atelier

Décidé, je deviens non-fumeuse

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2010

Ça y est, c’est fait … depuis le 1er février, il est interdit de fumer dans les lieux publics. Gares, enceinte de l’immeuble, hall de notre entreprise, c’est mort ! Plus le droit de tirer sur sa clopinette pendant sa pause ni même de prendre une taffe sur celle de sa collègue, it’s over. Donc entre les no smoking bars de l’année prochaine et le prix du paquet qui va sûrement pas tarder à grimper, mieux vaut se résigner maintenant !



Toutes les meilleures solutions pour arrêter la clope :

  • La volonté
    Avant les gums et le patch, le meilleur des remèdes est encore la volonté et la motivation. De un, faites en sorte que vos proches vous motivent et ne vous laissent pas tomber. Que le premier qui vous tente en vous offrant une cigarette aille en enfer ! De deux, faites une liste avec toutes les bonnes raisons d’arrêter cette dépendance. Cancer des poumons, teint terne, forme dans les chaussettes, mauvaise haleine… je peux vous en trouver des tas si vous n’y arrivez pas. Enfin, faites un jogging pendant une heure, crachez vos poumons et la volonté viendra toute seule.
     
  • Les gommes, patch et inhaleurs
    C’est the solution préconisée par les tabacologues. Chaque fumeuse a besoin de son dosage particulier en fonction de sa dépendance. Il ne doit être en aucun cas sous-dosé car il serait inefficace. En plus du patch, les gommes offrent un complément apprécié par les fumeuses puisqu’en mâchant elles peuvent garder le côté mécanique et remplacer le geste de tirer sur la cigarette. La gamme nicorette s'enrichit et propose une gomme au goût de fruit avec un enrobage croustillant.
    Pour inciter les fumeurs à se ranger du côté des non-fumeurs, le gouvernement finance une aide de 50 Euros par an et par patient. Bonne nouvelle !
     
  • La luxopuncture
    Sur le même principe que l’acupuncture, cette méthode stimule des points déterminés avec un faisceau infrarouge. Les séances se déroulent sur trois jours au prix de 250 Euros avec une garantie de remboursement.
     
  • Séances Allen Carr
    Du nom de leur fondateur, ces séances auraient les facultés de libérer l’accro du tabac en seulement 4 heures. Méthode alternative plus axée sur le psychique et la volonté, elle aurait un taux de réussite supérieur à 50 %. A tester …
     
  • Le Champix
    Nouvelle molécule ultra tendance, ce médicament magique agit directement sur les récepteurs du cerveau. Non remboursé par la sécu, il ne délivre pas de nicotine à l'organisme contrairement aux substituts nicotiniques. Il réduit la sensation de manque et l’irritabilité par action directe et sélective sur des récepteurs du cerveau, sur lesquels il se fixe à la place de la nicotine.
     
  • Cigarette sans tabac
    Quant aux fumeuses qui éprouvent de grandes difficultés à s'affranchir du geste plus encore que de la nicotine, optez pour Smoz, la cigarette sans fumée ! A base de valériane pour lutter contre le stress, et de menthol, elle rappelle la gestuelle du fumeur, ce qui constitue un facteur très important dans le développement de sa dépendance.
     
  • La photo comparative
    C’est ce dont vous avez besoin si vous n’arrivez pas encore (malgré toutes les recommandations des médecins) à vous imaginer les effets néfastes du tabac sur votre peau et votre vieillissement cutané. En un clic, vous verrez votre tête dans 30 ans … et quand vous fumez, bonjour les dégâts !

    Bientôt disponible sur le site : www.way2quit.com (en anglais).

  • Pour obtenir de l’aide et plus de renseignements sur toutes les meilleures méthodes pour arrêter de fumer, surfez sur les sites www.tabac.gouv.fr, www.tabac-info-service.fr et www.niquitin.fr. Et téléphonez au numéro mis en place par le ministère de la Santé et des Solidarités, le 0 820 03 33 33.

    #accessoires #atelier #bien être #cancer #cigarette #compléments alimentaires #fumer #gynécologue #santé #stopper #visage
    Commentaires (0)
    ou pour écrire un commentaire
    ces articles peuvent m'intéresser