Monsieur

Le PDG d’ELITE Monde : Monsieur Bernard HENNET

Ecrit par Marie TERRY
le 28 janvier 2011

Janvier oblige, La nana du mois est un « mec » : Le PDG d’ELITE WORLD : Monsieur Bernard HENNET Et oui, c’est une tradition de TDN, notre nana du mois de janvier est un homme… qui  est comment dire, proche des femmes. Souvenez-vous, l’année 2010, nous avons eu l’honneur d’interviewer Monsieur Marc LEVY, un […]

Janvier oblige, La nana du mois est un « mec » :

Le PDG d’ELITE WORLD : Monsieur Bernard HENNET

Et oui, c’est une tradition de TDN, notre nana du mois de janvier est un homme… qui  est comment dire, proche des femmes.

Souvenez-vous, l’année 2010, nous avons eu l’honneur d’interviewer Monsieur Marc LEVY, un écrivain beaucoup lu par les femmes et aimé par elles.

Cette année, TDN a placé la barre haute en choisissant Monsieur Bernard HENNET qui évolue au milieu des femmes, et même de très belles femmes, aux mensurations idéales, puisque ce sont des mannequins.

Par amour des femmes ? Non, par amour de la Mode. Nous précise-t-il.

Et oui, Monsieur Bernard HENNET est le PDG de cette prestigieuse agence ELITE depuis quelques années.

Une question me brûle les lèvres. Je l’avais mise en rouge sur mon carnet rose : « Votre femme n’est-elle pas jalouse ? » « Non, elle me fait confiance« .

« Comment arrive-t-on dans ce milieu ?« « J’ai été toujours été attiré par l’univers de la MODE depuis mon jeune âge. L’univers d’ELITE est excitant, la mode, la beauté, un business mondial, une territorialité internationale. Être à la tête d’ELITE concrétise ce souhait et d’autres comme celui aussi de voyager. »

Car ELITE, ce n’est pas seulement les agences de Mannequins que chacune d’entre nous connait. Bien sûr, c’est l’agence N°1 dans le monde, qui gère plus de 2 000 mannequins dont 200 pour la France, avec près de 50 agences sur les 5 continents, et qui attire chaque année 370 000 jeunes filles dans le monde, qui se présentent pour participer au concours Elite Model Look qui a lieu dans presque 70 pays.

Mais ELITE, c’est avant tout une grande marque de maquillage, de prêt-à-porter, de sacs, de chaussures, de lingerie

Ce sont aussi 9 millions de contacts par mois sur les différents sites internet du groupe, dont sur leur boutique en ligne : www.eliteshop.com.

Et ce sera prochainement un concept store parisien, dont l’ouverture des portes se fera le 1er mars. Un premier magasin en France (mais pas dans le monde) qui proposera des produits de cosmétiques, des accessoires comme des sacs, des chaussures…

Revenons à Paris et à Monsieur Bernard HENNET qui nous a gentiment reçus.

Je suis rentrée à l’agence ELITE… Enfin, je suis rentrée à l’intérieur de leur agence, dans la prestigieuse Avenue Montaigne, avec mon petit carnet et mon stylo. Et oui, je peux même dire que j’ai foulé le tapis que toutes les stars mannequins ont foulé, na.

Et savez-vous ce qu’il y a dans le hall de l’entrée ? Un miroir ancien un peu chancelant.
« Il est là depuis très longtemps », me confirme Monsieur Bernard HENNET.

Alors imaginez combien de filles se sont mirées avant de monter les 2 étages qui mènent à l’antre de l’Agence. Combien de filles ont troqué leurs UGG pour des talons hauts ?…

Petite indiscrétion de monsieur Bernard Hennet… qui voit tout !

Dans l’Agence Elite, on se croirait dans une salle des marchés, une grande table centrale avec des téléphones et des personnes derrière qui parlent en plusieurs langues. C’est le royaume des bookers : les personnes qui gèrent les carrières des mannequins. Leurs agents.

Parmi cette assemblée, je reconnais monsieur Vick MIHACI, Directeur Général Elite Model Management, que j’avais eu le plaisir d’interviewer lors du premier casting d’ELITE MODEL LOOK.

« Booker, c’est un sacré boulot ! Le booker doit avoir du talent, du goût et de la sensibilité« , nous dit Monsieur Bernard Hennet.
Et une capacité à bosser non stop pendant les Fashion Weeks ?…
J’ai même volé une bride de conversation d’un booker : « Elle a un potentiel, cette fille, il me la faut ».

Oui, les mots sont peut être un peu crus, sortis de leur contexte mais promis, ils ne reflètent pas l’esprit paternaliste qui est chez ELITE.

Monsieur Bernard HENNET donne le ton en disant haut et fort qu’il est soucieux du respect de la femme, des droits de la femme. Il veille à ce que les filles surtout quand elles sont jeunes, voire très jeunes comme c’est le cas, soient bien encadrées, avec des personnes attentives à leurs attentes, leurs doutes, leurs soucis de jeunes filles. Dans le but de leur donner toutes les meilleures conditions pour exercer  un beau métier, celui de mannequin.

Lui aussi dit exercer un très beau métier : « Transformer le destin d’une fille, l’effet cendrillon ». Belle image.

Monsieur Hennet considère que devenir mannequin est le plus beau métier du monde pour une femme : « elle voyage, va dans les plus beaux endroits, rencontre des personnes passionnantes ».

Oui mais comment devient-on mannequin de cette prestigieuse Agence ?

« Pour vivre cela, il faut être bien dans sa peau, avoir et garder les pieds sur terre, avoir une personnalité, la motivation et la conscience que c’est un vrai job.« 

Selon Monsieur Bernard Hennet, tenter cette vie-là même sur une période courte,  prendre une année sabbatique par exemple, peut être très enrichissant.

Nous l’avons vu dans les castings de cette année, les filles qui se présentent ont toutes ou presque à cœur de faire des études et de réussir une autre vie professionnelle. Beaucoup veulent être médecins !

Même si une carrière chez ELITE peut durer et que certaines femmes de 40 ans sont encore choisies pour des défilés, des photos, il est vrai que la carrière de mannequin peut laisser envisager une autre profession.

Surtout lorsque les jeunes filles sont remarquées très tôt, à l’âge de 14 ans donc encore à l’école. Certaines ont des projets, d’autres pas, dans tous les cas, elles doivent être préparées et formées à faire un autre métier.

ELITE veille à ce que les jeunes filles continuent leurs études si elles le désirent, ou si leurs parents l’exigent.

L’agence se charge d’aménager les horaires des séances photos, les dates et faire coïncider des shootings pendant les vacances… Avoir une tête bien faite mais aussi une tête bien pleine.

« La solution idéale est l’adéquation entre les parents de la jeune fille et la jeune fille », nous dit Bernard Hennet.

En effet, souvenez-vous, lors du reportage sur le concours Elite, une participante, Lauriane, avait renoncé au Casting car ses parents n’étaient pas d’accord pour qu’elle continue l’aventure.Dans registre différent, Alice, finaliste du grand concours Elite France 2010, n’est pas allée à Shanghai pour la finale Monde parce qu’elle souhaitait privilégier ses études.

L’agence ÉLITE a respecté ces deux choix. L’agence ÉLITE a même accepté d’aménager la carrière d’Alice qui débute bien. Elle reste très concentrée sur ses études mais elle se rend disponible pendant les vacances et les week-end pour lancer sa carrière.

N’oublions pas, Alice a été l’heureuse élue parmi les 370 000 jeunes filles qui se présentent chaque année, dans le monde, pour participer au concours Elite Model Look.

Et si c’était vous ?

Il faut respecter quelques critères :Être âgée de 14 à 22 ans.Mesurer minimum, 1m72.

Je me hasarde… « Mais pourquoi cette taille ?« « La taille idéale requise est d’ailleurs plutôt entre 1m 78 et 1m82 ». Monsieur Bernard Hennet m’explique que cette taille est plus harmonieuse pour les défilés, pour la mode. On pourrait éventuellement envisager une taille moindre pour les mannequins beauté.

Le poids ?« Concernant le poids, il n’y a pas de critères précis contrairement à la taille. Elles doivent juste avoir un corps harmonieux par rapport à leur taille. Nous les incitons à avoir une hygiène de vie saine, à faire du sport régulièrement, s’alimenter sainement, cela est indispensable pour avoir une belle peau, tenir le rythme soutenu. »

C’est vrai que j’ai été agréablement surprise que les jeunes filles retenues ne fussent pas maigres mais avaient de « jolies formes maitrisées ». On peut dire cela ???
Mais je retiens surtout cette belle phrase  de Monsieur Bernard Hennet :
La beauté passe par la santé.

Un autre critère essentiel : « être photogénique« .

Alors là, conseil, regardez votre photo photomaton et pleurez ou riez.
« La photogénie n’est pas la beauté ». C’est une autre approche et là malheureusement, on l’a ou on ne l’a pas.

« Je ne suis pas photogénique, c’est le désastre de ma vie« , autre petite indiscrétion de Bernard Hennet mais ne le répétez pas, c’est juste entre nous.

Bref, venez tenter votre chance et faites confiance à l’œil aiguisé des recruteurs.

Les recruteurs de l’agence Élite vont parcourir la France entière (Lille, Paris, Rouen, Strasbourg, Bordeaux ou encore Lyon) lors de 14 castings qui se dérouleront entre le 23 mars et le 8 juin 2011. TDN vous donnera les lieux et dates.

Dernière question à Monsieur Bernard Hennet : « Vous qui voyez toutes ces belles filles, pour vous, qu’est-ce qu’une femme séduisante ?« « Je ne regarde pas les femmes », me dit-il. Je souris et attends…
« Une femme qui a de la personnalité, du charisme, de l’humour ».

« Un nom, j’insiste ?« , j’ose lui demander…« Carole Bouquet, elle a tout, une modernité permanente, Claire Keim… ».

Bon, les nanas, je vous souhaite d’entrer vous aussi à l’agence ÉLITE, pas comme moi avec mon petit carnet rose mais avec votre carnet, peu importe la couleur, rempli de belles photos.

Je vous souhaite de rencontrer Monsieur Bernard HENNET qui est un homme charmant, et qui a pris du temps pour TDN malgré un carnet (un agenda, noir ou marron…) bien rempli et nous l’en remercions vivement.

Je vous donne un truc pour soudoyer le jury : un gâteau tout dégoulinant de chocolat pour Monsieur Vic MIHACI, le gourmand.

A vous de jouer !

Cela serait cool qu’une lectrice de TDN devienne un mannequin de l’agence ÉLITE
comme les plus célèbres Top Models tels que Linda Evangelista, Cindy Crawford, Stéphanie Seymour ou encore Gisèle Bundchen.

Par Marie TERRY

#agence #Bernard #casting #Elite #HENNET #look #mannequins #model #monde #Monsieur #PDG
Commentaires (1)
  1. sebobolavie

    Je tente ma chance pour une Saint Valentin pétillante, charmante, enivrante, exaltante, marrante…

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser