sida

A bon entendeur, Durex recrute

Ecrit par Justine Andanson
le 1 mars 2010

« Cherche homme ou femme à fort potentiel, débutants ou confirmés, motivés, volontaires, efficaces, capables de s’adapter à toutes les positions. Travail de nuit possible. A domicile ou en extérieur. Pas de salaire, que du plaisir. »
 


En imitant le concept ludique des petites annonces de recherche d’emploi, la célèbre marque de préservatif Durex profite de l’arrivée du printemps pour lancer une grande enquête nationale drôle et sexy. Du 27 mars au 30 avril 2007, le leader mondial du préservatif propose de tester ses produits et particulièrement son modèle phare, le « Pleasuremax ». A la recherche de 20 000 cobayes h/f dans tout l’Hexagone, Durex fait appel aux bonnes volontés. Pas besoin de diplômes, ni de parler l’anglais, il suffit d’être « motivé, endurant, et ouvert aux autres ».

Coup de bluff ? Non. Opération marketing ? Oui, et bien ficelée. Spots de pub hilarants, affiches géantes, hommes-sandwichs …, pour attirer les amateurs, Durex n’y va pas de mains mortes. Pour faire partis des heureux sélectionnés, rien de plus facile. Un site Internet a été mis en place pour recueillir les candidatures. Après sélection parmi les postulants, le fabricant offrira un préservatif perlé et nervuré à ses nouveaux « bénévoles » qui devront après utilisation, répondre à un questionnaire on-line.

A travers cette opération de grande ampleur, à la fois préventive et commerciale, Durex compte élaborer de nouveaux produits plus ciblés et sensibiliser les français.
Pour les aider à mieux cerner nos besoins et le ressenti de leurs clients, rendez vous sur le site www.durextesteurs.fr

#capote #contraception #Durex #homme #préservatif #sida
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser