théâtre

Les bobos …

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2010

« Ils vivent dans les beaux quartiers / Ou en banlieue mais dans un loft / Ateliers d’artistes branchés / Bien plus tendance que l’avenue Foch » … Ah… Les bobos, les bobos… chante Renaud sans concession ! Il n’a jamais été plus « in » de parler de cette nouvelle classe, les bourgeois bohèmes, et c’est justement le […]

« Ils vivent dans les beaux quartiers / Ou en banlieue mais dans un loft / Ateliers d’artistes branchés / Bien plus tendance que l’avenue Foch » … Ah… Les bobos, les bobos… chante Renaud sans concession ! Il n’a jamais été plus « in » de parler de cette nouvelle classe, les bourgeois bohèmes, et c’est justement le sujet de cette nouvelle pièce d’Alain Chapuis qui cartonne au coeur d’un quartier branché allant du salon de coiffure « by night » aux boutiques de créateurs, délicieux paradoxe…
Jouée par une troupe énergique où chaque acteur a le challenge de tenir un double rôle, « Nos amis les bobos décoiffe pas mal » ! Captant l’air du temps avec impertinence et répliques qui font mouche, Alain Chapuis a su donner du mordant en croquant les fameux bobos : accessoirisés, ( les lunettes d’intellectuel très sixties ajoutant tout de suite des points à un Q.I ), le dernier I.Pod, le sac acheté dans le Marais, abonnés aux professions où on ne se salit pas les mains, (le bobo est artiste, professeur agrégé, bosse dans la pub…), accent laissant transparaître une liberté de pensée (« Ah ouais-euh ? »), ils nous font rire, ces bobos pleins de bonne volonté aux contradictions multiples bien exprimées dans cette pièce (voter écolo mais rouler en 4×4, connaître l’Afrique mais uniquement avec spa) sans autre prétention que de faire passer un bon moment au public qui rit de bon coeur.

Détail surprenant, beaucoup de ces fameux bourgeois bohèmes venus user leur fond de pantalon Diesel dans la toute petite salle du Mélo d’Amélie, afin de se contempler dans ce miroir pas si déformant que ça… « Nos amis les bobos » est une thérapie pour les concernés ou l’explication d’un mode de vie pour les néophytes.

Qu’est-ce qu’être un bobo ? Avec sa troupe d’acteurs, Alain Chapuis y répond sans jamais être méchant, entraînant ses personnages dans une improbable aventure humanitaire, laissant transparaître chez ces bobos leur naïveté touchante de voir, de penser et de vivre le monde qui les entoure.
Mélo d’Amélie – Paris
Dates : du 10 Janvier 2007 au 01 Septembre 2007
Au Mélo d’Amelie
4 rue Marie Stuart, 75002 Paris
De 19 à 24 euros – Du mardi au samedi à 20h
Renseignements : 01.40.26.11.11

Par Doty Most

#bobos #bougeois-bohémes #comique #drôle #théâtre
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser