musique

Interview de Baptiste Giabiconi

Ecrit par Marie TERRY
le 22 juin 2014

Baptiste Giabiconi, c' est tout d'abord, un mannequin qui s'est fait un nom, le chouchou de Karl Lagerfeld, mais depuis peu, le beau gosse s'est lancé dans la musique ! C’est à l’âge de 17 ans qu’il quitte Marseille, où il passa son enfance. Repéré, Il monte à Paris pour entreprendre une très belle carrière dans le mannequinat et défile entre autres pour Chanel. Depuis quelques années,  il se lance de nouveaux défis dans la musique en sortant un premier album « Oxygen » en anglais et le deuxième « Un homme libre » en français. Gentil, souriant et chaleureux, Baptiste nous dit tout de cet album et de ses nombreux projets.

Ton album s'appelle un « homme libre ». Etre libre, c' est être touche à tout ? Tu as participé à Danse avec les stars, à une émission de cuisine…

J'ai envie de faire des choses qui me plaisent. Je ne veux pas me limiter dans mes projets. J'ai été mannequin, on me propose autre chose, j'accepte avec plaisir comme participer à « Danse avec les stars ». Cela a été une belle rencontre avec ma partenaire Fauve Hautot. 

D’où vient ce goût pour la musique ?

C’est la rencontre avec mon manager qui m'a fait débuter une carrière de chanteur. Mais j'ai une passion plus ancienne pour la musique venant de mon père, qui était fan de chanteurs tels que  les Rolling Stones ou encore The Beatles. qu'il écoutait. Je crois en fait  que j'ai toujours voulu être chanteur. J'ai eu de belles rencontres avec des compositeurs, des paroliers, alors, j' y suis allé et cela a été de bons moments d'amitié, de confiance.

Pourquoi avoir choisi « Un homme libre » comme titre pour ton album ? De quoi t'inspires-tu pour écrire tes chansons ?

Le titre « Un homme libre » a été choisi car j'aime choisir ce que je veux faire. Le titre de l’album me caractérise, et je trouve qu’il interpelle le public et exprime un sentiment de liberté. Dans cet album, j’ai écrit dix titres, en m’inspirant de thèmes tels que la famille, ma relation fusionelle avec ma mère, mon île natale qu’est La CorseJe vois cet album comme une autobiographie. 

Baptiste Giabiconi content

Actuellement, on parle beaucoup de Génération Goldman ou de La Bande à Renaud. De quels artistes français te sens-tu le plus proche ?

J'écoute des chanteurs comme Pascal Obispo, Florent Pagny ou encore Calogero. J'écoute peu de chanteuse, mais Joyce Jonathan reste une amie à moi et j'aime son répertoire. Je serais content de faire un duo avec elle. 

Est-ce que les critiques te touchent ?

Les critiques ne jouent en rien sur mon moral, je les prends comme elles viennent mais je ne vais pas m’en préoccuper plus que ça. Pour cela, il faut être large d’esprit. 

Quel type de nanas aimes-tu ?

Mon type de fille est une fille qui a des formes, qui ne se prive pas de manger. J'aime les filles du sud qui ont ce tempérament. Je n'ai jamais aimé la maigreur des mannequins.

Joues-tu d'un instrument ? 

Depuis un an, je fais de la guitare en apprenant par moi-même et je pianote un petit peu. 

Baptiste Giabiconi debout guitare

Est-ce que tu penses avoir la grosse tête ?

Non je ne pense pas l’avoir, c’est un combat régulier contre moi-même. J’essaie de rester le plus naturel, simple et authentique possible. J'ai dejà 24 ans, je l'aurais déjà prise, non? En tout cas, j'ai toujours les mêmes amis.

Tu as déjà fait des apparitions à la télé, Scènes de ménage ou encore Mère et fille, penses-tu ensuite faire carrière dans le cinéma?

Oui pourquoi pas, je pourrais ajouter le cinéma. J’ai déjà eu des propositions mais pour le moment je préfère me concentrer sur ma musique et dans le futur faire carrière dans le cinéma. 

Quel genre de rôle te conviendrais le mieux ? 

Je préfèrerais  les comédies, qui jouent sur la dérision, avoir un rôle à contre-emploi, différent de la personne que je suis. Trop simple si j'avais un rôle de « beau gosse »!

Baptiste Giabiconi album

Le nouvel album de Baptiste Giabiconi 🙂

Baptiste s'est prêté aux jeux des questions flash :

  • Pour toi, le chapeau c’est?… mon objet fétiche.
  • Une soirée drague, c’est ?… (il a un peu hésité!) très classique, un dîner et une promenade au bord de la mer ou au bord de la Seine et surtout surprendre au premier rendez-vous. D'ailleurs, on doit toujours surprendre même dans une relation installée. Partir en voyage sans l'avoir prévu, à Londres, au Maroc, en Grèce ou bien sûr en Corse. 
  • Le foot, c’est?… tout ce que j’aime, je suis pour l’équipe de l’OM. Et en ce moment de Coupe du Monde, bien sûr je suis pour la France. 
  • Une journée sans musique, c’est.?… triste.
  • Le look, c’est.?… étudié et assorti. Il nous montre son look, pantalon retourné sur Sebgo et veste sur polo Lacoste.
  • Une phrase que tu aimes bien dire : « Il n’y a pas d’amour, il y a que des preuves d’amour».

Merci à Baptsite de sa spontanéité. Il nous a dit avoir passé un super moment et nous aussi. On pourra aller le voir le 4 octobre en concert à Paris. En attendant, on l'écoute avec ce nouvel album sorti cette semaine.

Le dernier clip de Baptiste, « Je t'emmène avec moi », issu de son dernier album « Un homme libre ».

Zut, je ne lui ai pas demandé si ce titre voulait AUSSI dire qu'il était « libre » dans « notre » sens à nous, les nanas! Promis, je me renseigne.

 

#album #baptiste giabiconi #chanel #chansons #interview #Karl Lagerfeld #mannequin #musique
Commentaires (1)
  1. Alisson

    Tu as peur du noir ou plutôt peur du noir quand tu es seule?

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser