forme

Stage de self-defense

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2009

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir mettre au tapis le premier mec qui devient un peu trop collant dans les boîtes ou dans la rue ? Moi qui suis, avouons-le, d’un petit gabarit avec une force de mouche, je me vois mal mettre un agresseur de 20 kg de plus que moi K.O. Arrêtons d’avoir […]

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir mettre au tapis le premier mec qui devient un peu trop collant dans les boîtes ou dans la rue ? Moi qui suis, avouons-le, d’un petit gabarit avec une force de mouche, je me vois mal mettre un agresseur de 20 kg de plus que moi K.O. Arrêtons d’avoir peur dans le métro ou dans une rue sombre grâce à la self-défense.

Au fait, c’est quoi la self-défense ?
Pour les nanas qui en ont assez de se faire aborder par des gros lourdeaux, des stages de self-défense de trois heures pour 30 euros sont disponibles sur Paris. Ces stages vous proposent d’apprendre quelques gestes pour pouvoir vous défendre vous-même en cas d’agression dans la vie de tous les jours.

Pour vous, j’y suis allée. Sur le chemin, je ne sais pas à quoi m’attendre. Trois heures, c’est assez long … mais pas tant que ça pour apprendre à se défendre, non ? Ça me laisse perplexe.
Évidemment, ne vous attendez pas à vous transformer en Uma Turman qui peut vaincre à elle seule une armée de méchants dans Kill Bill. Mais vous apprendrez à immobiliser votre agresseur avant de décamper.
Quelques réflexes de base
J’arrive en retard à la séance de 13h30 qui se déroule dans le gymnase d’une fac. Je rejoins discrètement le groupe d’une dizaine de nanas qui écoutent attentivement comment se débarrasser de quelqu’un qui vous attrape fortement par le bras.

Alors que faire pour se débarrasser de celui qui vous attrape par le bras en vous attirant vers lui ? Faîtes une vague avec le bras, assez vite et avec force, en levant bien le bras vers le haut, puis en le redescendant.

Plus violent : si vous êtes de dos et qu’on vous agrippe par le cou, dans le but de vous étrangler. Dans ce cas, prenez vos appuis en faisant un pas vers l’arrière et retournez-vous tout en mettant votre pouce dans l’œil de l’agresseur. Ensuite, appuyez et il ne pourra que tomber sous la pression. Un doigt dans l’œil, ça fait mal, mais bon, fallait pas nous chercher !

#combat #défendre #danger #femme #forme #self-défense #sport #stage #viol
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser