chronique

Chronique de Vénus #23 – « Où es-tu ? »

Ecrit par Justine Andanson
le 1 janvier 2008

« Allo Allo Mr l’ordinateur, dites-moi, dites-moi, où est passé mon coeur ? » … « All you need is love » … Voilà deux chansons qui me collent à la peau, paradoxal ?! Oui. Mais tellement vrai. Enfant, je me complaisais à rêver au prince charmant et son cheval blanc, adolescente je croyais que […]

« Allo Allo Mr l’ordinateur, dites-moi, dites-moi, où est passé mon coeur ? » … « All you need is love » … Voilà deux chansons qui me collent à la peau, paradoxal ?! Oui. Mais tellement vrai.
Enfant, je me complaisais à rêver au prince charmant et son cheval blanc, adolescente je croyais que l’amour était eternel et jeune adulte, je songeais à la demande en mariage de mes rêves. Les fiançailles, l’union et la famille. Les clés du bonheur pour moi à l’époque. LA solution aux problèmes de famille et un miracle pour contrer les soucis de couple que je côtoyais depuis ma tendre enfance…dorée et perturbée… Mon premier amour en était le « détenteur », de cette évasion. Le mécène de MA vie. A 25 ans, ce sauveur est devenu imaginaire et « illusion ». La seule personne qui peut nous sauver c’est « soi-même ». L’amour ? Aussi.
En ce début d’année, plus de 7 millions de Bridget Jones vivent en France en pensant à l’homme parfait. On les voudrait tous comme ça : « un homme, un mâle, un vrai … 1m80, brun ténébreux, le sourire d’Enrique Iglesias, le charme de Cal des Worlds Apart ( j’avoue, j’étais fan et alors ?), les cheveux d’une pub Elsève, l’humour de Gad Elmaleh, la douceur d’un Ferrero Rocher et l’odeur de Dior Homme ( le nouveau « Intense ») !

Seulement, cette nouvelle génération de célibataires se veut plus forte en caractère, avec beaucoup de personnalité et une lucidité hors pair. Du coup, elles sont moins naïves et « dociles ». Elles veulent tout contrôler et en même temps se rassurer aux côtés d’un homme qui assume, qui s’assume et les assume. Un mâle qui a la tête sur les épaules. Oui, aujourd’hui nous sommes toutes plus ou moins « paradoxales » et complexes. Oui, nous, ces Super Nanas, on veut rire et s’amuser en boite avec nos amis, on veut s’assumer et être indépendantes mais aussi construire une famille, être mère de deux enfants et s’épanouir au travail. On a l’utopie de croire que c’est possible d’utiliser des sex toys sans se faire juger et l’on se dit encore : « pourquoi pas nous ?! ». Plein d’espoir mais de vérités aussi, on avance en se disant parfois (ou souvent pour certaines) : « Et si c était lui ? » Combien de fois vous êtes vous posées cette fameuse question ?!! Ne répondez pas, je lis dans vos pensées !
Il sera là pour ravitailler mes envies et mes folies… Assez équilibré pour calmer mes angoisses et juste ce qu’il faut de dément pour s’accorder à mes folies ! Ce sera un metrosexuel qui apprendra des femmes, donc de moi. Il suivra mes conseils de beauté, on ira acheter notre fond de teint et nos crèmes anti-rides ensemble ! Certaines, quant à elles, les aiment machos, et très virils, d’autres grands et minces, les aiment roux ou très blonds, timides ou très extravertis… Et vous ce serait quoi votre homme idéal ?
L’homme idéal n’existe pas bien sûr, mais l’amour parfait (ou presque) OUI. L’union de deux êtres qui s’accordent, se comprennent, s’aident et s’entraident, qui s’aiment. C’est possible. C’est sûrement plus difficile de les faire se rencontrer, c’est nécessairement compliqué vu la vie que l’on mène et le monde dans lequel on évolue de rester 70 ans marié ou en concubinage avec la même personne, et logiquement impossible de rester fidèle à la même personne des dizaines d’années. Mais l’alchimie, le « pétillage » existe. Je l’ai connu une fois et je me suis dit : plus jamais je ne revivrai ça. Cette sensation si excitante, aux vertus si apaisantes pour le corps et l’âme. Par enchantement (qui s’est très vite transformé en cauchemar), cette « chose » m’est tombée dessus évidemment sans que je m’y attende une seconde fois. Ne dit-on pas « jamais deux sans trois » ?!

« Le coeur de l’homme parfait est comme une mer dont on ne peut découvrir les lointains rivages ». Proverbe chinois

Par Venus Tic ou (Venus Teak ?)
A contacter sur venustic@trucdenana.com

#adolescence #amour #bonheur #chronique #enfance #passé #réflexion #Vénus #vie
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser