question d'une lectrice

Ma jalousie est-elle fondée ?

MaevaDurand, 33 ans

Bonjour,

Cela fait bientôt 6 mois que je suis en couple avec mon copain. J’ai 32 ans, lui 35 et nous vivons une relation à distance puisque je vis à Paris et lui vit en Bretagne, tous les deux pour des raisons professionnelles. Nous nous voyons assez régulièrement (toutes les 2 semaines) et avions jusque là une relation très saine et apaisée, basée sur la confiance et les nombreux points en communs et valeurs que nous partageons. Nous prévoyons de trouver une issue à cette relation à distance dans les 5 prochains mois.

Il y a de cela 2 mois, nous avons vécu un épisode douloureux de notre relation puisque je suis tombée enceinte par accident. Nous avons décidé à deux de pratiquer une IVG (ni lui, ni moi, ni notre relation n’étaient prêts à assumer une décision aussi importante que celle d’avoir un enfant). Nous nous remettons petit à petit de cette épreuve pendant laquelle mes émotions ont été décuplées. Cela fût bien plus difficile que ce que j’imaginais.

Mon conjoint et moi partageons une vie sociale bien remplie avec une famille et des amis très présents. Ce qui selon lui différencie une relation amoureuse d’une relation amicale est, entre autres, le désir sexuel qu’il éprouve pour moi et qu’il n’éprouve pas pour ses amies.

Autour de lui il a notamment 2 amies très proches qu’il considère comme ses meilleures amies. L’une d’elle Marie (son prénom a été changé) est selon lui la sœur qu’il n’a jamais eue. Elle est maintenant en couple depuis de années mais lui a avoué l’avoir longtemps considéré comme celui qu’elle épouserait. C’est avec sa seconde amie, qu’il entretient, selon moi, une relation beaucoup plus ambiguë. Sarah vit en Bretagne, à 5 minutes de chez lui. Elle est très belle, intelligente et s’est récemment séparé de son conjoint. Pour des raisons logistiques (lorsqu’elle loue son appartement) elle vient très souvent quand je ne suis pas là passer le weekend chez mon copain et ce depuis des années, bien avant que je le connaisse. Il partage alors tout car ils sont très complices (du petit déjeuner au diner entre amis. Ils font tout ensemble). Il m’a confié s’être posé la question il y a quelques années sur la possibilité de se mettre en couple avec elle car ils s’entendent vraiment bien. Une possibilité qu’il a écarté car selon lui, il ne ressent pas de désir pour elle. Ils se sont pourtant embrassés une seule fois lors d’une soirée arrosée il y a quelques années mais rien de plus. Je lui ai déjà demandé pourquoi il ne pensait pas à lui présenter des amis à lui. Ce à quoi il m’a répondu qu’il ne souhait pas s’immiscer dans son intimité. Cela ne l’a pourtant pas dérangé de parler de mon intimité lorsqu’elle fut la seule personne à laquelle il s’est confié concernant mon IVG, car elle-même l’avait vécu et contrairement à moi selon ses dires, l’avait très bien vécu.

Cette relation me dérange et il le sait. Il ne comprend pas ma jalousie car si selon lui, s’ils devaient être en couple, ils le seraient déjà. Il se sent mal à l’aise à l’idée que je la rencontre car il me dit que je ne l’aime pas avant même de la connaitre. Il ne serait malgré tout pas contre l’idée que je la rencontre afin de m’apaiser.

J’avoue être complètement confuse dans ma relation. Je n’arrive pas à comprendre et analyser mes sentiments. Suis-je rationnelle ? Est-ce que je souffre d’un manque de confiance en moi ? Ou sont les limites entre une amitié saine et une amitié ambiguë ? J’avoue être perdue et ne cesse de remettre en question notre relation. Je suis au bord de la rupture. Je ne lui demanderai jamais d’arrêter de voir son amie, car je sais que ses amitiés contribuent à son bonheur. Je me demande simplement si je suis assez forte pour accepter cette relation si forte qu’il entretient avec elle à la seule différence qu’à elle, il ne lui fait pas l’amour.

Merci infiniment pour vos conseils.
Maeva

réponse de l'experte

Sophie de Kerorguenez

Psychologue

Bonjour Maeva,

J’ai lu attentivement votre courrier et vous remercie de nous avoir fait part de vos interrogations. Il n’y a pas de règles concernant les amitiés homme-femme. Certains sont très complices sans qu’il n’y ait forcément d’ambiguïté, d’autres paraissent moins proches mais peuvent éprouver une attirance mutuelle. Votre conjoint entretient des liens très forts avec ces deux femmes, et en effet il en a tout à fait le droit. Mais je suis intriguée par son discours : à la fois il vous rassure en vous disant qu’il ne se voit pas en couple avec elles, et à la fois il tient un discours peu sécurisant pour vous (en vous disant qu’il imaginait épouser l’une d’entre elle, qu’il a embrassée l’autre à une soirée, que la seule différence entre amitié et amour est pour lui le désir sexuel…). Il vous met dans une position difficile de par l’ambivalence de son discours, et je comprends tout à fait que vous soyez préoccupée. Tout cela n’est vraiment pas très agréable à entendre pour vous et ne vous sécurise pas beaucoup ! Et j’imagine que la distance n’arrange rien…

Vous avez besoin d’être rassurée sur le fait que votre relation ne tient pas qu’à son caractère sexualisé, que votre conjoint tient à vous sincèrement. Et c’est bien normal ! Je pense que vous avez d’autant plus besoin d’être soutenue et sécurisée dans votre couple compte-tenu de cet IVG récent très douloureux… Toutes les femmes ne vivent pas ce type d’évènement de la même manière, et manifestement pour vous cela a été particulièrement compliqué. Il me semble que vous êtes donc vulnérable en ce moment, tout comme votre conjoint, et que vous avez besoin de soutien et d’affection. La dernière chose dont vous avez besoin, c’est d’entendre que la particularité de votre relation de couple tient uniquement à la sexualité !

Je trouve très positif que vous ayez pu communiquer sur vos inquiétudes. Votre conjoint cherche à vous rassurer en vous proposant de rencontrer son amie, mais je pense que vos besoins vont au-delà de ça. Si vous étiez entièrement rassurée sur l’attachement profond et sincère qu’il a pour vous, vous seriez certainement moins inquiète de la relation qu’il a avec ces deux amies. Je pense que vous devriez lui exprimer vos inquiétudes profondes et votre besoin d’être rassurée sur son attachement pour vous. Peut-être pourriez-vous aussi partager votre ressenti sur cet IVG récent, vous confier mutuellement sur la manière dont vous l’avez vécu… Pour mieux vous comprendre mutuellement et vous apporter ce dont vous avez tous les deux besoins. C’est comme ça que vous arriverez progressivement à retrouver la confiance et l’harmonie qui caractérisait votre relation de couple jusqu’ici !


focus sur l'experte

Sophie de Kerorguenez

Psychologue

Psychologue clinicienne intervenant dans le secteur privé auprès d'adultes, et dans le milieu scolaire auprès des enfants et adolescents. Le recours à une approche thérapeutique moderne et intégrative permet de mettre du sens sur les difficultés actuelles en repérant des automatismes qui se sont cristallisés dans le passé (des schémas de pensées, des croyances sur soi, sur le monde et sur les autres), et en s'en dégageant progressivement de manière active pour s'épanouir pleinement dans l'ici et maintenant

#amour #conjoint #couple #jalousie #psy #psycho #relation #sexo #suspicion #tentation

Commentaires des nanas (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser