angoisses

Arrêter de vous angoisser pour rien !

Ecrit par Justine Andanson
le 1 octobre 2007

Un rien vous inquiète et vous n’en dormez plus la nuit ? Vous faîtes partie des anxieuses ? Voici quelques conseils pour arrêter de vous en faire pour tout et pour rien.Tout d’abord, vous devez apprendre à relativiser. Facile à dire, me direz-vous. C’est pourtant la clé pour vivre mieux ! Si une situation difficile […]

Un rien vous inquiète et vous n’en dormez plus la nuit ? Vous faîtes partie des anxieuses ? Voici quelques conseils pour arrêter de vous en faire pour tout et pour rien.
Tout d’abord, vous devez apprendre à relativiser. Facile à dire, me direz-vous. C’est pourtant la clé pour vivre mieux ! Si une situation difficile et stressante s’annonce, restez le plus calme possible. Ainsi, vous remettrez tout à plat. Ce sera beaucoup plus malin que de passer des heures à ruminer vos idées noires toute seule. Essayez de vous créer des moments où vous ne pensez qu’à vous. Grâce à ça, vous aurez le temps de déconnecter et de vous sentir plus sereine. En multipliant tout ça, vous parviendrez vite à relativiser. En effet, la vie est courte, alors pourquoi s’embarrasser de choses et pensées inutiles ?
Vous croyez que votre Jules a eu un accident parce qu’il est en retard ? Il est normal de craindre pour ses proches. Mais penser immédiatement au pire est très mauvais ! C’est cette peur qui vous angoisse et vous fait souffrir. Alors essayez de la combattre au mieux. Soyez positive, vous verrez que vous penserez moins au pire. En effet, si Jules est en retard, c’est peut-être qu’il vous a rapporté des fleurs ?
De la même façon, vous ne serez pas automatiquement licenciée si votre patron vous fait une petite remarque. Si celui-ci a critiqué votre dossier, c’est peut-être que celui-ci n’était effectivement pas au point. Pas la peine de dramatiser. Prenez une demi-heure pour voir ce qui ne va pas, le changer et passez ensuite une soirée tranquille ! Essayez aussi de faire du sport, ça vous défoulera et toutes vos pensées néfastes s’envoleront comme par magie.

Enfin, évitez aussi de trop vous faire de soucis pour vos enfants. Souvent, s’inquiétez de manière intensive pour ses enfants est synonyme d’une émotion passée non réglée. Avez-vous déjà été battue, giflée ou humiliée par vos parents étant enfant ? Si oui, il est concevable que vous ayez sans cesse peur pour vos propres enfants. Mais n’en faîtes pas une maladie. Tant que vos petits vont bien et rient, tout va bien !

Par Eléonore Taniel

#angoisses #anxieuse #femme #relativiser #stress #stresser
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser