Livre

Y’a pas de mâles !

Ecrit par Bénédicte Hallion
le 20 avril 2011

« Mon amour, j’ai trente ans, je suis indépendante, active, attractive et célibataire, en fait je t’attends avec impatience ! Que fais-tu ? Où es-tu ? ». Voici les premiers mots de Mélanie, la rédac’ chef trentenaire d’un magazine féminin, en quête du grand amour. Marion Dumas signe avec « Y’a pas de mâles » […]

« Mon amour, j’ai trente ans, je suis indépendante, active, attractive et célibataire, en fait je t’attends avec impatience ! Que fais-tu ? Où es-tu ? ». Voici les premiers mots de Mélanie, la rédac’ chef trentenaire d’un magazine féminin, en quête du grand amour.

Marion Dumas signe avec « Y’a pas de mâles » un bouquin amusant et parfaitement dans l’air du temps. Elle retranscrit avec brio les angoisses d’une jeune femme dont la carrière est une réussite, et qui voit désormais l’horloge (biologique) tourner. Derrière son féminisme sans borne, l’auteur est perspicace, réaliste, malgré son désir d’y croire quoi qu’il arrive. Une bouffée de positivisme. Un «Sex & the city» version française.

Le discours est léger, libéré, parfois un peu cru. Marion Dumas nous plonge dans la confidence, on a parfois le sentiment d’assister à une discussion très intime entre amies.

Si les aventures amoureuses de Mélanie nous amusent, on est pleine de compassion pour la jeune femme, qui va de désillusion en désillusion avec la gente masculine. Au fil des anecdotes, on s’attache à ce petit bout de femme, qui pleine de bonne volonté cherche en vain son prince charmant. Tous les personnages sont cocasses, de l’ami gay à la copine suédoise. Tellement humains d’ailleurs qu’on se demande si on ne les a pas déjà rencontrés quelque part, dans la vraie vie.

 
Le livre est divertissant, on le dévore sans même s’en rendre compte. L’héroïne donne de l’espoir aux lectrices découragées, et en prime un bon conseil : ne restez pas confinées chez vous, à attendre que votre Jules vous tombe du ciel ; c’est dehors que ça se passe !

Bref, un véritable antidépresseur pour toutes les filles en « mâle » d’amour.

Par Bénédicte Hallion

#amour #bouquin #célibat #célibataire #Dumas #livre #mâle #marion #relation
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser