poitrine

Je veux une belle poitrine !

Ecrit par Justine Andanson
le 1 novembre 2011

Et bien oui, je veux une belle poitrine (et mon mec aussi, tiens donc !). La poitrine est un atout important qu’il faut traiter avant tout avec le plus grand soin. Cependant, de par sa constitution, elle est très fragile : la glande mammaire est une poche qui renferme un amas graisseux inerte, qui n’est maintenu que par la peau (le fameux « soutien-gorge naturel »). Le tout repose sur le muscle grand pectoral, qui contribue aux mouvements du bras. Elle est donc sensible aux poids des années, à la force de la pesanteur et aux expositions solaires. Cette fragilité est également accentuée par les nombreux bouleversements hormonaux que connaît la femme (puberté, grossesse, ménopause, mais aussi tous les mois, avec les cycles menstruels) ainsi que par les variations de poids ; attention donc aux régimes amaigrissants répétés, qui contribuent à distendre la peau très rapidement et détériorent les fibres élastiques.

Si vous ne savez plus à quels « seins » vous vouer, pas de panique ! Il existe des solutions qui peuvent vous aider comme certains produits cosmétiques appliqués en massages (une technique héritée des femmes des pays de l’Est) qui, combinés à des exercices à faire chez soi ou en salle, peuvent aider à raffermir et à prévenir du relâchement votre poitrine. Alors, en compagnie de notre coach forme Fabienne, voici quelques conseils pour gagner en fermeté et avoir des seins en béton !

A pratiquer à la maison rien ne vaut le grand classique : le jet d’eau froide sur les seins en fin de douche. C’est super dur mais hyper raffermissant et tonifiant. Passez un jet d’eau froide entre 5° et 10° matin et soir sur votre poitrine pour raffermir la chair. Cela active la circulation sanguine et permet de resserrer les fibres. A contrario, il faut bien entendu éviter les bains trop chauds et trop longs qui ont tendance à ramollir la peau. En restant dans la catégorie « grands froids », passer ou se faire passer par son homme un glaçon sur les seins de temps en temps… en plus d’être très érotique (on se rejoue « 9 semaines ½ » en private), c’est super bon pour les tétons !

Pour se muscler, voici quelques exercices à faire chez soi : on se met à deux et on chante 118 218 en sautillant dans le salon… non je plaisante ! Penchez plutôt pour des pompes (même sur les genoux ) ou a 4 pattes bras écartés plus larges que les épaules. Vous pouvez aussi prendre un ballon ou une balle de tennis que vous tenez entre les 2 mains au niveau de la poitrine (un peu comme la position de la prière, coudes au corps) : pressez assez fort et relâchez alternativement. Avec des petites haltères (1kg environ) ou par exemple une bouteille d’eau dans chaque main, on peut pratiquer des moulinets et des croisements ou encore des levers de bras. Pour remonter vos seins, mettez les bras à hauteur de poitrine et tirez vos bras vers l’arrière. Essayez de faire cet exercice tous les matins. Encore un truc : faites la lettre « X » avec la bouche plusieurs fois en exagérant un peu la prononciation.

Autres exercices à faire en salle : de la musculation pour le dos en tirage vertical et/ou horizontal et en travaillant ses pectoraux en développé couché. Ceci ne changera pas la forme des seins mais contribuera à avoir un beau port de buste ainsi qu’un joli dos en V (et donc moins de problèmes de mal de dos, si vous avez une poitrine importante). Néanmoins, il faut faire attention à ne pas trop se gonfler les pectoraux car cela aplati mécaniquement la poitrine (bon, ok, il faut vraiment faire beaucoup de gonflette pour arriver à un tel résultat !).

Petit conseil, lorsque vous faites du sport, un soutien-gorge spécial est fortement conseillé pour amortir les chocs et les vibrations. D’une manière générale, les soutiens-gorge de mauvaise qualité, qui écrasent la poitrine en comprimant les seins, ou qui sont trop lâches sont à proscrire ; de même qu’un soutien-gorge trop petit, qui fait pigeonner les seins mais les compresse de trop.

TrucsDeNana aime les brassières Anita Active, spécialement conçues pour le sport.

En ce qui concerne les produits de beauté, on trouve de tout : crèmes, gels ou huiles raffermissants, vous n’avez que l’embarras du choix ! Toutefois, faites attention car certains produits sont déconseillés en cas d’allaitement. Sachez aussi que le fait de se masser les seins permet de vérifier qu’il n’y a pas de boules suspectes (gros plus santé). Côté gestuelle, lorsque vous massez votre poitrine, faites-le toujours du centre vers l’extérieur. Voici maintenant une petite sélection de produits pour compléter les bienfaits des exercices précédents :

Pour un buste tonifié misez sur Lifting Buste à effet tenseur des Laboratoires de Biologie Végétale Yves Rocher qui ont associé l’extrait actif de mangifera, un concentré de sève d’érable et de l’eau minérale de Spa.
Composé d’Elastine et de vitamine E notamment, le Gel Fermeté Buste Elancyl de Galénic vous ravira par sa fraîcheur mentholée. Dans la famille Body Perfect de Diadermine, on piochera Lift Buste qui est un gel fermeté à la formule rafraîchissante et non grasse. Pour les femmes mûres, Dove nous propose un Sérum Fermeté et Décolleté Pro Age pour lutter contre le relâchement cutané. Chez Clarins, on optera pour le Gel Buste Multi-Tenseur qui, en plus d’embellir votre décolleté, embellit aussi votre moral avec son cocktail d’ingrédients exotiques.
Enfin, dans la même maison et pour celles qui aiment se chouchouter : le Lait Buste Super Raffermissant très onctueux et satinant aux extraits d’olivier et de ginseng.

Pensez aussi à faire des gommages légers (ne grattez pas comme une sourde, c’est fragile) environ une à deux fois par semaine pour activer le renouvellement cellulaire. Voici une recette de grand-mère pour vous faire un bon gommage « made in home » : une cuillérée à soupe d’huile végétale (amande douce, olive, monoï …) à laquelle vous ajouterez 3 cuillérées à soupe de sucre. Appliquez sur tout le buste et massez en petits cercles jusqu’à ce que le sucre ait fondu. En plus d’être naturel, c’est un vrai délice ! Vous pouvez aussi opter pour de l’huile de pâquerette (Bellis perennis) très douce et nourrissante. Et si vous avez l’occasion d’aller en institut, demandez un soin buste à base de collagène et faites-vous chouchouter tranquillement.

En dernier lieu, quelques plans « triche » pour que votre décolleté accroche tous les regards : pensez à porter un push-up (comme un bon Wonderbra par exemple) et, pour un effet trompe-l’œil, appliquez du blush entre les seins (super efficace). Il existe aussi des espèces de poches en silicone à glisser dans le soutien-gorge et qui permettent de remonter la poitrine.Bien sûr, pour un résultat immédiat et durable, rien ne vaut la pose d’implants mammaires, la chirurgie esthétique d’aujourd’hui permettant d’avoir de très beaux seins et étant de plus en plus sûre. Mais cette décision ne se prend pas à la légère. Il faut bien évidemment attendre d’être majeur et je conseille de suivre une thérapie avec un psychologue pour en parler en amont.

Alors, soignons nos seins les filles et faisons en sorte d’arborer fièrement nos pyramides, qu’elles soient petites ou grosses ! Et n’oublions pas que la poitrine est pour les hommes à la fois un organe de séduction mais aussi, soyons un peu freudiennes, un organe qui les rassure parce qu’il leur rappelle leur rapport avec leur mère (euh, sur ce coup là, pas besoin non plus d’avoir les nib’s de leur mère …).

Par Ariane-Isabeau Noël

#Anita Active #buste #maintien #poitrine #seins #soutien-gorge #sport
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser