séduction

Sexercices de style

Ecrit par Justine Andanson
le 18 avril 2013

« Un homme rentre chez lui par surprise après un voyage. La solitude l’a conduit à imaginer le plus beau des retours amoureux. Malencontreusement, il marche sur la queue de son chien, ce qui a pour effet de réveiller sa femme, et son amant. Ce dernier se cache dans la pièce et l’épouse accueille son mari avec gêne. Le mari suppose une entourloupe alors même que sa femme s’offre à lui. Malheureusement, l’amant se fait repérer, c’est le drame (ou pas) »

Début d’un pitch de série B, nouveau synopsis de la prochaine émission télé-réalité du mardi soir, l’éternelle trame d’un bon vieux Feydeau ou d’un traditionnel marivaudage ?

Vous y êtes presque. Il s’agit du début du nouveau roman d’Etienne Liebig qui répond au délicat nom de « Sexercices de style ». Pour les inconditionnelles et celles qui le pratiqueraient déjà, Etienne Liebig est également l’auteur des singuliers ouvrages : « Comment draguer la militante dans les réunions politiques » (ndlr : bah bon courage… !), « Osez coucher pour réussir » (ndlr : bah tiens on va s’gêner… !), « Les ados sont insupportables, lourds, inutiles, chiants, etc., mais ce sont nos enfants » (ndlr : moi quand j'étais ado, on aurait clairement dû  m’abandonner…), « La vie sexuelle de Blanche Neige » (ndlr : ça c’est clair qu’elle doit pas s’ennuyer la coquine !).

Bon, vous l’aurez compris, on n’est pas en train de vous parler du prochain Goncourt, ni du prochain Renaudot… Néanmoins, vous reconnaîtrez peut-être dans le titre, la référence ultime du genre « Exercices de style » de Raymond Queneau que nous avons toutes croisé à un moment ou un autre sur les bancs de l’école, exemple parfait d’une contrainte littéraire (écrire 99 fois la même histoire).

Etienne Liebig, a donc (dans son genre érotico-humoristique évidemment) tenté de relever le défi avec cet ouvrage et nous raconte la même scénette à travers l’histoire de la littérature. De la Bible à E.L James (l’auteur de « 50 nuances de Grey »), en passant par Homère, Platon, La Fontaine, Molière, Pascal, Montesquieu, Apollinaire, Hugo, Zola, Feydeau, Céline, Simone de Beauvoir, NTM (?), il nous narre ce vaudeville dans le style des dits auteurs.


 

Pour l’auteur, l’objectif était à la fois de rendre hommage à tous ces écrivains qu’il admire (à l’exception de E.L James pour qui il ne cache pas son antipathie) mais également de réaliser un rêve : celui de combler certaines failles chez ces auteurs qui, selon lui, aussi talentueux et brillants soient-ils, manquent cruellement de vocabulaire quand il s’agit de décrire une situation amoureuse « crue ».

C’est donc ce qu’il s’attèle à faire avec cet ouvrage. Pas de grandes envolées littéraires, ni de révélations mystiques pour celles qui chercheraient une voie et rêveraient de devenir le futur Rimbaud des temps modernes, ni même un incontournable mais pour la performance et par curiosité, ça vaut le coup de poser un œil dessus !

Divertissant, ludique, et frais. Quoi de mieux pour réveiller et émoustiller nos sens endormis cet hiver et fêter ainsi dignement l’arrivée du Printemps ?

Par Mam’zelle SOU

Retrouvez tous les articles et billets d’humeur de Mam’zelle SOU sur www.mamzelle-sou.com

#blogueuse #chroniqueuse #contraception #make-up #séduction #sexercices #sexualité
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser