écologie

Le Commerce équitable : je m’y mets ! Enfin, j’essaye…

Ecrit par Justine Andanson
le 1 avril 2008

Si on vous dit « Commerce équitable », vous répondez ? Aider les paysans… améliorer leurs modes de vie… ? Oui mais… c’est un peu vague tout cela! Allez, un petit tour des bienfaits du commerce équitable et de ses produits pour se donner envie d’en acheter. Il existe deux types de producteurs, ceux qui […]

Si on vous dit « Commerce équitable », vous répondez ? Aider les paysans… améliorer leurs modes de vie… ? Oui mais… c’est un peu vague tout cela! Allez, un petit tour des bienfaits du commerce équitable et de ses produits pour se donner envie d’en acheter.
Il existe deux types de producteurs, ceux qui possèdent de grandes entreprises et qui peuvent acheter et produire des biens par millions de tonnes, et suivent derrière les petits producteurs (1,3 milliards!), ceux qui ne peuvent ni nourrir leur famille, ni envoyer leurs enfants à l’école, car leurs petites terres ne peuvent rivaliser avec les gros producteurs.

Par commerce équitable comprenez égalité pour tous. En effet, afin d’améliorer les conditions de travail, les droits ainsi que la vie quotidienne de ces millions de travailleurs, le commerce équitable établit un ensemble de règles – surtout commerciales- plus «justes» :

  • Assurer un prix juste : Les récoltes sont achetées à un prix minimal garanti, qui fait en sorte que les coûts de production soient couverts et que les travailleurs reçoivent en plus un salaire proportionnel au travail fourni.
  • Transparence : Supprimer au maximum les intermédiaires entre producteurs et acheteurs afin que les producteurs soient présents lors des négociations et aient aussi leur mot à dire !
  • Faire sortir les petits producteurs de l’ombre en leur donnant les moyens de production nécessaires à leurs évolution commerciale.
  • Égalité entre les sexes : Encourager la participation des femmes dans ce milieu en valorisant leur travail et en instaurant des salaires égaux.
  • Le travail des enfants: Essayer de l’interdire et quand il subsiste, faire en sorte qu’il n’altère pas au bien-être de l’enfant.
  • Soutenir l’environnement, car amélioration des pratiques commerciales signifie aussi amélioration des pratiques environnementales.[image]http://www.trucdenana.com/photos/20081304-commerce-1_grand.jpg[/image]

    Tant de raisons évidentes de se mettre au commerce équitable, et pourtant je suis certaine qu’à peine un produit issu de ce commerce (si ce n’est pas aucun) campe dans nos placards ! Les principales raisons : le manque d’informations (raison plus acceptable après lecture de cet article) et, c’est évident (et humain!) le prix des produits, plus élevé que nos produits habituels.

    Certes, nous ne sommes pas obligées de remplacer toutes nos habitudes, mais le choix est tellement varié : Café, Chocolat, Bananes (et autres fruits), Miel, Sucre, Jus d’orange, Riz, Thé, mais aussi sacs en coton, tabourets, salopettes… qu’on ne peut plus passer à côté !

    Alors, on choisit sa proie, en gardant à l’esprit qu’une tablette de chocolat coûte en moyenne 0,40 euros de plus qu’une tablette traditionnelle, mais que ce petit geste permet de multiplier par quatre les revenus d’un petit producteur et en se disant que, « Oui je mange du chocolat, mais c’est pour la bonne cause » !

    Par Sofiane

    Photos jointes : (source : Wikipedia)

    #écologie #équitable #agriculture #bien être #bio #commerce #droits #enfants #travail
  • Commentaires (0)
    ou pour écrire un commentaire
    ces articles peuvent m'intéresser