Interview

La nana du mois d’avril, Fauve Hautot, danseuse et chorégraphe

Ecrit par Marie TERRY
le 16 avril 2014

On aime bien quand nos nanas collent à l'actu de TDN. Au mois d'avril, on se bouge, et notre nana du mois aussi se bouge ! Mais encore?... Si je vous dis Danse avec les stars, chorégraphe, son nom va s'afficher devant vous. C'est Fauve Hautot, ambassadrice Reebok, une sacrée nana pêchue et flamboyante comme on aime. 

Fauve, chorégraphe et danseuse, la petite trentaine, découverte du public avec l’émission Danse avec les Stars s’est prêtée à nos questions. La première me taraudait, elle s’est imposée comme entrée en matière:

TDN : Fauve, est-ce ton vrai prénom?

Fauve : Oui, c’est mon vrai prénom. J’avoue, un prénom particulier, mes parents étaient fous. Mais j’ai adopté mon prénom, il ne m’a jamais dérangée.

Et la couleur de tes cheveux alors, un acte délibéré?

Dès l’âge de 12 ans, je me suis très vite teintée les cheveux avec du henné. Et maintenant, c’est ma couleur mais c’est un hasard par rapport à mon nom.

Parents fous, comment sont- ils avec toi ? Parle nous de ta famille

Mes parents sont en or et hyper cool. A l’heure d’autour hui, je les considère comme des potes. Nous sommes une grande famille du nord, unie, j’ai un frère et une soeur.

Ce sont eux qui t’ont donné le virus de la danse?

Mes parents m’ont inscrite à des cours de danse quand j’étais petite, à l’âge de 5 ans comme beaucoup d’autres parents qui mettent leurs enfants à des activités. Ils ont choisi la danse car ils étaient passionnés de danse. J’ai continué à l’âge ado, ai enchainé par de la danse sportive. J’ai même arrêté l’école à l’âge de 16 ans. Mais la vie est bien faite! A 16 ans, je suis partie à Lyon, Toulouse, Paris pour danser et commencer à bosser.  J’adore Paris, c’est grand et pratique.

Tu vis à Paris, quels sont tes quartiers, tes adresses ?

Le quartier du 18 e est mon préféré. Mais je me promène moins qu’avant. J’ai moins le temps. Même si j’ai des quartiers où j’aime flâner, j’essaie de ne jamais aller au même endroit, je n’ai pas vraiment d’adresse spécifique. Le Luxembourg est un aussi joli quartier où j’aime me promener.

Comment arrive- t-on à être chorégraphe à Danse avec les Stars? En allant à des castings?

Je savais que l’émission arrivait en France. Le milieu de la danse était en effervescence, les castings s’organisaient. Je me suis présentée comme les autres. Et pourtant, ce n’était pas une bonne période, j’avais un problème de hanche et je sortais de chez l’ostéo mais j’y suis allée quand même car il faut toujours y aller et cela a marché.

Fauve

C’est ta philosophie? « Toujours y aller » ?

Et oui, comme dans la vie en général, même si on a peur, on y va. On reste centrée sur soi et on suit le chemin qu’on s’est fixé. J’ai été prise et quelle expérience!

En quoi consistaient tes missions, ton job?

C’était difficile mais cela a été mon meilleur boulot. C’était un programme très physique, avec de nombreux tableaux à inventer. J’ai tellement aimé ressentir l’adrénaline du direct, « le one shot »! mais avec les aléas du direct.

Tu as une anecdote à nous raconter?

Dans le même soir, je me suis prise une barre dans l’épaule, un coup de poing par le candidat Christophe Licata, j’ai glissé sur la scène, je me suis étalée et tout s’est terminé par un grand coup de pied dans la poubelle. Mais promis, j’ai tout ramassé.

Quelle est ta préparation physique pour tenir le coup lors de ses efforts?

Beaucoup beaucoup de transpiration, bouger et encore bouger. Et beaucoup de travail, danse et footing.

Fauve dansant

Quelle serait ton ordonnance forme que tu livrerais aux nanas? Donc bouger, mais encore?

Il faut y aller petit à petit surtout pour celles qui n’ont jamais pratiqué de sport. Commencer par la marche, le water bike, puis /et la course. Je crois beaucoup aux compléments alimentaires, comme ceux de la marque Solgar, aux vitamines, aux produits détox.

Quels sont tes gestes beauté?

J’ai un geste très simple : l’essentiel est d’avoir un bon teint. Je privilégie des crèmes légères comme celles de la marque Vichy et j’évite les fonds de teint trop couvrants.

Et ton style vestimentaire?

Comment dire? Je ne suis pas très stylée, j’aime juste être à l’aise. En ce moment, je suis dans la période années 90, compensé et tee shirt larges. J’apprécie le confort des jeans Freeman T Porter  et je suis dingue de la marque Ba ‘sh.

Un weekend en amoureux? Tu pars où? Montagne ou mer?

Le sud, ah que oui! (Cri du coeur). Une ville comme Barcelone, et je rêverais d’aller en Grèce, en crête, dans les criques sauvages, au bord de la mer.

Pour finir ma sympathique conversation, je pose mes 2 traditionnelles questions à mes nanas:

Que dirais-tu aux nanas qui vont te lire?

Donc, comme je l’ai déjà dit… toujours y aller ! Se dire que tout peut arriver.
Etre assurée que si tu es bien dans ta tête, tu es bien dans ton corps. Il faut se plaire à soi, être centrée sur soi, avoir confiance.

Quelle question aurais-tu aimé que je te pose et que je n’ai pas posée?

Elle a eu une belle réponse: Fauve est-elle toujours la même sur scène et dans la vie? Alors, je le lui ai posé et voilà sa réponse.

En fait, sur scène, je suis une nana pêchue mais dans la vie, je suis plutôt une nana introvertie.

En tout cas, une nana bien dans sa tête et son corps, qui se connait, jeune pas vraiment (c’est elle qui le dit), qui adore vieillir (c’est encore elle qui le dit). Elle envisage son présent et son avenir dans le sport, elle est l’ambassadrice de la marque Reebok, (adore l’équipe jeune, fraiche et dynamique, c’est encore elle qui le dit ) et dans la création de spectacles, de documentaires, de choses qui laissent des traces qui seront ses bébés?

Et un vrai bébé? Pas encore, il faut trouver le bon. Mais j’ai envie d’une grande de famille. De toute façon, il faut laisser faire.

On aime sa philosophie du « laisser faire » derrière un caractère bien affirmé par l’une des disciplines des plus exigeantes qui soient, la danse. 

Un grand merci à Fauve à qui on souhaite plein de belles réalisations. On va suivre ses actualités et la suivre sur twitter 🙂 et si vous voulez plus d’astuces forme, lisez notre dossier du mois !

Suivez la sur Twitter @FauveDanse

#avril #chorégraphe #danse avec les stars #danseuse #émois #fauve #nana #Reebok
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser