vagin

Irritations, sécheresse vaginale, brûlures, quand faire l’amour fait mal …

Ecrit par Justine Andanson
le 1 septembre 2008

Sècheresse vaginaleAlors tout d’abord, que l’on cesse de dire n’importe quoi ! La sécheresse vaginale ne concerne pas uniquement les nanas à la ménopause et ne veut pas obligatoirement dire que vous ne désirez plus votre partenaire. De plus, celle-ci se distingue du défaut de lubrification, donc de l’excitation pendant les rapports sexuels, et peut […]

Sècheresse vaginale
Alors tout d’abord, que l’on cesse de dire n’importe quoi ! La sécheresse vaginale ne concerne pas uniquement les nanas à la ménopause et ne veut pas obligatoirement dire que vous ne désirez plus votre partenaire.

De plus, celle-ci se distingue du défaut de lubrification, donc de l’excitation pendant les rapports sexuels, et peut se ressentir tout au long de la journée … pas seulement en pleins préliminaires ! Il ne suffit pas de faire l’amour donc pour s’en rendre compte.

Cette gène se caractérise par des démangeaisons, des brûlures, des douleurs en urinant, des irritations locales ou un inconfort lorsqu’on porte des vêtements trop serrés.

La sécheresse vaginale correspond à une absence ou une diminution de sécrétion du vagin, influencée par les hormones. Privation en oestrogènes, grossesse, allaitement, prise de certaines pilules, traitement de l’acné, tabac, antidépresseurs, produits de toilette inadaptés ou trop forts, stress, choc émotionnel … nombreuses sont les raisons qui « irritent » votre vagin et qui chamboulent vos hormones. Quant aux protèges slips, ils sont déconseillés pendant cette période douloureuse car ils ne font qu’accroître la sécheresse.

Concernant les traitements, et si la sécheresse est d’origine hormonale, les œstrogènes locaux comme les crèmes et les ovules peuvent être la solution.Pour contrer les sensations d’inconfort et augmenter le plaisir pendant l’acte amoureux, privilégiez les préliminaires et pensez au lubrifiant ! Les chauffants sont les plus efficaces …

Brûlures
En général, ces brûlures nous mènent la vie dure pendant les câlins et surtout en pleins préliminaires ! Lorsque notre partenaire nous caresse, nous frotte les lèvres, le clitoris, la vulve …
C’est bien souvent une irritation due à un intense frottement soit lors de précédentes galipettes soit causé par un vêtement trop serré ( et oui encore …). Toutefois, ces brûlures peuvent aussi être une infection génitale telle une mycose ou un herpès. A soigner avec un traitement local ou/et des antibiotiques.

Douleurs vaginales pendant la pénétration

Si celle-ci est située plus proche de l’utérus, c’est sûrement une maladie gynécologique à faire soigner au plus vite ! Cela peut être un kyste à l’ovaire ! Renseignez-vous auprès de votre gynécologue.

Si au contraire, la douleur se situe à l’entrée du vagin, il peut s’agir d’une légère malformation vaginale ou d’un manque d’activité sexuelle qui provoque une souffrance similaire à celle d’une première fois, l’hymen étant très serré.

#amour #brûlures #maladie #maux #sexe #sexualité #vagin
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser