sexe

L’art de la fellation

Ecrit par Justine Andanson
le 1 juin 2010

La fellation est, nous le savons toutes, une des pratiques sexuelles qui plait le plus aux hommes (souvent considérée comme « reine des caresses») et qui, si elle est bien « faite », peut les emmener aux septièmes cieux. Par contre, nombre d’entre eux sont totalement rebutés par une fellation trop brutale où les coups […]

La fellation est, nous le savons toutes, une des pratiques sexuelles qui plait le plus aux hommes (souvent considérée comme « reine des caresses») et qui, si elle est bien « faite », peut les emmener aux septièmes cieux. Par contre, nombre d’entre eux sont totalement rebutés par une fellation trop brutale où les coups de dents et des mouvements trop brusques peuvent même leur faire très mal. Et nous sommes également beaucoup de femmes à ne pas trop apprécier ce rapport génito-buccal par dégout (du à un manque d’hygiène, à une méconnaissance des « lieux » ou à des expériences humiliantes) ou tout simplement par timidité et peur de l’inconnu.
Heureusement, le célèbre Gérard Leuleu (au nom prédestiné…) à pensé à nous en publiant tout récemment son dernier ouvrage dans le domaine de la sexo : « l’Art de la Fellation/l’Art du Cunnilingus, un acte d’amour, un plaisir exquis » (Leduc.S Editions, 6,90 Euros) à destination des femmes et/ou des hommes qui veulent donner beaucoup de plaisir à leur partenaire. Après le succès du « Traité des caresses » et du « Traité des orgasmes », l’auteur nous expose donc au recto de son nouveau livre les b.a.-ba de la fellation et au verso ceux du cunnilingus. En ce qui concerne la première partie qui nous intéresse le plus, elle se décompose en 10 chapitres, à savoir :
– Tout savoir sur la vie du pénis
– Pourquoi ils aiment ? Pourquoi elles aiment ?
– Positions pour la fellation
– Se mettre d’accord avant
– Les préliminaires
– Des gammes pour devenir virtuose
– Cours supérieur de fellation
– L’art est fait de détails
– Les accompagnements
– Au diable vos réticences

L’auteur se propose donc, en un peu plus de 120 pages, de nous familiariser avec le pénis en nous expliquant son fonctionnement et en nous exposant ses différentes composantes. On apprend également qu’il est primordial de ne jamais se forcer pour cet acte, qu’il ne sert à rien de le faire « juste pour faire plaisir à son compagnon » et de bien en avoir discuté au préalable en cas de réticences ou d’hésitations. Il est aussi fondamental d’exiger une hygiène irréprochable de la part de son partenaire, nombre de femmes pouvant être écœurées par les odeurs. Nous découvrons ensuite quelques techniques d’approche pour susciter d’agréables préliminaires où comment solliciter la hampe, le frein ou clitoris de l’homme, la couronne, le branle et les bourses. Enfin, le livre répond à certaines questions embarrassantes comme « que faire avec les poils ? », « Peur que son sperme ait mauvaise odeur ou mauvais gout », « Peur que son sexe ne soit pas beau et conforme, qu’il ait une forme anormale » (et là, un grand regret : aucune illustration pouvant satisfaire notre curiosité !). On retiendra par exemple, qu’une fellation réussie c’est avant tout beaucoup d’attention, de doigté et de douceur tout en pouvant également faire preuve de fermeté par moments. Il est utile de solliciter progressivement les zones érogènes adjacentes au pénis avant de se consacrer à ce dernier puis d’alterner succions et branles.
En bref, même si nous savons déjà pas mal de choses sur « la chose », ce petit livre peut nous en apprendre bien d’autres, notamment sur la nature des préliminaires, les bonnes positions pour la fellation et les conseils avant de passer à l’acte ou encore quelles sont les peurs physiques et psychiques de l’homme et de la femme. Par contre, si le style n’est jamais trash ni vulgaire, il n’en reste pas moins légèrement « cucul » et certaines expressions ou mots employés peuvent faire sourire : « l’anus, un voisin incontournable » « l’heure sublime a sonné, l’homme l’a bien mérité, il est a bout de patience […] » ou encore « bichonner le pénis ». Si on parlerait presque de « poésie », il y a assurément beaucoup de respect dans ces lignes ; mais ne faut-il pas lire ce type d’ouvrage bien détendue et à tête reposée ?

En dernier lieu, rappelez-vous que ce livre est scindé en deux (il se lit tête-bêche, tel un véritable 69), alors pour ce qui est de « l’Art du Cunnilingus », je laisserai votre mec seul lecteur et vous seule juge !

Par Ariane-Isabeau Noël

#bouquin #fellation #livre #sexe #sexualité
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser