internet

Tendance shopping, on achète autrement

Ecrit par Esther Maury
le 9 octobre 2014

Le shopping est une activité que nous sommes nombreuses à apprécier. On flâne, on essaye, c’est l’occasion de se retrouver entre copines. Malheureusement, nous n’avons pas toujours l’occasion d’aller dévaliser les boutiques : manque de temps ou d’argent, marre de trouver toujours les mêmes fringues dans toutes les boutiques, on rêve parfois d’un nouveau shopping. C’est pourquoi aujourd’hui, TDN fait le point sur toutes les astuces et les nouvelles tendances de consommation, qui permettent de remplir son dressing autrement, et souvent à moindre prix.

On opte pour le shopping d'occasion en ligne

C’est la même chose que le vide dressing, mais cette fois en ligne ! Vous prenez en photo les articles que vous voulez vendre, vous fixez un prix et les autres membres n’ont plus qu’à choisir.

Acheteurs et vendeurs, tout le monde s'y retrouve.

Avantages : une fois que vos fringues sont en ligne, elles sont consultables à tout moment. C'est tout simple.

Le hic : c’est plus long de tout mettre en ligne. De plus, c’est parfois difficile de se rendre compte de l’état/taille/couleur du vêtement selon une photo.

On clique : Vinted  ou Wallapop, Vestiaire collective et Videdressing

On loue les vêtements

Plus besoin d’acheter des vêtements. Vous pouvez les louer et les porter autant que vous voulez ! Celles qui possèdent des belles pièces pourront rentabiliser leur penderie.

Avantages : c’est moins cher que d’acheter, très pratique si vous changez souvent de style, si vous allez à un événement (mariage par exemple), ou si vous êtes enceinte.

Le hic : on ne peut pas essayer les vêtements… et on doit les rendre après. =(

On clique : Mon dressing, Iconity, Une robe pour un soir

vintage

On adopte le style vintage

Le neuf, c’est has been, maintenant, on achète vintage. Ces boutiques se développent pour le plus grand  bonheur des fashionistas ! A Paris, on trouve par exemple le kilo shop ou l’on paye ses vêtements au poids ! 

Avantages : prix bas garantis, et on trouve toutes les tailles et tous les styles.

Le hic : on trouve de tout, c’est donc parfois difficile de s’y retrouver, et les vêtements ne sont pas toujours en super état.

On emprunte les vêtements

A l’Habibliothèque, vous pouvez emprunter les vêtements, souvent de marque car sélectionnés avec choix par les 3 créatrices  et les « tester » en vrai. Après les avoir portés, vous les rapportez à la boutique qui elle s'occupe de les donner au pressing. C'est comme à la…bibliothèque. Au lieu de la carte poussiéreuse de bibliothèque, vous souscrivez à des box de 30 à 50 euros qui vous donnent  droit de louer 3 vêtements maximum à chaque fois. 

Avantages : On adore l’idée de pouvoir louer  des vêtements dans une jolie sélection

Le hic : Les pièces à louer ne sont pas les mêmes que les pièces à acheter. On risque donc de ne pas retrouver exactement le même modèle dans la collection. Dommage.

On clique : L'habibliothèque ou leur page facebook

habibliothèque

On scanne les fringues avec son tel

Vous craquez sur un modèle de votre magazine ? Votre téléphone est là pour vous aider à acheter. Scannez le modèle et hop, vous avez accès à la boutique.

Avantages : c’est encore plus rapide que de chercher sur un site.

Le hic : c’est toujours pareil avec les photos, difficile d’être sure que le modèle vous conviendra une fois porté.

On clique : Zoomdle ou Modaclic

On teste la vidéo shoppable

La marque Kookaï lance la première vidéo shoppable. Pendant le clip de la marque, vous pouvez mettre en pause et cliquer sur l'article qui vous plait pour l'acheter.

Avantages : C'est rapide, rapide, rapide.

Le hic : Pour l'instant, ça ne fonctionne qu'avec la marque Kookaï.

On clique : Kookaï

On essaie dans la rue

Pour diminuer les coûts de retour des vêtements, ASOS invente la cabine d'essayage dans la rue. De cette façon, vous pouvez essayer le modèle pile après l'avoir reçu et le renvoyer tout de suite s'il ne vous va pas.

Avantages : vous savez tout de suite ce qui vous va et ce qui ne vous va pas. Et la marque perd moins d'argent sur les frais de retour.

Le hic : ces cabines ne sont pour l'instant disponibles qu'en Angleterre, et l'on peut craindre qu'un essayage dans la rue ne soit pas très confortable, même avec une cabine.

On clique : Asos

dressing

On s'abonne a une box mode

Après les box beauté, la tendance est aux box mode. On se fait livrer des fringues, directement dans sa boite aux lettres ! 

Avantages : on kiffe l'effet de surprise !

Le hic : on ne sait jamais ce qui arrive, c'est risqué, mais c'est le jeu !

On clique : my gambettes box, timbrée et culotée, Emma & Chloé

Et toujours tendance, les ventes privées. Elles se modernisent et deviennent de plus en plus courtes, voir éphémères. On peut prendre l'exemple de la marque Cheap Monday qui lance une pop up store demain à 10h. A 22h (heure française) et pendant 10 minutes, des jeans seront distribués en libre service à la Bastille à Paris. L'évenement aura lieu en même temps dans 10 capitales du monde. On peut aussi échanger ses fringues avec ses copines lors de vide dressing.

Et vous les filles, comment est ce que vous aimez shopper ? Dites nous tout dans les commentaires !

#appli #brocante #cheap monday #copines #habibliothèque #Internet #iPhone #louer #shopping #style #tendance #vêtments #vide-dressing #vintage
Commentaires (2)
  1. dindonno

    Cela a l’ air très sympa, mais ASOS..NON…….

  2. isa1012

    bravo

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser