question d'une lectrice

Ma jalousie me fait souffrir

Freyxtaz, 34 ans

Bonjour,

J’ai un soucis, je suis jalouse et je déteste une fille qui ne m’a « rien fait » peut-être, mais cela est plus fort que moi.

Tout à commencer quand je suis tombée amoureuse d’une de mes amies. Nous étions ensemble tout le temps, je savais que notre relation n’était pas ordinaire et qu’autre chose courrait dessous, moi j’étais amoureuse d’elle, mais elle, je ne savais pas, la plupart du temps elle m’évitait, me rejetait, revenait vers moi. Et moi je ne pouvais pas me passer d’elle, bref.
Le souci étant que pendant ce moment-là, elle avait le don de mentionner une certaine personne que nous nommerons W, W par-ci W par là et cela m’agaçait jusqu’au jour où j’ai rencontré la fameuse W. C’est là qu’est né ce ressenti, elle me l’a présentée et elles étaient déjà très proches, voir trop proches pour moi connaissant mes sentiments à son égard.
Nous avons passé une soirée ensemble, au début ça allait et puis ça a vite tourné au vinaigre pour moi. On se chamaillait comme un vieux couple et elle m’a imposé la présence de cette personne dans notre relation. Elle m’a même déclaré, je cite « maintenant quand on sortira, elle sera avec nous »
Ça voulait dire quoi ? Cela m’avait fait mal sur le coup, durant toute la soirée elle était distante, mais pas trop longtemps… Je ne savais plus comment réagir face à cela, alors que W n’y était pour rien pour l’instant.
Une soirée plus tard, elle était là aussi, elles étaient très proches, elles s’accostaient ensemble ou se tenaient, s’effleuraient la joue avec la main à cause du froid… A ce moment là je me suis sentie exclue car c’était moi qui faisait ça avec elle, j’étais anéantie, et j’ai détesté W plus que jamais, pour moi elle me l’avait volé.
J’en ai vraiment pleuré, j’ai eu vraiment mal. Je me disais que je devais arrêter de l’aimer et laisser complètement tomber (j’ai fais des efforts pour me rapprocher d’elle pour lui dire que je l’aime et qu’elle me dise si oui ou non c’est réciproque) ça m’avait complètement découragée pour la suite…
Aujourd’hui, nous sommes ensemble et c’est vraiment sérieux, mais je déteste toujours W. Dès qu’elle prononce son prénom, c’est plus fort que moi je n’arrive pas à la saquer. Je lui ai même fais des crises parce qu’elle allait la voir avant de venir me chercher ou parce qu’on était dans les parages. Je ne sais pas quoi faire, j’en ai discuté avec elle, je me suis un peu calmée car elle ne l’a voit pas, mais c’est automatique dès que j’entends juste son prénom autour d’une conversation, je ne peux pas la sentir ni la voir en peinture, je n’y arrive pas. J’ai tourné la question maintes fois dans ma tête. C’était la faute de ma compagne qui m’a avoué plus tard qu’elle s’est servie d’elle pour m’éloigner car elle aussi était amoureuse de moi et qu’elle ne savait pas comment réagir face à ça.

J’ai trouvé ça mal, je lui en ai voulu, même si c’est passé, je lui en veux quand même de m’avoir fait souffrir comme ça. Aujourd’hui j’ai envie de passer à autre chose, mais ce sentiment persiste encore et toujours, je ne sais pas comment m’en sortir.

Je vous remercie de m’avoir lue.

réponse de l'expert

psy92

Psychanalyste

En vous lisant, je note que vous aimez depuis quelques temps une amie qui est devenue votre « petite amie » . Vous décrivez un sentiment de jalousie qui vous fait souffrir. D’après votre récit, je crois comprendre que votre petite amie est proche d’une personne et cela suscite en vous ce sentiment de jalousie. Il serait peut être opportun que vous réalisiez que votre amie a choisi de se mettre en couple avec vous et non pas avec l’autre personne qui suscite en vous autant d’émotions négatives. Votre jalousie est peut être le reflet d’un manque de confiance en vous, le reflet d’une peur excessive de perdre la personne aimée. Je comprends votre souffrance mais permettez moi de souligner que  » la peur ne retient pas les gens ». Votre petite amie vous a choisie comme partenaire parce que c’est vous. Il serait intéressant de centrer vos pensées sur votre propre personne et de prendre conscience de vos valeurs, de vos qualités.


focus sur l'expert

psy92

Psychanalyste

Rodolphe OPPENHEIMER, psychanalyste et auteur, depuis plus de 20 ans. Il a longuement étudié la psychanalyse, Les thérapies comportementales et cognitives permettant de comprendre le fonctionnement conscient ou inconscient de l’être humain. Dans l’ouvrage « Peurs, angoisses, phobie par ici la sortie » Editions Marie B, il donne un maximum de clefs à un grand nombre de problèmes par le bais de la psychanalyse mais aussi par les TCC (Thérapie Comportementale et Cognitive). Il ne s’agit pas de choisir Psychanalyse ou TCC mais d’utiliser toutes méthodes ayant vocation à baisser votre niveau de stress ou atténuer et faire disparaître des syndromes dépressifs.

#amour #doutes #jalousie #relation couple

Commentaires des nanas (1)
  1. Freyxtaz

    Je vous remercie pour votre réponses et vous avez raison je dois me recentrée et me centrée sur moi même, je n’avais pas confiance en moi, mais petit à petit avec des efforts je commence à lui faire confiance de plus en plus, oui elle m’a choisi moi c’est vrai.

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser