beauté

ST Val : les régles beauté

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2010

La Saint-Valentin approche. Ce jour-là, on a beau dire qu’on est contre cette soirée commerciale … en tant que nana en couple, on se doit d’être assez glam et sexy pour que monsieur se souvienne pourquoi il nous offre le superbe collier Swarowski, à nous et pas à une autre. Le soir du 14, on […]

La Saint-Valentin approche. Ce jour-là, on a beau dire qu’on est contre cette soirée commerciale … en tant que nana en couple, on se doit d’être assez glam et sexy pour que monsieur se souvienne pourquoi il nous offre le superbe collier Swarowski, à nous et pas à une autre. Le soir du 14, on mise sur notre féminité afin qu’il n’ait d’yeux que pour nous et qu’il ne regrette pas d’avoir abandonné ses potes pour leur soirée hebdomadaire. Chic, mais pas trop pour ne pas faire coincée, et sexy – mais pas trop pour ne pas faire vulgos non plus ! Surtout si resto il y a … ce n’est pas le moment d’attiser sa jalousie et de déconcentrer le serveur avec notre décolleté ultra plongeant. Non, il doit se sentir le seul à qui l’on dédit nos deux heures de préparation dans la salle de bain. Amour, quand tu nous tiens…
Pour remplir tous nos objectifs, on doit suivre les 4 règles élémentaires pour une Saint Val réussie.

REGLE N°1: EXIT LES POILS.
Ce serait plutôt déplacé qu’il se demande qui d’entre vous deux, est l’homme et qui est la femme. Ce soir, on l’a dit, c’est la F-E-M-I-N-I-T-E qui compte… et une pilosité développée, ça fait plus viril que féminin. Exit les poils ! A nos épilateurs ! A nos cires orientales ! Il ne doit rien rester. Pour ne pas en oublier un seul, on commence en bas et on finit par le haut. Du mollet à la cuisse, on zappe le rasoir, on épile ! Vous ne voulez quand même pas qu’il se retrouve avec un cactus dans son lit et des irritations post-câlin ? L’idéal : La cire tiède, orientale au sucre. On chauffe au micro-ondes, on étale, on colle les bandes, et AIE, on souffre un bon coup. Une fois fini, la cire reste au placard pour 15 jours à 3 semaines.
Pour les paresseuses, les douillettes et les maladroites, optez pour l’épilation en institut. Elle sera efficace, rapide et bien moins douloureuse … Au moins, il ne vous restera plus un seul poil sur les gambettes.

Vient ensuite la dure épreuve du maillot. Par pitié, oubliez le rasoir. Si vous vous rasez la veille, le lendemain il vous sera impossible de fêter dignement la St Val avec Roméo, tellement le feu du rasoir vous brûlera. Et si vous vous rasez avant, ça repoussera avec en prime des poils incarnés et des petits boutons. L’idéal, c’est la cire, la cire et encore la cire !Ticket de métro, brésilien, intégral …, à chacune de choisir. Once again, direction l’institut pour les novices de l’épilation maison.
[image]http://www.trucdenana.com/photos/20080702-stvalentin-1_grand.jpg[/image]

Pour les petites fantaisies comme le maillot en forme de cœur … , mieux vaut opter pour la crème dépilatoire, Nair a même créé des pochoirs afin que le dessin soit parfait. Pas question que notre coeur ressemble à un losange ! Contient 25 ml de crème dépilatoire, 3 formes adhésives et une spatule. Kit précision maillot de Nair, prix : 3 euros. Dès qu’on a fini, on hydrate bien pour éviter les boutons ou les rougeurs, avec la pommade réparatrice de rougeurs, de Nivea Baby.
Ensuite, on s’attaque aux aisselles. Là, rasoir, cire, crème dépilatoire, épilateur… c’est au choix, faites-vous plaisir les filles !

Au niveau du visage, on n’oublie surtout pas la lèvre, dixit la moustache et les sourcils. Chez une esthéticienne, ça coûte de 5 à 8 euros, alors pourquoi s’en passer. A faire deux jours avant le jour J, pour ne pas arriver avec une trace rouge à la place des poils.
REGLE N°2 : ETRE PARFUMEE DE LA TETE AUX PIEDS POUR POUVOIR L’ENIVRER.
Le jour J, on prend un bon bain moussant. On se détend, pour ne pas avoir les traits tirés. Dans le bain, on ne lésine pas sur les bubulles qui sentent bon et sur les gommages. A nous la peau douce ! Dès qu’on sort du bain – ou de la douche – on se jette sur les laits corporels. Si on en a pas, on file sur le banc d’essai d’octobre 2007.[URL=http://www.trucdenana.com/on-a-teste-les-anti-cellulite-,ban-18-0.html]LAITS CORPORELS[/URL]
Les must : les laits qu’on trouve dans les coffrets de nos parfums. On en met partout partout, il ne faut pas oublier un centimètre carré de peau. Peaux sensibles, s’abstenir… On hydrate sa peau mais avec un lait bio, doux ou sans parfum. Quand on aura fini de se faire belle, on mettra un peu de parfum aux endroits clés : les poignets, derrière les oreilles, au pli du bras, et entre les seins. Oui, ça fait beaucoup, mais on sort le grand jeu oui ou non ?
On privilégie les senteurs sucrés, fruités, enivrantes …, on en profite pour changer de parfum, histoire de casser la routine ! On essaye de rester dans les mêmes fragrances que notre lait post-douche et on laisse l’eau de toilette pour nos vacances d’été.REGLE N°3 : UN MAQUILLAGE SPECIFIQUE POUR L’OCCASION.
Si vous suivez les tendances beauté, vous allez sûrement vouloir opter pour le maquillage nude, celui où on se maquille beaucoup sans que cela se voit. Alors là, les poulettes, autant vous dire que vous avez tout faux. Un homme fonctionne au visuel. Quand il vous regarde et que vous êtes en mode Nude – je parle du maquillage, pas des fringues, dans quel cas il vous aurait déjà sauté dessus – son instinct de mâle lui murmure : « Il est où le maquillage là ? Elle n’a même pas pensé à se maquiller ? Ça veut dire qu’elle ne tient pas à moi, qu’elle n’a pas pris le soin de bien se préparer pour moi. » Comme avant, quand le maquillage Nude n’était pas tendance, on choisit entre mettre ses yeux en valeur ou sa bouche. Astuce : Mieux vaut miser sur les yeux pour ce soir, surtout s’il y a un resto de prévu, parce qu’en mangeant, le rouge à lèvre part et on se retrouve les yeux sans maquillage et la bouche aussi ! Il faut un make-up qui fasse sortir la femme fatale qui est en nous. On use et abuse du mascara, à chaque claquement de cils, Roméo sera sous le charme. L’eye-liner est aussi de rigueur pour un regard de biche absolu. On remonte légèrement vers le haut, histoire de se faire des yeux en amande. Eye liner + mascara = un regard de braise ! Il ne faut pas en faire plus. Un petit gloss sur les lèvres, du blush discret sur la partie bombée des joues, et le tour est joué.
REGLE N°4 : COIFFURE GLAM OBLIGATOIRE.
Maryline Monroe, les cheveux dans le vent, n’est-ce pas le fantasme de tout homme ? Ce soir, nous aussi on se la joue Norma Jean. On lâche ses cheveux, en misant sur le volume et le mouvement. Au séchage, on évite le brushing raplapla ou la touffe frisée. Il faut décoller la mèche de sa racine. Pour cela, on sèche ses cheveux la tête en avant, ou pour l’occasion, on s’offre la séance chez le coiffeur, à qui on demandera une coiffure digne des filles dans les magazines. Tout au long du rendez-vous avec Roméo, on n’hésite pas à se passer la main dans les cheveux, ça donne un côté très glam qui fera craquer Roméo. Si on a les cheveux court, on essai de troquer notre coiffure de tous les jours pour quelque chose de plus original. Par exemple, pour un carré plongeant, on boucle légèrement les mèches de devant, comme Rihanna dans son clip « Please don’t stop the music ». Ca changera de l’absolutely raide qu’on voit partout.
Il ne reste plus qu’à sourire et à profiter de la soirée. Parce que même avec tous les maquillages du monde, une femme qui ne sourit pas ne fera pas fondre son Roméo ! Et vous, c’est quoi votre arme beauté pour la St Val ?

Par Sonia Carrère

#épilation #beauté #coiffure #crèmes #make-up #peau #soins #soirée
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser