Interview

La nana du mois de décembre : Luana Belmondo, passionnée de cuisine

Ecrit par Marie TERRY
le 22 décembre 2013

TDN n'avait encore jamais donné la parole à une femme qui aime cuisiner et qui a fait de sa passion,un art et un métier. C’est chose faite pour ce dernier mois de l'année 2013, Luana Belmondo est notre nana du mois. On la retrouve sur France 5, dans l'émission "C'est à vous " Je l'ai rencontrée lors d'un concours de cuisine pour élire le meilleur chef pâtissier 2.0 imaginé par le groupe Barrière, elle était membre du jury. Elle a accepté de répondre à mes questions et de terminer la saga des nanas de l'année 2013. Interview sans fard d'une femme généreuse et aimable qui parle franchement de sa vie dont le sel est un peu la cuisine et sa famille...

Luana, comment en êtes-vous arrivée là, à ce beau parcours ?

Je me le demande moi même. Cela fait 5 ans que je suis dans « la cuisine médiatisée ».
Avant j’étais à la maison, avec mes enfants (3 garçons) et je m’occupais d’eux et de mon mari.(Luana est l’épouse de Paul Belmondo,le fils de Jean Paul Belmondo, avec lequel elle est mariée depuis de 20 ans.) Mais il y a 5 ans, je me sentais seule, mes garçons étaient grands (ils sont actuellement âgés de  22, 20 et 15 ans) et j’ai eu envie d’être dans l’actif, de faire quelque chose qui me plaisait. Bien sûr, j’allais à des expo, je visitais les musées et profitais de ma liberté mais cela ne me satisfaisait plus. Je me rendais compte que je me mentais. Alors, je me suis posée la question en ces termes: qu’est ce que Toi, tu aimes faire, et que veux tu vraiment faire? Et la cuisine s’est imposée à moi.

Pourquoi la cuisine ?

Oui, à l’âge de 19 ans, j’ai été mannequin mode. Je suis arrivée de mon pays natal (l’Italie) car j’avais été remarquée par une agence de France. Mais ce n’était pas vraiment une vocation et je n’avais plus travaillé dans ce secteur. Alors quand je me suis posée la question de reprendre une activité, quelques années plus tard, la cuisine est donc devenue une évidence car cuisiner a toujours été dans mes gènes, ma maman cuisinait beaucoup.

Alors comment fait-on pour passer de sa cuisine à la cuisine d’un plateau télé?

Par un heureux hasard. Par mon amie Laetitia Hallyday qui m’a présentée Alessandra Sublet qui a fait le pari sur moi pour officier derrière les fourneaux dans son émission sur France 5″ C’est à vous ». J’ai passé un casting, j’étais morte de trouille mais elle a su me rassurer et j’ai été engagée:  je suis en fait une vraie autodidacte.

Après avoir régalé les convives d’Alessandra Sublet, vous poursuivez avec Anne Sophie Lapix?

Oui, j’ai de la chance. J’aime beaucoup ces 2 femmes.
Alessandra m’a tout appris. Je n’étais pas habituée à cette ambiance d’émissions TV. Elle m’a portée, soutenue. Elle a été courageuse d’arrêter son émission en pleine gloire.Maintenant, c’est une amie que je vois en dehors des plateaux.
Anne Sophie, qui lui succède a sacrément relevé le défi. C’est une femme très généreuse.

Votre nom « Belmondo » vous a-t-il servi ou desservi?

Je dirais ni l’un, ni l’autre. Il est ni acquis, ni subi.Je vais vous faire rire, mais quand j’ ai rencontré Paul, je ne savais pas qui il était. Ce sont mes amis qui me l’ont appris. J’étais dans la naïveté la plus complète. Je vivais le quotidien d’une rencontre et je ne me rendais pas compte.

Depuis toutes ces années, comment vivez-vous cette notoriété ?

Je suis libre de mes choix, je n’ai pas d’interdit et je respecte la famille Belmondo. De toute façon, Paul n’a jamais été le fils de… Il est resté simple, sinon, je ne me serais jamais mariée avec lui.Nous vivons une vie normale et sommes dans la réalité de la vie.

Avez-vous transmis votre amour de la cuisine à vos fils ?

Et oui mon fils ainé, Victor, aime cuisiner. Le second fait une école de cinéma.On verra pour le dernier!

Luana s’est prêtée au jeu des questions flash: 

  • La cuisine, c’est… une femme
  • Un jour sans cuisine, c’est… reporté à demain!
  • Un plat pour un déj entre nanas... Quelque chose qui se mijote pour pouvoir rigoler, lasagnes végétales (Luana est végétarienne).
  • Un dîner entre amoureux… Des spaghettis avec de l’ail, de l’huile d’olive, et du piment rouge, feu de cheminée et je vous laisse imaginer la suite…
  • Café ou thé ? Café italien, le moka qui imbibe la maison dès le matin.
  • Sucré ou salé ? Salé.
  • Un plat à transmettre à votre future belle fille (sur 3 mecs, il y en aura une) ? Des spaghettis carbonara avec n’importe quel fromage et pas de crème.
  • Et bien sûr, calendrier oblige : Noël, à la montagne ou à la mer ? Ni l’un, ni l’autre, chez moi, à Paris ou à Rome dans ma famille.
  • Une tradition de Noël ? Le jour de Noël, j’invite toujours une ou 2 personnes qui sont seules, sans famille ou expatriée, emmenée par mes enfants aussi.
  • Votre liste de Noël version cuisine ? Une louche Alessi en bois pour mélanger les pâtes, un robot Magimix, promis, je n’en ai pas et pour un  autre cadeau « pas orienté cuisine », un voyage en Inde, j’en rêve, j’aime tellement voyager car je ne suis pas très bijou, pas très fashion.
  • Ma traditionnelle question : que diriez-vous aux nanas qui vont vous lire ?
    Ne pas tricher, quand on ne triche pas, on voit dans les tripes, le coeur.
  • Dernière question, (toujours la même) quelle question auriez-vous aimé que je vous pose et que je ne vous ai pas posée? « Tu m’invites quand à dîner? »

Décidément, nos nanas du mois me surprennent. A sa réponse, j’ai éclaté de rire et du coup, je ne sais plus si c’est moi ou si c’est elle qui pose la question. J’espère pour elle que c’est moi.
Et comme Luana ne triche pas, qu’elle est une femme simple, généreuse et drôle, je serais ravie d’aller goûter les lasagnes ou les spaghettis ou autre. De toute façon,déjà son accent italien me régale!

Vous pouvez retrouver les recettes de Luana dans son livre, Luana à table.

Luana a également sélectionné pour TDN, des recettes pour composer un repas de Noël.
L’entrée proposée était les Saint Jacques au pistaches et à l’orange, puis le plat de Sardaigne, Spaghettis aux palourdes et bottarga et le dessert sera dévoilé dimanche 22.

Un grand merci à Luana qui est généreuse, nature,bien dans sa tête et sa vie et vraiment très sympa à qui on souhaite de belles fêtes en famille autour d’une bonne table.

On vous tient au courant de la suite…

#Alessandra Sublet #Anne-Sophie Lapix #c' est à vous #cuisine #émission culinaire #fetes #la nana du mois de décembre #Luana Belmondo #nana du mois #noel #recettes #spaghetti carbonara #spaghettis #télévision
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser