voiture

La voiture du futur

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2010

On l’imaginait volante avec peut être un look très Doloreane (ndlr : Retour vers le futur), en tout cas on ne l’a pensé pas écolo ! Il y a quelques années, puissance, vrombissement, et intérieur cuir étaient tous ce que l’on désirait. Aujourd’hui on nous parle de voitures électriques, de bio carburant ou encore de […]

On l’imaginait volante avec peut être un look très Doloreane (ndlr : Retour vers le futur), en tout cas on ne l’a pensé pas écolo ! Il y a quelques années, puissance, vrombissement, et intérieur cuir étaient tous ce que l’on désirait. Aujourd’hui on nous parle de voitures électriques, de bio carburant ou encore de moteurs hybrides. La planète se met au vert, et notre vieille titine devient sa principale ennemie. Alors comment s’inscrire dans cette démarche écolo, comment participer à la sauvegarde de l’environnement, quelle voiture acheter au dépend de notre démon polluant ??? Nous avons fait le tour des véhicules les plus rentables écologiquement mais également économiquement, pour que l’environnement ne soit pas un désastre pour votre portefeuille.
Les marques françaises ont bien compris l’enjeu environnemental. Elles le montrent en sortant des séries écolos à grand renfort de publicité. C’est le cas de Renault qui a une gamme baptisée eco2. Des voitures qui roulent soit au biodiesel, à l’éthanol 85 ou encore dégagent moins de CO2 dans l’atmosphère que leurs grandes sœurs.

  • La Mégane 1.6 16v 105 chevaux en est un exemple. Commercialisée depuis juin 2007, elle représente la toute première offre bioéthanol de Renault en Europe. Acquérir cette voiture propre vous coutera au minimum 18 650 euros.
  • Attendue pour 2008, la toute nouvelle Twingo répondra aux besoins écologiques en roulant au biodiesel B30. Le prix annoncé est de 13 650 euros.
    Citroën veut également témoigner son engagement en faveur de l’environnement. Pour se faire la marque française fait confiance au gaz naturel, et met en avant des véhicules émettant moins de CO2.
  • La C3 1.4i Gaz naturel est la plus belle preuve de cet engagement. Dans le cadre d’un partenariat avec Gaz de France, recharger sa voiture à domicile serait même prochainement envisageable. En attendant, les véhicules au gaz naturel gagnent du terrain sur le marché. Le prix de vente est de 15 830 euros.

    La France n’est pas la seule à s’inquiéter pour notre belle planète. Loin devant Renault ou Citroën, c’est le constructeur Toyota qui s’est investi dans l’écologie avec succès, un million de véhicules hybrides vendus en 10 ans. Le [url=http://www.hybridsynergydrive.com] site[/url] internet donne le ton. De multiples informations sont données pour sensibiliser les clients.

  • La Toyota Prius est la préférée des hybrides Toyota. Vendue à partir de 25 550 euros elle a su trouver sa clientèle rapidement. La Prius c’est aussi une belle prouesse technologique. Avec entre autre, un système d’aide au stationnement via une caméra installée à l’arrière du véhicule, une prise pour iPod ou encore une navigation par satellites.
    Gaz naturel, moteurs hybrides, biocarburant quel choix faire ? Tout d’abord pour les néophytes, une explication de ce que sont les biocarburants et les moteurs hybrides s’impose. Les premiers appelés également agrocarburants sont produits à partir de matériaux organiques renouvelables, comme l’huile végétale.Les seconds sont une combinaison de deux moteurs différents. L’un est thermique, l’autre électrique. Le but est donc de rouler à l’électricité le plus longtemps possible. L’avantage de ces moteurs réside en la diminution jusqu’à 50% de la consommation du véhicule.

    Pour ce qui est du choix, à l’heure actuelle le moteur hybride prime. Moins contraignant, une recharge électrique plus facile d’accès que le gaz naturel, il séduit par sa simplicité. Ecologiquement parlant, il est clair qu’il n’est pas le plus efficace. Le biocarburant est une excellente solution. Moins cher, très propre, il devrait connaître durant les prochaines années un grand intérêt de la part des constructeurs, mais également des automobilistes qui en ont marre de voir le prix de l’essence grimper à la pompe.

    Par Belinda Kheddouche

    #bien être #environnement #hybride #pollution #voiture
  • Commentaires (0)
    ou pour écrire un commentaire
    ces articles peuvent m'intéresser