chanteuse

Rencontre avec Joe Bel

Ecrit par Esther Maury
le 10 mars 2015

Trucs De Nana a rencontré Joe Bel, une grande timide de 27 ans qui a osé faire de la scène, à l'occasion de la sortie de son EP "Hit the road". Un gros coup de coeur pour ses mélodies folk et envoûtantes, et sa chevelure de feu.

Ce n’était pas trop difficile de faire de la scène ?

Si, c’était très dur ! Et comme j’étais timide, je ne voulais pas et j’ai attendu. Un jour, je me suis dit qu’il fallait arrêter de trop réfléchir et passer à l’action. Du coup, j’ai arrêté mes études – attention ce n’est pas un modèle !- J'étudiais l'histoire de l’art, j’adorais ça, mais j’avais trop de trucs qui me tournaient dans la tête alors j’ai décidé de ne faire que de la musique. J’ai attendu de ne plus en pouvoir, que mes chansons me cassent les pieds et que je sois obligée de les partager. Il fallait que ça sorte.

Et pas de regrets ?

Non parce que pour l’instant, je suis hyper heureuse. Je fais des concerts, il m’est arrivé plein de trucs incroyables, j’ai fait des premières parties de ouf, j’ai rencontré des artistes supers. Je ne peux pas me dire que j’aurais mieux fait de rester là bas.(Lyon). Mais bon de toute façon, je me dis qu’un jour je retournerai finir mes études. J’avais besoin de faire de la musique, mais si ça se trouve dans un an, je ferai de la menuiserie (rires) non je pense pas. Je suis hyper instinctive et je ne sais jamais ce qu’il va se passer donc si ça se trouve dans cinq ans, je serai historienne de l’art ou bergère.

Qu’est ce que tu conseillerais à une nana qui voudrait tout plaquer pour se lancer dans la chanson ?

Tout dépend si elle en a besoin pour elle ou si elle fantasme sur le métier d’artiste. Les paillettes, ça arrive a une personne sur 10 000. Pour 10 stars, il y a des centaines de personnes dont c’est le métier. Ils ont leur public à eux, mais c’est pas évident : ils ne sont jamais chez eux, ils doivent porter leur matos eux même, manger du taboulé industriel… Il faut vraiment être habité par son truc pour résister à ça. Tu vas peut être pas du jour au lendemain te retrouver chez Michel Drucker. Enfin, là j’ai pris un exemple au pif.

On a vu récemment Madonna chuter sur scène, est-ce qu’il t’est arrivé des trucs comme ça ?

Je ne suis jamais tombée, c’est un truc qui me fait peur. Je suis maladroite, il y a plein de fils, un jour je vais me les prendre, c’est obligé. J'ai plutôt des petits couacs techniques. Une foi je n'avais pas bien allumé ma guitare, donc j’ai chanté toute une chanson sans la musique. Peut être qu’il faut passer par là pour être un vrai artiste ?

Pourquoi ce pseudo « Joe Bel » ?

Je crois que j’ai besoin de cette identité pour être sur scène,  et même pour être interviewée. J’ai besoin de ce nom que je me suis donnée à moi même pour vivre cette vie là. Le risque, c'est d'être un peu schizophrène mais pour l’instant je le vis hyper sainement. Je ne me fabrique pas un personnage. Je ne suis pas Katy Perry, je n'ai pas des flammes. C’est comme si je m’étais donnée naissance à moi même pour oser faire ce métier.

Quels sont tes projets ?

Mettre toute les chansons qu’il y a encore dans ma tête sur un album. Là je suis entrain de tourner dans un film, ce n’était pas du tout prévu. Je joue le rôle d’une chanteuse et je chante mes chansons. C’est génial. Je ne peux pas dire le titre mais il y a Manu Payet, Aure Atika. C’est une comédie dans laquelle la musique est vraiment importante. C’est passionnant. Il y a vraiment des parallèles avec la scène et en même temps c’est différent, ça m’a enrichie. J’ai vraiment adoré faire ça.

joe bel

Tu es lyonnaise, tu pourrais nous donner tes bonnes adresses ?

Je suis de Grenoble mais j’habite à Lyon. Il y a le meilleur sushi de Lyon, Wasabi, qui fait des sushis gastronomiques. J’adore ça ! Il y a aussi une super friperie, qui s’appelle Fripesketchup qui m’a déjà passé des fringues et qui ont des super trucs.

Quelle est ta pièce phare mode ?

La jupe ! Mini, trapèze ou patineuse. Je ne mets jamais de pantalon, à part en pyjama. Je porte parfois des robes, mais j’aime bien avoir une jupe et mettre plein de hauts différents, mixer des trucs. (elle regarde ses pieds) …Ou finalement ces bottes, en fait c’est peut être plus ces bottes. Je suis un peu monomaniaque des pièces. J’aurais l’impression de me perdre si je mettais tous les jours un style différent. Ce n’est pas possible.

Et les collants ?

J’en trouve pas mal chez Dim, mais maintenant ils brillent trop. C’est hyper galère de trouver des collants qui ne brillent pas. Moi j’aime bien les collants avec de la laine dedans pour l’hiver, et pour le printemps/été il y en a des cools chez Calzedonia.

Et ta pièce phare en beauté ?

Je ne mets pas de rouge à lèvres, je ne me maquille pas beaucoup. Comme j’ai la peau très pâle, il faut toujours que je fasse attention à ne pas avoir l’air malade. J’ai tous les problèmes qui vont avec la peau pâle : rougeurs, imperfections. Donc je me fais un teint impeccable et je me donne bonne mine avec du blush.

Qu’est ce que tu voudrais dire aux nanas qui vont lire l’interview ?

Il faut qu’elles aient confiance en elles et qu'elles n'aient pas peur de se connaître vraiment. C’est très important. Moi j’ai attendu peut être un peu trop longtemps, mais je sais pourquoi je fais mon métier. Dans la chanson je suis limite vieille pour commencer. Quand on sait ce qu’on est et ce qu’on veut, on ose le faire.

Et pour vaincre la timidité on fait comment ?

Je pense que la clé c’est de ne pas chercher à lutter contre soi. Si tu te dis « non je peux pas être comme ça », ça ne peut pas marcher. Il faut apprendre à savoir pourquoi on est comme ça, pourquoi il y a des trucs qui nous saoulent chez nous, savoir pourquoi on a envie de faire ceci ou cela, mettre les doigts dans des trucs qui font un peu chier et s’accepter. Je ne me suis pas dit « ça y est je ne suis plus timide », je me suis dit « ok, je suis timide, j’assume, je suis sur scène et je ne vais pas leur parler » et dans un an, j’oserai leur parler. Il ne faut pas vouloir se transformer, on ne peut que se traumatiser. Il faut se vouloir du bien à soi et s’accompagner.

Sur ces bonnes paroles, on vous laisse écouter le très bel EP de Joe, « Hit the road », qui est sorti hier ! N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires 🙂

#album #chanteuse #folk #interview #musique #rencontre
Commentaires (2)
  1. Orihime87

    Elle a vraiment une belle voix !

  2. Christie

    creamers,ça me plait bien

ou pour écrire un commentaire
ces articles peuvent m'intéresser