bronzage

Cet été, je bronze intelligent

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2011

Soleil, plage, maillot de bain… pas de doute, c’est les vacances ! Tongs, lunettes de soleil, et paréos sont de sortie. Il fait beau, il fait chaud, la température frôle les 30°C, mais attention ! Pas la peine d’attaquer direct la graisse à traire pour avoir un bronzage chocolat au bout de deux jours. En […]

Soleil, plage, maillot de bain… pas de doute, c’est les vacances ! Tongs, lunettes de soleil, et paréos sont de sortie. Il fait beau, il fait chaud, la température frôle les 30°C, mais attention ! Pas la peine d’attaquer direct la graisse à traire pour avoir un bronzage chocolat au bout de deux jours. En faisant ça, on gâche à coup sûr nos vacances parce que l’on aura attrapé des coups de soleil ou pire, une maladie de la peau. Et là, on sera bien dans le caca(o)… Alors on reste raisonnable face au soleil, et on se protège de la tête aux pieds. Mais on travaille aussi sa culture G, histoire de ne pas s’abrutir au soleil. Cet été, on bronze intelligemment !

Je me protège de la tête aux pieds

Synonyme de vacances, de bronzage, et bon pour le moral, le soleil, on l’adore. Sauf qu’il peut être (très) dangereux pour la peau (on risque maladies et coups de soleil) si on ne se protège pas efficacement, avant, pendant et après chaque exposition.

Je prépare ma peau avant de m’exposer

Déjà quelques jours avant l’exposition, il est bon de bien préparer sa peau au soleil, pour bronzer mieux, plus vite et plus longtemps. On fait des gommages : on enlève les peaux mortes pour mieux bronzer, la peau est douce, et l’on s’assure de garder un joli teint plus longtemps. On peut aussi prendre des gélules pour préparer sa peau, et bronzer plus vite une fois sur la plage. On préfèrera les gélules de bêta-carotène, d’huile de bourrache, de vitamine E, et on boit du jus de carotte, parce que ça donne bonne mine.

Et pour celles qui n’ont pas envie d’arriver en mode cachet d’aspirine sur la plage, on peut toujours tricher un peu avec des bons autobronzants (les lingettes sont très efficaces) ou des crèmes teintés. Mais attention, ça ne dispense en aucun cas de protection solaire !

Je me protège pendant l’exposition

Que l’on soit sur un transat, à la terrasse d’un café ou même en train de marcher dans la rue, il faut se protéger du soleil, au risque d’en subir les dégâts. Toute la journée, on se tartine le corps et le visage de crème solaire, et en particulier entre 11h et 16h, lorsque les rayons du soleil brûlent le plus, ou lorsque l’indice UV atteint 3 ou plus. On ne quitte jamais son tube de crème !

Il est important de bien choisir sa crème solaire. Pour les premiers jours de vacances, on opte pour une crème avec un indice de protection très élevé, pour éviter les coups de soleil, et laisser à notre peau le temps de s’habituer au changement de température. Au fil des jours, on peut diminuer la protection, mais on fait très attention, et on y va doucement.

Il est impératif de protéger sa peau, mais aussi ses yeux qui sont eux aussi attaqués par les rayons UV. Indispensable donc de choisir une bonne paire de lunettes de soleil. Pour être sûr de la qualité des verres, il ne faut acheter que des lunettes qui portent la mention CE (certifiées conformes avec la réglementation de la Communauté Européenne), choisir des verres de protection 100% et ne pas négliger ni la catégorie de protection (de 0 à 4), ni la forme des verres, afin d’avoir une protection totale de l’œil. Attention, les verres les plus teintés ne sont pas forcément les plus fiables. Ils protègent de l’éblouissement, mais ne filtrent pas nécessairement la totalité des UV.

À la plage, apportez un parasol, afin d’avoir de l’ombre dès que vous en avez besoin. N’oubliez pas de porter un chapeau, de préférence à large bord, pour vous protéger la tête, le visage, les oreilles et le cou, et éviter tout risque d’attraper un cancer de la peau.

Je m’hydrate après un bain de soleil

En vacances, la peau n’est pas épargnée par les agressions : changement de température, soleil, sel (à la plage), chlore (à la piscine)… et il faut en prendre grand soin.
Pour garder un teint hâlé et se dire qu’on n’a pas passé sa journée à fondre au soleil pour rien, on s’hydrate le corps ET le visage ! On utilise masques, sérums, et crèmes après-soleil pour éviter toute déshydratation.

Même chose lorsque l’on attrape un coup de soleil, la peau est brûlée et risque de craquer dans les jours qui suivent. Mais en s’hydratant bien tous les jours, on prévient l’effet craquage de la peau, et l’on réussit à l’éviter. Alors on hydrate, on hydrate !
Peau bien hydratée = bronzage longue durée, c’est la formule clé.

Je n’oublie pas de protéger AUSSI mes cheveux !

Parce qu’il ne faut pas les oublier, Sandrine Watel, directrice de publication Hairbox.fr vous conseille : « Les cheveux sont mis à rude épreuve l’été avec les bains de mer et piscine et l’exposition prolongée au soleil. Quasi toutes les marques de cosmétiques proposent des gammes de produits solaires qui sont efficaces à part égale au niveau hydratation que des gammes classiques mais qui possèdent des actifs anti UVA UVB qui protègent les cheveux des rayons du soleil. Il y a des bons gestes à avoir, comme appliquer de l’huile ou du sérum anti UV avant une exposition prolongée au soleil ou les baignades, rincer soigneusement sa chevelure à l’eau douce après une baignade. Certains diront que ce n’est pas bien de se laver les cheveux souvent mais il est préférable de faire un léger shampoing après chaque journée passée à la mer ou à la piscine, et enfin faire un masque ou un soin au moins 1 fois/2 shampoings ».

Alors pour avoir une chevelure à faire pâlir d’envie les autres filles, on chouchoute bien ses cheveux et surtout on les protège au même titre que la peau !

Cette sensation d’avoir la peau qui chauffe et qui bronze, c’est vrai que c’est bon. Sauf que ça l’est moins lorsqu’on finit écarlate… Donc on la joue intelligente, et on choisit de prévenir plutôt que guérir !

Mais bronzer intelligent, ce n’est pas qu’avoir les bons gestes de prévention face au soleil. C’est aussi continuer à faire marcher son cerveau depuis son transat.

Je travaille ma culture G

C’est les vacances, on a fini le boulot, on a donc plein de temps libre. Comment avez-vous prévu de l’occuper ? Ok, à mater les mecs qui défilent sur la plage c’est juste évident parce que c’est THE passe-temps quoi ! Mais à part ça ? À Truc de Nana, on vous propose de travailler vos méninges en même temps que vous vous dorez au soleil (et matez les mecs). Bronzées et cultivées, alors là, à coup sûr, vous les ferez tous tomber !


500 jeux pour l’été
La Culture branchée des paresseuses.

Je lis

Tout est bon à lire. Un livre dont on vous a parlé et qui fait fureur, ou le tout nouveau bouquin de votre auteur préféré qui vient de sortir. On en profite pour se mettre à la page côté littérature, lire tous les livres qu’on n’a pas eu le temps de lire pendant l’année. Bref, on se gave de romans pour l’été. On lit aussi des journaux/magazines pour se tenir au courant de l’actualité nationale et internationale, des nouvelles et futures tendances mode, beauté et déco, ou encore plus légèrement, pour savoir quels couples people ont et n’ont pas passé l’été ensemble, ainsi que les endroits où les rencontrer cet été. Alors au lieu de faire un plongeon dans la mer, on se plonge dans la lecture !

Je joue

Pas au ballon, ni au concours de celle qui aura fait le plus beau château de sable, mais à des jeux « intelligents ». Faites des mots fléchés, croisés, mélés ou des sudokus, histoire de travailler votre logique et votre concentration.

Si vous avez une console de jeux, c’est encore mieux, jouez à des programmes d’entraînement cérébral ou de perfectionnement en langues étrangères pour épater vos amis à la rentrée.

Vous pouvez aussi faire des tests dans les magazines pour mieux vous connaître. Un peu de psychologie n’a jamais fait de mal, et en plus, c’est toujours amusant d’apprendre des choses sur soi !

Le cahier de vacances des paresseuses et le cahier de jeux pour les Filles.

On aime aussi le cahier de vacances Trivial Pursuit et Cranium à faire entre amis, sur la plage comme le soir sur la terrasse (5,90 euros).

Je me refais une culture musicale

À la plage, en général, s’il y a bien un truc qu’on n’oublie pas d’apporter c’est bien notre lecteur mp3. Parce qu’une séance bronzage n’en n’est pas vraiment une sans une bonne musique d’ambiance pour se faire des films dans sa tête, ou pour bouger… ses orteils de pieds (en général, c’est tout ce qu’on ose bouger, on ne va pas se trémousser tout seul sur notre transat !).

Bref, quoi qu’il en soit, pourquoi ne pas en profiter pour se refaire une culture musicale et écouter de la vraie bonne musique, avec des textes profonds, qui nous prennent aux tripes, qui parlent d’amour, de chagrin ou de joie, et aux mélodies envoûtantes, voir entraînantes ? C’est l’occasion de découvrir de nouveaux artistes, de nouvelles chansons, de nouveaux arrangements musicaux, et donc d’élargir notre bibliothèque musicale.
On prend un cours de musique tout en restant allongées sur notre transat, les yeux fermés, quoi de mieux ? L’avantage, c’est qu’après ça, on sera incollables au blind test !

Protégées, bronzées mais aussi cultivées, on est juste au top de notre physique et de notre mental. On peut dire qu’on commence (très) bien l’été !

Par Elodie Cohen Solal

#bronzage #crème #intelligence #jeux #plage #protection #solaire
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser