témoignage

La nana de l’été : Barbara

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2009

Ma nana de l’été part en voyages … Normal, me direz-vous, c’est l’été ! Oui, mais elle, elle part trois  ans : « quand j’ai rencontré mon mari en 1993, il avait déjà ce projet de partir un jour voyager en famille. Il avait pour sa part déjà navigué en solitaire de très longues périodes […]

Ma nana de l’été part en voyages … Normal, me direz-vous, c’est l’été ! Oui, mais elle, elle part trois  ans : « quand j’ai rencontré mon mari en 1993, il avait déjà ce projet de partir un jour voyager en famille. Il avait pour sa part déjà navigué en solitaire de très longues périodes et souhaitait revivre cette expérience avec femme et enfants un jour. »

« Voyager en famille, naviguer » vous traduisez partir avec ses deux enfants, un garçon Marin qui aura 12 ans, le 23 août et  une fille Adélie qui aura 11 ans le 2 octobre, sur un bateau faire le tour du monde avec des escales régulières. Les plus longues traversées dureront entre 10 et 30 jours, et cela 3 à 4 fois dans l’ensemble du voyage.

Pourquoi partir maintenant en juillet 2009 ? 

Dès 1993, je savais qu’un jour nous partirions sur les mers jolies, ensuite il a juste fallu 16 ans pour que tous les clignotants se mettent au vert et que nous partions prêts, enthousiastes et sereins

Donc tout est vert pour affronter… la grande bleue. J’aime cette image de clignotants qui se mettent au vert. 

Comment fait-on pour être « prêts, sereins, enthousiastes » ?

Je suis fille de marin, j’ai toujours vécu dans les ports, pour moi, c’est presque la suite logique d’une histoire commencée il y a 38 ans déjà….ouf, pas besoin de lui poser la question de l’âge ! L’univers de la mer ne m’est ni étranger ni hostile, je suis bien sur l’eau et j’aime ce qui gravite autour de la mer, la littérature, les aventures, les coureurs au large. C’est un univers qui me séduit et m’impose le respect à la fois. 

Respect, car on ne part pas à la légère naviguer sous les tropiques.

Conseil de TrucdeNana : à l’approche des romances d’été, méfiez-vous des beaux hidalgos qui un soir de pleine lune, on the beach, vous proposent  de vous emmener faire le tour  du monde en bateau. A défaut de vous emmener, ils risquent de vous mener en bateau ? (prochain sujet, j’attends des témoignages).

Car le bel hidalgo de Barbara, Olivier, est un excellent marin, fort de nombreuses expériences maritimes diverses et variées sur toutes les mers du globe.Depuis un an, ils ont suivi des stages de médecine à distance, de sécurité.
Check up complet pour tous, vaccinations, tout est sous contrôle.
Soucieuse quand même pour Barbara, je lui demande si elle a suivi un entraînement, style stage commando ? Car Barbara n’a pas le physique de miss muscles !
J’ai déjà une vie de sportive à terre, elle habite la Rochelle, tennis, vélo, marche à pied, (je m’inquiète), baignade (ouf !) Elle pourra continuer…
Elle est prête car elle a surtout une grande envie de le faire, elle et son entourage. Le temps a eu le temps d’œuvrer. Les enfants encore petits ont compris qu’ils allaient vivre une expérience exceptionnelle et qu’ils pourront inviter les petits copains.

Et tant pis pour ceux qui doutent de cette aventure, cela n’a jamais ébranlé notre Barbara, c’est normal et sain que nous n’ayons pas tous les mêmes aspirations et envies. 
Même si elle sait que tout va changer.

Je me hasarde avec la question un peu négative, j’avoue … « Qu’est-ce qui va te manquer ? »

Comme tout va changer, je pense que les envies aussi changeront. Ici, à terre je pourrais
vous dire qu’un déjeuner avec une amie, une partie de cinoche… (comme nous, quoi !) pourraient me manquer, mais aurais-je vraiment envie de ça en pleine mer… je ne sais pas, l’avenir me le dira … le temps et la distance n’affaibliront pas nos relations humaines, ils privilégient les vraies relations et avec les moyens de télécommunications modernes, on peut garder le fil et prendre le temps de s’écrire, de se dévoiler. Et vivre différemment.

Quelle sera ta journée type d’une femme, d’une maman à bord ? ( Il faudrait peut-être que je me déplace comme grand reporter, sur leterrain pour couvrir la situation et faire un  reportage, « la vie àbord ». A voir avec ma direction.)

Le rythme de vie à bord est important. Il y aura tout d’abord la scolarité qui rythmera nos semaines, avec des week-end, des vacances. Il faudra prendre en considération les contraintes météo, les saisons… comme tous les repères vont changer, il va falloir trouver un nouvel équilibre familial, conjugal avec la promiscuité qui n’existait pas à terre, chacun avait sa vie, ses occupations, amis… Mais les bons moments sont bien plus forts, parait-il, qu’à terre !

Donc, je m’imagine bien commencer la journée par un plongeon dans la grande bleue, quelques longueurs, un bon petit-déjeuner et puis lancer l’école des enfants. J’aimerais bien également en profité pour lire, apprendre, me cultiver, combler mes lacunes en culture générale. Ensuite il y a la gestion du quotidien, la préparation des repas, la gestion des stocks, l’entretien du bateau

Conseil de TrucdeNana : Ne pas attendre un tour du monde en bateau pour changer de rythme, ne pas se laisser enfermer par les habitudes, se créer de nouvelles envies ! Lire TrucdeNana dès le matin en guise de plongeon dans la grande bleue ?

Concrètement que met-on dans une malle qui doit englober la salle de bain, le caddie du supermarché, la garde robe,  « toute la musique que j’aime » et le bon bouquin de chevet ?

Le bateau est aménagé pour le long cours, dans un des flotteurs, les denrées alimentaires sont stockées dans une cambuse, des rangements aérées et un réfrigérateur. J’ai appris à faire le pain, les conserves, à pécher et préparer le poisson. Les fruits et légumes seront achetés lors des ravitaillements en escales.

Sinon côté loisirs une CDthèque, sonothèque, et bibliothèque ont été constituées. Barbara lit déjà à terre 4 à 5 livres par mois. La liste des livres a été faite avec les bons plans lectures des amis et famille et chaque livre emporté a la signature de celui ou celle qui l’a conseillé. Sympa ! (+ lire Trucdenana pour se tenir informée des bons plans nanas).

La garde robe ? Quelques maillots, des tuniques en coton légère, qui sèchent vite, sans repassage, une bonne polaire, un jean, des bermudas, et des vêtements de mer encombrants, incontournables. 

Les produits cosmétiques doivent être avant tout adaptés à l’environnement ensoleillé et salé, des protections à fort indice, des produits naturels, hydratants avec des conditionnements pratiques et sûrs.

L’Accessoire souvent essentiel étant abordé, revenons à l’Essentiel de cette aventure : vivre une aventure unique en famille. Se créer tous les 4 des souvenirs et des liens indéfectibles. Voir mon mari disponible et heureux, voir mes enfants s’épanouir, grandir et s’ouvrir aux autres. Prendre le temps de vivre, d’écouter, d’être disponible. Recevoir amis et famille. Ni enjoliver, ni idéaliser la situation…
« Je ne suis pas une angoissée de nature, certes cela ne sera pas facile tous les jours, mais à terre, non plus,  la vie n’est pas toujours simple. So wait and see« .

Si je peux me permettre, Wait and SEA.

Alors BON VENT de la part de TRUCDENANA et je prends rendez-vous avec Barbara qui sera dans quelques mois non plus la nana de l’été mais  la nana qui est partie trois ans en famille sur un bateau et cela méritera bien un autre portrait (tout bronzé et avec 3 ans de plus !).

Par Marie Terry

#amour #bateau #famille #monde #naviguer #partir #témoignage #tour #vivre #voyager
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser