Interview

La nana du mois de juin : Alessandra Sublet

Ecrit par Marie TERRY
le 10 juin 2015

En juin, on voulait une nana peps, du genre "the girl next door", qui illumine notre écran de son beau sourire et de ses rires. Un nom s'impose : celui d'Alessandra Sublet.
Présentatrice choc pour des diners tout sauf mondains avec C'est à vous, émission qu'elle a animée pendant quatre ans, présentatrice chic de soirées dans le lieu prestigieux de la Tour Eiffel, maman de 2 enfants, auteur du livre « T’as le blues baby ? » et depuis peu créatrice mode avec sa collection "Supernana"... Alessandra c'est TOUT ça et c'est notre Nana du mois.

Alessandra s’est confiée à Trucs De Nana entre 2 plats. Pas de chichi entre nous, on a partagé le dessert, des fruits frais très healthy, très « TDN ». Déformation professionnelle, elle a commencé à m’interviewer, entrecoupée d’une interpellation par un de ses fans qu’elle a gentiment salué pour me dire ensuite dans un beau sourire: « je suis à vous, prenez votre temps ». J’ai pris mon temps, mon papier et mon stylo et j’ai eu l’impression de déjeuner avec une copine.

TrucsDeNana : Si je vous dis que vous êtes une girl next door…

Alessandra Sublet :  C’est ce que j’ai dit à Virginie Effira lors d’une interview. Et pour moi, c’est un compliment. C’est un signe d’accessibilité, la bonne copine qu’on aimerait avoir !

Et c’est l’image que vous voulez donner ?

Quand vous faites de la TV, vous rentrez chez les gens et vous êtes dans leur quotidien. Il y a un lien qui se tisse. Mais pour moi rien n’est calculé, c’est comme ca ! Je suis spontanée comme on le voit sur un plateau télé et pas autrement. Pourquoi avoir une double image ? Pourquoi se créer un genre? Il n’y a pas de décalage entre ce que je suis au travail et ce que je suis dans la vie de tous les jours. Il faut rester soi même.

C’est votre famille qui vous a transmis ces valeurs de simplicité?

Oui et je suis très famille ! J’ai bien sûr, mes parents, une soeur et un frère. On aime se retrouver tous ensemble aux fêtes de Noël ou pendant les grandes vacances ! C’est formidable et tous ses moments en famille n’ ont pas de prix.

Vous avez grandi à Lyon?

Juste à coté à Feyzin au sud de Lyon. Soit vous rattachez cela aux raffineries, soit à l’autoroute du soleil ! En tout cas, c’est un village et c’ est là que j’ai grandi. Je retrouve mes racines, ma grand mère y est encore et c’ est formidable de retourner dans la maison où l’on a passé son enfance.
D’ailleurs je ne suis pas une citadine! Je vis en dehors de Paris, à la campagne.

Bac à Lyon et études de danse en même temps?

Oui, j’étais à Chevreuil (école très lyonnaise). Je voulais être danseuse, je faisais sport études danse. Mais j’ai raté le concours de l’opéra. Aujourd ‘hui, les codes de la danse et la mentalité ont bien évolué et c’ est bien. Je suis admirative de Misty Copeland devenue une femme et une danseuse magnifique, soliste d’une des meilleures compagnies au monde. Mais ne pas réussir ne m’a pas traumatisée.

Et le journalisme, comment est-il apparu dans votre carrière? 

J’ai commencé une école de journalisme à Lyon. Mais cela ne m’a plu. Je voulais aller sur le terrain, voyager et vivre des expériences ! Etre dans la vraie vie ! Ce que j’ai fait et cela m’a appris beaucoup de choses. J’ai habité aussi aux USA et en Afrique du sud.

Que dites-vous face aux critiques sur vous et otre soi disant manque de culture?

Je pense que les téléspectateurs ont tout autant de culture que ceux qui la font !
Quand aux critiques c’est le jeu, puisque on s’expose. Je n’ai rien à me reprocher. Ce qui compte, c’est la fidélité du public ! Avec C’est à vous et un soir à la Tour Eiffel, j ‘ai pris des galons (rires) et acquis une certaine reconnaissance dans le métier.

Comment justement nait une émission ? Vous avez testé de nombreux formats sur de nombreuses chaines? Radio, TV , direct ou pas…

Une émission quotidienne comme C’est à vous demande des exigences précises: une émission chasse l’autre, il faut avoir en tête de s’ améliorer chaque jour. Ce sont des challenges et j’aime les challenges. Un émission hebdomadaire, c’est tout autant de travail. Il faut être patient et essayer de convaincre les téléspectateurs.

Ce que vous avez fait pour Un soir à la Tour Eiffel ? Comment choisit-on ses sujets ? Ses invités?

L’émission USTE a nécessité une énergie folle, un an de préparation au vu du lieu et des contingences techniques, 2h de direct, 14 invités en moyenne : un marathon hebdomadaire !
Mes invités sont multiples, hommes politiques, personnalités publiques, tous les domaines y passent.. J’aime aussi recevoir des anonymes dont le quotidien est proche du nôtre. Je ne me vois pas présenter des émissions politiques. Je l’ai fait un peu à C’est à vous mais c’était dans une ambiance décontractée.

Cette émission USTE s’arrête justement ce soir?

La Tour Eiffel nous demande trop de contraintes budgétaires et techniques mais je reviens à la rentrée à la même heure le mercredi dans un autre lieu et toujours sur France 2.

Quelque soit vos apparitions, vous avez l’air toujours à l’aise, souriante, détendue?

Il faut rester soi même comme je le disais. On peut être confrontée à des situations, graves incongrues, comiques.  On n’est pas dans le monde des bisounours ! Mais j’essaie toujours d’être dans le respect et la bienveillance.Je garde le vouvoiement. Je suis sur le plateau comme si j’étais chez moi en tant que téléspectatrice.

En tant que personnage publique, comment gère -t -on son image?
(Je l’ai vu en live avec sa réaction spontanée et très gentille avec un de ses admirateurs)

Je fais un métier public donc j’en assume les conséquences. Mais je ne choisis pas de faire la une des couvertures de magazines people. Je suis très casanière et je sors peu. Je préfère ma vie avec mon mari et mes 2 enfants.

Justement, vous avez écrit votre bouquin, « T’as le blues baby ? » après la naissance de votre fille.

Oui, cette première naissance a été un tsunami et j’ai voulu apporter mon témoignage dans un livre. J’ai mis ma notoriété au service des autres femmes qui sont aussi passées par ces moments difficiles. J’ai écrit ce livre pour cela.

Présentatrice aimée, un bouquin à votre actif, des productions d’émissions et maintenant créatrice d’une collection de tee-shirts ? Racontez… On est trop intéressées.

alessandra sublet supernana

Regardez bien l’inscription 😉

Oui avec ma styliste Bénédicte Guéneteau que je connais depuis 12 ans, nous avons créé une  petite collection Supernana en collaboration avec Rad (rad.co). Des sweat, tee shirts ou body pour adultes et pour enfants. Ca nous éclate et c’est vrai que nous sommes toutes des supernana !

Alessandra s’est prêtée au jeu des questions flash :

  • Café ou thé?
    Ni café, ni thé, chocolat chaud, celui de ma maman.
  • Dress code pour une  soirée en amoureux?
    Jean et petit blazer.
  • Dans votre salle de bain, il y a…
    Très peu de produits de beauté, une BB crème de Garnier, des huiles essentielles, je les achète dans la pharmacie de mon village et j’en mets partout, sur mon visage et dans la chambre des enfants.

Que diriez-vous aux nanas qui vont vous lire?

Que nous sommes pareilles ! Mêmes envies, même petit tracas dans la vie bref, on vit les mêmes choses, la notoriété c’est juste un petit plus !

Quelle question auriez-vous aimé que je vous pose et que je ne vous ai pas posée?

C’est une bonne question. Pendant combien de temps vous voyez vous faire ce métier ? Et je vous répondrais que j’aime ce que je fais et que seuls les téléspectateurs auront le dernier mot!

Et nous aussi, on n’a aussi notre mot à dire ! A Trucs De Nana, on est fan, on veut vous voir et vous revoir car vous nous faites rire et sourire. Et en plus, avec votre tee shirt de SuperNana, vous faites partie de la commnunauté de nanas, qui ne se prennent pas la tête, qui est en plus bien faite, ce qui ne gâche rien et bien sur les épaules !

Pas de chichi entre nous, juste un selfie et surtout un grand merci !

#Alessandra Sublet #animatrice #collaboration #mode #Présentatrice #Rad.co #Supernana #tele
Commentaires (2)
  1. Elliot75

    Je l’adore ! Naturelle et plein de joie de vivre 🙂

  2. CynthiaMdb

    Simple et naturelle, j’adore !!!

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser