beauté

Une coiffure au top pour le 31

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2010

Le 31 approche à grands pas. Pour le maquillage, tout est OK, j’ai décidé d’être toute en paillettes. Mais pour la coiffure, c’est plus compliqué ! J’ai claqué tout l’argent que Papa-Noël m’avait porté, dans LA robe noire décolletée, prévue pour la fameuse soirée. Résultat : je n’ai pas un seul euro à mettre chez […]

Le 31 approche à grands pas. Pour le maquillage, tout est OK, j’ai décidé d’être toute en paillettes. Mais pour la coiffure, c’est plus compliqué ! J’ai claqué tout l’argent que Papa-Noël m’avait porté, dans LA robe noire décolletée, prévue pour la fameuse soirée. Résultat : je n’ai pas un seul euro à mettre chez un coiffeur. Et autant dire que le maquillage, aussi impec soit-il, ne suffira pas à me sublimer si mes cheveux sont bons à n’être vus que par mon bonnet ! Pas sûre non plus que les videurs de la boite hyper branchouille où je vais aller me laisseront rentrer avec mon cache-misère … Allez, je vais faire un effort pour que mes cheveux soient en accord avec tout le reste… « tenue correcte exigée » oblige.
[image]http://www.trucdenana.com/photos/20072812-coiffuresfetes-1_grand.jpg[/image]

Je n’ai pas envie de faire comme Antoinette, qui se rebelle contre la soirée du 31 : « Tout le monde se sent obligé de fêter cette soirée débile. Moi je resterai seule chez moi, à manger des pâtes, juste pour être originale ». Même si j’accepte sans juger (ou presque), je préfère faire parti des « moutons » qui se sentent obliger de faire la fête ! Strass, robe de folie, et coiffure de rêve… voilà ce à quoi j’aspire pour ce dernier soir de l’année. Seulement voilà, je n’ai pas les talents de Frank Provost pour faire un chignon en cinq minutes chrono. Alors je m’y prends un jour avant, pour essayer mes coiffures ou œuvres d’art, selon ce qui en sortira. Comme ça je suis sûre de ne pas me planter le jour J !
Je lâche mes cheveux
C’est un fait, le brushing raide est I-N-D-E-M-O-D-A-B-L-E. Quand il n’y a pas ma meilleure amie Fati qui peut me raidir les cheveux au sèche-cheveux et à la brosse ronde, je branche mes plaques en céramique.

  • Avant toute chose, j’applique un anti-frisottis.
  • Pour des cheveux comme des baguettes, je commence par le dessous des cheveux. Avec une grosse pince, j’attache la partie supérieure de ma crinière.
  • Mèche par mèche, je démêle et ensuite je raidis. Je procède exactement pareil que pour un brush au séchoir et à la brosse ronde, sauf que le peigne remplace la brosse et que je place mes plaques au dessus du peigne.
  • Au fur et à mesure, je libère quelques mèches de la grosse pince et je continue mon lissage.
    Attention : Pour les franges, préférez la brosse ronde aux plaques pour éviter l’effet raplapla !
    Pour des cheveux bouclés, j’opte pour la mousse.
  • Sur les pointes et les longueur, je ne fais pas ma radine et j’en applique franchement (environ une poignée).
  • J’enroule chaque mèche, une par une, autour de mon index.
  • Pour le séchage, tout dépend du cheveux. Si j’ai tendance à avoir une crinière à la Symba (oui, le Roi Lion), j’attends qu’elle sèche naturellement. Si je veux du volume, je sèche mes cheveux au séchoir, avec un diffuseur – vous savez, le gros rond qui contient comme des piques à l’intérieur. Je mets mes cheveux dans le diffuseur, et ils bouclent tout en séchant.
  • Une fois qu’ils sont secs, j’ai ma touche finale : le fer à friser. Pour les quelques boucles qui n’ont pas une forme bien arrondie, je les enroule autour du fer. Attention : Les cheveux doivent être bien secs, sinon le fer les abîme ou les casse.
    Si je veux plus d’infos sur les cheveux raides et frisés, je fonce sur l’article Lisses versus Bouclés.

    J’attache mes cheveux
    Quand je regardais Elvis à la télé, je me suis toujours demandé comme il faisait pour faire cette incroyable banane qui restait droite, même par temps de pluie ou de neige ! Aujourd’hui, je veux la même, mais sur l’arrière de mes cheveux, à la Kate Winslet dans Titanic.

  • Sandrine, coiffeuse professionnelle, nous dévoile ses conseils pour réussir un chignon banane. « Rejoindre ses cheveux en queue de cheval, légèrement décalée sur un côté. Poser descrochets plats à chignons au centre puis enrouler l’ensemble dans le sens opposé. Fixer avec des crochets et surtout bien laquer. »
  • Je peux ajouter quelques paillettes. L’idéal, le Sprau Scintillant Brillant, de Fekkai. Sur un chignon, il donne un effet pailleté doré. Prix : 13 euros. Je n’oublie pas de mettre une serviette de protection sur les épaules pour ne pas recouvrir ma belle tenue de paillettes.
    [image]http://www.trucdenana.com/photos/20072812-coiffuresfetes-2_grand.jpg[/image]
  • Je peux aussi ajouter des accessoires, des pinces ou barrettes fantaisies. Chez Elite ou Frank Provost, elles sont de 2,50 à 4,99 euros. Selon Sandrine, je dois choisir entre l’accessoire ou la paillette : « les deux, c’est trop » !
    Ce soir, je dois être belle et originale. Alors je me lance, je n’ai pas peur des critiques de Roméo qui ne comprend rien à la coiffure ! Et vous les filles, vous allez vous coiffer comment ?

    Merci à ARTAÏS STUDIO pour Hairbox, pour les visuels.

    Par Sonia Carrère.

    #31 #beauté #chevelure #cheveux #chignon #coiffure #make-up
  • Commentaires (0)
    ou pour écrire un commentaire
    ces articles peuvent m'intéresser