Interview

La nana du mois de septembre, la jeune écrivain Marie Caillet

Ecrit par Marie TERRY
le 29 septembre 2014

Le mois de septembre touche à sa fin mais lancé par la rentrée littéraire, il se termine sur le même mot, littéraire, avec le portrait de notre nana du mois qui n' est autre qu'un écrivain: Marie Caillet. Du haut de son jeune âge, en 2009, elle avait 18 ans, cette jeune fille remporte le concours "nouvel auteur" et  signe une trilogie de fantasy jeunesse, éditée par Michel Lafon, L’Héritage des Darcer, 3 romans très remarqués. Trucs De Nana a voulu en savoir plus sur son parcours. 

Une trilogie commencée en 2010

  • L’Héritage des Darcer, Michel Lafon, 2010
  • Allégeance, Michel Lafon, 2011
  • La Relève, Michel Lafon, 2013

Quelques mots pour présenter son oeuvreL’Héritage des Darcer : Dans le royaume d’Edrilion, Mydria, dite My, apprend qu’elle appartient à la dynastie des Darcer, chassés du pouvoir par La Déléane, un royaume voisin. My hérite à la fois d’une quête et du pouvoir de sa famille : le Don d’ailes, qui lui permet de prendre l’aspect de l’animal ailé qui lui correspond. Sa quête est de faire revenir les Darcer sur le trône, en retrouvant le trésor de sa famille. 

Trucs De Nana : Tu es très jeune pour avoir écrit un roman…

Marie : Je pense que je suis loin d’être la seule à avoir écrit un roman adolescente, et que beaucoup écrivent à 18, 15 ans et même moins. En revanche, c’est vrai que la publication à cet âge est moins répandue. Dans mon cas, cela est arrivé par un heureux concours de circonstances:  j’ai participé, en 2009, au concours « nouvel auteur » lancé par Michel Lafon, avec le premier tome de L’Héritage des Darcer (écrit à 18 ans). C’est ce roman qui a remporté le concours et donc l’accès à la publication.

Marie Caillet

A quel âge as-tu commencé à écrire ?

A 9 ans, âge où je me suis vraiment mise à aimer la lecture. 

Quels ont été tes premiers écrits? Un journal ?

J’ai commencé avec de petits poèmes, sur à peu près tous les thèmes du quotidien. C’est plus tard que j’ai essayé d’autres genres : nouvelles, romans… En revanche, jamais réussi à tenir un journal intime au-delà de 3 jours !

Quels sont les genres littéraires que tu as lus enfant? Contes, BD?

Les contes m’ont beaucoup bercée, que ce soit sous forme traditionnelle ou revisités à la sauce Disney. J’étais aussi une fan inconditionnelle de Fantômette, j’ai lu une bonne partie des romans de la collection Cascade, Harry Potter et Narnia m’ont suivie de longues années…

Pourquoi avoir choisi la science-fiction, le fantaisy ?

Le choix de la fantasy s’est imposé de lui-même quand j’ai découvert le genre. C’est tout simplement celui que je trouve le plus complet, le plus vaste. Et puis, en tant que lectrice, c’est la fantasy qui m’a ouvert de nouveaux horizons et qui m’a fait grandir.

Quel livre t’a touchée enfant? Ado? De nos jours?

Enfant, j’avais adoré un livre qui s’appelle La couronne d’argent, de Robert O’Brien. C’est une histoire qui se passe à notre époque, mais racontée comme un conte, et qui bascule assez vite dans le fantastique : une petite fille découvre une couronne d’argent sur son oreiller à son réveil, et elle va être obligée de partir de chez elle pour trouver l’origine de cette couronne, et pourquoi tout le monde la veut.

Ado, j’ai découvert La légende de l’épée noire, de Margaret Weis et Tracy Hickman. C’est un gros, gros coup de cœur pour cette trilogie, addictive et pleine de bonnes idées, dans un monde où le héros…est le seul à naître sans pouvoir magique ! Ce qui est une anormalité totale, et va lui attirer pas mal d’ennuis.

Enfin, récemment, je redécouvre La Trilogie de Bartiméus, dans un Londres dominé par les magiciens. Si vous aimez les héros atypiques, les histoires qui vont à 100 à l’heure et l’humour loufoque, allez-y les yeux fermés, c’est génial !

Quels écrivains t’inspirent ?

Pas vraiment des écrivains, mais plutôt des ambiances ou des thèmes.

Tes parents lisaient-ils?

Oui, mais plutôt du thriller ou des romans historiques.

En ce moment, quels livres sont sur ta table de nuit?

Le tome 3 de la Trilogie de Bartiméus. Ensuite Player One, puis Le Dit de la Terre Plate.

As-tu un rituel pour écrire? Le matin, le soir ? En musique? Tenue « spéciale écriture » ?

Je suis très matinale, donc je me lève toujours tôt pour écrire, boostée à coups de thé et de pommes. J’aime bien écrire en musique, mais j’ai de plus en plus tendance à prendre des musiques assez « planantes » pour écrire sans être déconcentrée. Et enfin, en hiver, tenue rituelle : gros pull, grosse écharpe, gros chaussons ! Et l’acolyte traditionnel de tout écrivain : le chat… (qui fait aussi bouillotte et réveil-matin).

Quels conseils donnerais-tu aux nanas qui ne lisent pas?

La rentrée littéraire est une bonne occasion d’aller faire un tour dans une librairie pour voir les nouveautés et les titres prometteurs. Et sinon, des sites comme Livraddict ou Booknode donnent la possibilité de voir les avis de lecteurs sur des titres qui vous intéressent !

Voudrais-tu faire de l’écriture ton job?

Si surprenant que ça paraisse… non. Du moins, pas comme activité principale. Ecrire prend beaucoup de temps, c’est une activité professionnelle à part entière en termes de compétences et d’implication, mais je n’ai pas envie que ma plume devienne mon unique moyen de subsistance.

Comment passe-t-on d’un manuscrit à un manuscrit publié ?

Grâce à la collaboration avec l’éditeur : le manuscrit est le produit fini du travail de l’auteur, qui le retravaille en solo ou avec quelques lecteurs ; le livre est le résultat de tout un travail de réécriture, de modifications avec l’éditeur, souvent après passage par un comité de lecture.

Envisages-tu des suites à ces livres ou partiras-tu sur autre chose?

L’Héritage des Darcer est fini à ce jour. Je travaille sur un projet totalement différent, dont je suis en train de boucler le tome 1.

Si on te propose d’en faire des films..quelle serait ta réaction? Aurais tu déjà le nom d’une actrice / acteur qui te vient en tête ?

J’ai beaucoup de mal à imaginer l’histoire en film, mais côté personnages, j’imaginerais bien Mia Wasikowska pour jouer l’héroïne de la trilogie, Mydria. C’est assez amusant, car en plus de se ressembler, elles ont un prénom très ressemblant.

Irais tu voir le film Lou, journal infime tiré de la BD?

Je connais un peu la BD, et le ton a l’air d’être bien respecté dans le film… donc à l’occasion, pourquoi pas!

Quels conseils donneriez-vous aux lectrices qui souhaitent écrire?

Se lancer ! Je pense que c’est vraiment ça qui compte : on a souvent tendance à repousser, encore et encore, un projet d’écriture auquel on tient, surtout dans les débuts, quand on se dit qu’on n’a pas assez d’expérience pour écrire et qu’on en aura plus « après »- quand on sera plus vieux, plus mature… Mais l’expérience, on l’acquiert en écrivant (et en lisant aussi). Donc il faut se lancer. Et si le premier essai est raté, aucune importance : ce qu’il y a de bien avec l’écriture, c’est qu’on peut recommencer, et c’est toujours très enrichissant !

Pour vous , une journée sans écrire c’est…

Rare !

Dernière question  Quelle question aurais tu aimé que je te pose et que je ne t’ ai pas posée?

« Qu’est-ce que tu préférerais : avoir un bras en mousse ou te faire suivre à vie par une famille de canards? »

Elle est drôle, manie bien les mots, on note bien son prénom et son nom et on va vite découvrir son univers si on ne le connait pas encore. Une nana à suivre !

#bouquin #écrivain #fantasy #littéraire #litterature #livre #Marie Caillet #Nouvel auteur #prix
Commentaires (1)
  1. dindonno

    Ouh La La, LANVIN…!!! 🙂 🙂
    Pas , je n’ ai pas le physique ni le porte monnaie d’ ailleurs..:( 🙁

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser