moites, des frissons, des vertiges, des bouffées de chaleur, vous faites bien une crise d’angoisse. Tout d’abord, il est important de savoir qu’une attaque de panique ne dure habituellement pas plus de quelques minutes. Elle ne va pas s’éterniser durant tout le vol et elle passera. Le plus souvent, vous avez peur d’avoir peur.

Réfléchir à sa peur

Certaines personnes ont peur de s’écraser, mais plus de gens encore ont peur d’avoir une attaque de panique à bord. C’est totalement normal d’avoir peur en avion et vous n’êtes pas la seule. Le passager n’a pas de contrôle par rapport aux autres transports plus communément utilisés. Il est « conduit » par l’équipage mais il subit le vol. C’est aussi difficile à comprendre qu’un énorme morceau de métal arrive à rester dans les airs pendant plusieurs heures. Il vaut mieux accepter que vous ayez peur, plutôt que de prétendre que tout va bien. Si vous en venez à en parler à vos amies ou à vos proches, vous vous rendrez compte sur le moment que cette peur est irrationnelle, mais pourtant lorsque vous êtes dans l’avion, il est assez difficile d’y réfléchir et de se dire « arrête d’appréhender ». Vous ne pouvez pas stopper l’avion si vous faites une crise d’angoisse mais vous ne pouvez pas non plus arrêter de paniquer. Accepter qu’il n’y ait pas de remèdes miracles à la peur de l’avion mais des manières d’atténuer ces effets. Essayer de penser plutôt à la destination future plutôt qu’à votre position au présent. Dites-vous que vous allez être heureuse arrivée là-bas et le passage par la case avion ne représente qu’un tiers de votre voyage.

Réduire son anxiété

  • La méditation et la sophrologie. Concentrez-vous sur votre propre respiration. Pour revenir à un état de repos, vos expirations doivent être plus longues que vos inspirations. Idéalement, essayez d’inspirer pendant 4 secondes, puis d’expirer pendant 6 secondes. Cela représente environ 6 respirations par minute. Pour faciliter cette respiration ventrale profonde, appuyez bien votre dos contre votre siège. Entraînez-vous à faire cet exercice tous les jours pendant 5 minutes. Si possible, commencez plusieurs semaines avant le vol pour être prête à mettre en œuvre cette technique le jour J. Des applications disponibles sur téléphone portable peuvent vous aider à méditer, c’est le cas par exemple de Petit Bambou, Pacifica ou même sur Messenger avec Objectif Super Nana dans le programme « zen » des exercices de sophrologie sont mis à disposition !

  • Les médicaments et les huiles. Avant le vol, la prise de médicaments peut être utile. Les anxiolytiques (à doser en fonction des préconisations de votre médecin), l’homéopathie ou les somnifères fonctionnent bien. Mieux vaut malgré tout éviter les médicaments, c’est aléatoire et ça peut avoir des effets secondaires. Opter pour les chewing-gums à la menthe pour déboucher vos oreilles et décompresser. Quelques gouttes d’huile essentielle de lavande avec des petits massages sur vos paumes vont vous permettre de vous calmer.

  • Rester occupée. Avant de monter dans l’avion, préparez toutes les activités que vous allez faire durant le vol : prendre un livre qui vous apaise, télécharger les derniers épisodes de votre série préférée, ou concocter une playlist spéciale. Tout ce qui peut vous faire penser à autres choses est bon à prendre !

La liste est très courte mais honnête. Vous dire de vous calmer ou de dépenser des milliers d’euros pour faire un stage avec simulateur de vol n’est pas la solution. Si vos crises sont trop importantes, il est recommandé de consulter un médecin. Seuls l’habitude, le fait de prendre l’avion régulièrement finiront par atténuer les crises jusqu’à ce que peut-être un jour prendre l’avion soit un plaisir !

Bonne chance à toutes ;).

#angoisse #avion #crise #ete #panique #respiration #voyage
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser