Berlin

Moi aussi, j’ai testé Berlin, 20 ans après la chute du mur…

Ecrit par Justine Andanson
le 30 novembre 2009

Après avoir passé plusieurs semaines devant mon écran à regarder les diverses célébrations post-9 nov 1989, j’ai eu une soudaine envie de filer en Allemagne passer le week-end ! Et plus précisément, in Berlin ya ! Après un périple semé d’embuches dont je ne dévoilerai rien ici, me voici donc à Berlin afin de découvrir […]

Après avoir passé plusieurs semaines devant mon écran à regarder les diverses célébrations post-9 nov 1989, j’ai eu une soudaine envie de filer en Allemagne passer le week-end ! Et plus précisément, in Berlin ya !

Après un périple semé d’embuches dont je ne dévoilerai rien ici, me voici donc à Berlin afin de découvrir cette ville historique au lourd passé … et aux nuits déjantées !

En 3 jours, j’ai couru partout ! J’ai pu monter en haut de la chaine de la télévision (plus haute que la tour Eiffel ya !), visiter l’ile des musées, faire un tour au check point Charlie (principal passage entre l’Est et l’Ouest) … et même gouter aux nuits berlinoises …
C’est d’ailleurs à ce moment-là où j’ai été le plus retournée et éprise de cette capitale allemande si dynamique ! Pour être honnête avec vous, j’ai toujours eu envie d’aller à Berlin ! J’en ai même rêvé ! Moi qui suis une grande fan d’électro, je savais que s’y trouvaient les plus grands DJ électro du moment, les plus grands noms de la nuit …

Le vendredi, pour commencer, je me suis rendue au Berghain appelée aussi le Panoramabar, l’endroit incontournable de Berlin pour les amateurs d’électro minimal. Après avoir fait les beaux yeux au physio de l’entrée, m’être faite confisquer mon appareil photo et monté 3 étages, je me retrouve dans la boite tant attendu … et face à un son d’une qualité sonore juste impressionnante : la fameuse DJ Chloé qui mixait.

Contrairement aux boites électro comme le REX ou le Social Club à Paris, où l’on aperçoit toujours des gens bizarres complètement stones, le Berghain accueille plutôt des personnes accros à une seule drogue : l’électro. Des personnes qui viennent du monde entier avec pour seule et unique raison, écouter du bon son électro.

Samedi : rebelote pour moi. Ma folle envie d’en savoir plus sur les nuits berlinoises me guide au Watergate, l’une des boites les plus connues de Berlin. Le club branché par excellence qui accueille chaque week-end les amoureux du clubbing berlinois et où les plus grands DJ’s allemands et internationaux font régulièrement escale.

Mis à part la queue d’1/4 d’heure à se peler dans le froid … because CLUB très sélect, ce lieu vaut vraiment le détour ! En effet pour une fois, je ne suis pas du tout déçue d’avoir fait le pied de grue devant une boite ! Oh que non ! En rentrant dans le Watergate, j’y découvre un immense espace sur deux étages avec de grandes baies vitrées donnant sur le Spree, fleuve qui traverse la ville. Je lève les yeux et découvre un jeu de lumière bleue incroyable au plafond. Je suis comme transportée … Et je le suis davantage avec la musique. Là aussi, je suis encore impressionnée par le son. Une chose est sûre, c’est que je n’ai pas vu le temps passé une seule fois, puisque je suis arrivée à mon hôtel à 5h du matin.

Un weekend très intense et inoubliable… Par contre, beaucoup de mal à me réveiller le lundi matin 😉

Par Clémence A

#électro #Allemagne #berlin #berlinoises #chute #minimal #mur #nuits #techno
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser