Dihan

J’ai testé 2 nuits dans une cabane à 10 mètres de hauteur !

Ecrit par Justine Andanson
le 19 août 2010

Après avoir reçu comme cadeau d’anniversaire « 2 nuits dans une cabane à 10 mètres de hauteur dans un arbre », direction la Bretagne avec mon amoureux pour une expérience “Tarzan et Jane” en pleine forêt ! Compte-rendu d’une aventurière… J’arrive dans cet endroit hors du commun à l’heure de l’apéro. Ce lieu magique : une ferme […]

Après avoir reçu comme cadeau d’anniversaire « 2 nuits dans une cabane à 10 mètres de hauteur dans un arbre », direction la Bretagne avec mon amoureux pour une expérience “Tarzan et Jane” en pleine forêt ! Compte-rendu d’une aventurière…

J’arrive dans cet endroit hors du commun à l’heure de l’apéro. Ce lieu magique : une ferme à Ploemel tenu par un jeune couple où cabanes perchées, yourtes, tentes suspendues et roulotes se côtoient. Les maitres-mots : nature et dépaysement.

Après avoir marché 5 minutes dans un champ, nous voilà arrivés en bas de notre cabane. « Ouh la la qu’est-ce que c’est haut ! » me balance mon homme. Oups. J’en connais un qui va avoir le vertige… Casse-cou, j’enfile mon baudrier la première et je monte tout doucement à l’échelle semi-rigide en m’aidant des mousquetons. Ouf, ça y est ! Enfin là-haut.

Dans notre cabane, on y découvre une petite terrasse à l’extérieur avec une vue splendide sur la campagne et une chambre toute en bois à l’intérieur. Ça pour être écolo, c’est écolo. Pas d’eau, pas d’électricité. Ça va nous faire du bien à nous les Parisiens ! 

Après avoir bien mangé dans un resto typique de Carnac pour le 15 août, et après m’être démaquillée et brossée les dents vite fait dans les sanitaires à 5 bonnes minutes de notre cabane…, nous sommes rentrés avec succès dans notre demeure grâce à notre lampe de poche, gentillement prêtée par nos hôtes. J’enfile mon pyjama en pilou et nous voila au chaud dans notre lit, qui est aussi en bois (enfin sauf le matelas…). Le concept joue sur l’écologie au maximum donc pour remplacer la lumière artificielle, les bougies sont de mises dans notre cabane. Pas plus romantique pour passer une folle nuit d’amour !

Après m’être endormie, je me réveille vers 3 heures du mat’ pour une envie pressante. Et je vous le confirme… Pas facile, facile de faire pipi sur les fameuses toilettes sèches quand on se retrouve au beau milieu de la forêt.

A 9h30 du matin, on se réveille tranquillement après une nuitée plutôt rocambolesque. Enfin, surtout pour mon chéri car moi, j’avais opté pour des boules Quies. Des chouettes l’ont embêté une grande partie de la nuit avec leur cri effrayant ( assez comique je trouve) et leurs passages répétés sur le toit. Quant à moi, à part un léger mal de dos au réveil à cause du bois, rien à signaler.

Pour le petit-déj, une surprise nous attend au bas de l’arbre dans lequel est situé notre maisonnette. On découvre un panier en osier accroché à une corde. Viril, mon amoureux combat son vertige et s’occupe de ramener notre festin en haut, un copieux petit-déjeuner qui nous fait les yeux doux… Deux croissants, une baguette toute fraiche avec du beurre et de la confiture, deux yaourts et enfin au choix du café ou du thé. Miam ! On profite de ce moment magique qui s’offre à nous. Si romantique.

La journée, nous partons visiter la ville de Quiberon à vélo afin de découvrir la cote sauvage. Et après l’effort, le réconfort : sur le port de Quiberon, nous profitons de l’instant présent en dégustant la spécialité bretonne, une succulente crêpe au blé noir puis en dessert le fameux far breton au pruneaux.

J’ai vraiment passé un merveilleux séjour en Bretagne en vivant quelque chose d’unique : dormir dans un arbre à 10 mètres de hauteur… Une expérience inoubliable et très romantique lorsqu’on y séjourne avec son chéri !

Les points négatifs à retenir cependant :

– les toilettes sèches : pas pratiques et pas très confortables car elles se trouvent à l’extérieur de la cabane.

– Il n’y pas de salle de bain dans la cabane, donc on doit se doucher et se brosser les dents à l’accueil, qui se trouve à 5 minutes de notre chambre. Pas terrible pour celles qui n’aiment pas le camping…

– Il n’y a pas de placard pour ranger ses affaires.

– Il y a qu’un petit miroir dans la cabane. 

www.dihan-evasion.org

Par Clémence Andanson

#bois #cabane #cadeau #chambre #Dihan #expérience #hôtes #Morbihan #perchée #voyage #week-end
Commentaires (0)
ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser